syringa vulgaris

  • LE PARFUM DES LILAS

    Aujourd’hui, il faut dire un grand merci à Victor Lemoine, en effet c’est principalement grâce à lui qu’en ce début de printemps nous profitons de l’agréable parfum et de la multitude des variétés de lilas. Blancs, bleus, roses, magenta, violets, à fleurs simples ou à fleurs doubles, ils fleurissent un peu partout en exhalant ce parfum tellement caractéristique. Victor Lemoine est un botaniste français de la fin du XIXè siècle, considéré comme un des maîtres de l’hybridation horticole et à qui ont doit pas moins de 64 cultivars de lilas.

    Son œuvre ne se limite pas aux lilas, il a travaillé sur une grande variété de plantes telles que astilbes, glaïeuls, pieds-d’alouette, potentilles, clématites, etc. c’est à lui que l’on doit également le premier pélargonium à fleurs doubles rouge.

     Lilas 3.jpg

    Syringa Vulgaris, ou Lilas français se plaît en situation ensoleillée ou à mi-ombre et demande finalement peu d’entretien. On préconise de le tailler chaque année, de supprimer les fleurs séchées sous peine d’une floraison minable l’année suivante. Pourtant, bien souvent, on peut voir des arbustes laissés totalement sans soins et qui donnent une floraison abondante de la tête aux pieds.

    Cet arbuste de la famille des oléacées, comme l’olivier, le forsythia ou le jasmin peut atteindre environ 7 mètres de haut, il ne faut pas le confondre avec le seringat (Philadelphus) dont l’homonymie est proche.

    Le lilas peut être multiplié par bouturage, une opération somme toute assez simple identique à d’autres arbustes comme le wegelia ou le forsythia. Il s’agit de prélever une jeune pousse aoûtées (20 cm) en conservant de part et d’autre une partie du rameau porteur, de supprimer une partie du feuillage en conservant les quatre feuilles supérieures, de tremper la base dans de la poudre d’hormones de bouturage et de planter en godets dans un mélange moitié tourbe, moitié sable. Placez le dans une mini serre ou sous abri en maintenant humide à température de 18 à 20°C. Au début de l’automne, repiquez dans un pot plus grand et maintenir sous abri, laissez pousser 2 ans avant la plantation.

     

    Pictures.jpg

    Le lilas peut aussi être célébré dans certaines fêtes ou festivals, c’est le cas aux USA et notamment à Mackinac Island (une petite île du Michigan, où la voiture est absente, comptant 500 résidents mais des milliers de touristes) qui se targue de posséder les plus vieux lilas d’Amérique du Nord, certains auraient été plantés dans les années 1600 ! Cette tradition qui remonte à 1949, verra cette année sa 63ème édition, le festival se tiendra du 8 au 17 juin et sera l’occasion d’une grande fête à l’américaine. Site du festival :  Clic

     Et pourquoi ne pas rappeler parmi les multitudes de chansons consacrées aux lilas : « Quand refleuriront les lilas blancs » (1929), « Le poinçonneur des lilas » (1958) Serge Gainsbourg, « les lilas » (1970) jean Ferrat, « La vie lilas » (1975) Serge Lama, etc....

     Les Lilas (Louis Aragon)

     Je rêve et je me réveille
    Dans une odeur de lilas
    De quel côté du sommeil
    T'ai-je ici laissé ou là

    Je dormais dans ta mémoire
    Et tu m'oubliais tout bas
    Ou c'était l'inverse histoire
    Etais-je où tu n'étais pas

    Je me rendors pour t'atteindre
    Au pays que tu songeas
    Rien n'y fait que fuir et feindre
    Toi tu l'as quitté déjà

    Dans la vie ou dans le songe
    Tout a cet étrange éclat
    Du parfum qui se prolonge
    Et d'un chant qui s'envola

    O claire nuit jour obscur
    Mon absente entre mes bras
    Et rien d'autre en moi ne dure
    Que ce que tu murmuras