savonnier

  • LE SAVONNIER

     Savonnier 1.jpg

    KOELREUTERIA PANICULATA - Voilà un arbre intéressant à plus d’un titre et qui n’a cependant pas le succès qu’il mériterait. Tout d’abord il est assez remarquable  par son feuillage, longues de 20 à 40 cm ses feuilles présentent des folioles très découpées (de 9 à 15), ensuite par sa floraison jaune qui intervient en juillet sous forme de grandes panicules mellifères qui produisent un excellent miel et enfin par l’apparition de ses fruits, des genres de petites lanternes un peu comme sur les physallis, tout d’abord verts pour ensuite passer au brun et garnir l’arbre tout l’hiver.

    En automne, son feuillage vert devient jaune doré, d’où son appellation anglaise de « Goldenrain tree » (arbre pluie d’or).

     

    Savonnier 2.jpg

    C’est un arbre peu exigeant, qui donnera une meilleure floraison dans une situation ensoleillée et abritée du vent. Etant très résistant à la pollution, il est également un très bon choix pour la décoration des villes.

     Autre qualité non moins intéressante, il a une croissance rapide pour atteindre sa taille maximum de 12 à 15 mètres. Son écorce et son fruit contiennent de la saponine dont en Asie on fait du savon naturel. Dans le passé, avec ses petites graines rondes et dures, on  confectionnait des chapelets.

    arbres,savonnier,koelreuteria paniculata

    Originaire d’Asie, Corée, Chine, Japon, traditionnellement il orne la tombe des mandarins. C’est en 1789 qu’ il a été introduit en France, sa découverte étant due à d’Incarville en 1750.

    On l’appelle aussi « Bois de Panama » à ne pas confondre cependant  avec le Quillaja saponaria lui aussi appelé « Bois de Panama » mais qui est originaire d’Amérique du Sud.

     Cet arbre fait partie de la famille des sapindacées, une grande famille qui comprend environ 2000 espèces et qui tient son nom du genre Sapindus, c'est-à-dire « arbre à savon », qui produit des fruits utilisés comme noix de lavage. De nombreuses autres espèces de cette famille contiennent également des concentrations élevées de saponine.