rheum

  • CONFITURE DE RHUBARBE, BANANE ET ORANGE.

    Le terme « rhubarbe » est une déformation du latin rheubarbarum, lui-même dérivé de rheum barbarum, dont le premier mot est emprunté au grec Rha, qui désignait autrefois la Volga, sur les berges de laquelle poussait spontanément la plante. L’expression rheum barbarum signifiait donc « plante barbare de la Volga ». D’autres auteurs croient plutôt que le nom vient du grec rheon, signifiant « qui s’écoule », par allusion aux propriétés purgatives de la racine. « Rhubarbe » est apparu sous sa forme actuelle à la fin du XVIe siècle, mais dès le XIIIe siècle, le mot « reubarbe » était utilisé.

    Au potager, ce n'est pas une surprise, la rhubarbe a atteint une belle taille, c'est le moment de faire une première récolte. Depuis quelques années, ça devient une tradition du mois de mai, je fais quelques pots de confitures en l'associant avec des bananes, des oranges et des citrons.

    P1080186Rien de bien compliqué, voici comment je procède :

    Pour 1 kg de rhubarbe, fraîchement cueillie au potager, il me faut 3 bananes par exemple colombiennesClin d'oeil, 3 oranges par exemple marocainesRigolant, 3 citrons par exemple espagnolsCool.

    Coupez la rhubarbe en cubes, pelez les oranges à vif et découpez les en rondelles, épluchez les bananes et découpez les en rondelles. Mettre le tout à cuire jusqu'à obtenir une compote homogène. Pesez la compote et ajoutez le même poids de sucre et remettre à cuire jusqu'à ébullition. Ajoutez le jus de 3 citrons et maintenir à feu vif pendant 6 à 7 minutes et mettre en pots.

    P1080199Pour peaufiner le travail (mais ce n'est pas obligatoire !!), avec mon publisher j'ai fait les étiquettes adéquates. Maintenant y a plus qu'à consommer. Petite précision, la rhubarbe est un légume et non pas un fruit.

    La rhubarbe contient beaucoup de vitamines C (12 mg/100 g), ce qui lui donne des propriétés toniques et antianémiques. Elle est laxative et elle apporte des minéraux comme le potassium et le phosphore et en moindre quantité du magnésium et du calcium.

    P1080219366 gestes pour la biodiversité.

    JE COMBATS LES PLANTES INVASIVES.

    Renouée du Japon, berce du Caucase, balsamine de l'Himalaya .... : ces plantes ont souvent été importées car elles étaient ornementales, voire mellifères, mais elles sont devenues très vite invasives.

    Le problème ? elles sont peu exigeantes, poussent rapidement, colonisent de grandes surfaces en peu de temps, étouffent la flore indigène et déséquilibrent ainsi des écosystèmes entiers. Nocive pour l'homme et la biodiversité, la lutte chimique se révèle bien souvent inefficace. La seule façon d'éradiquer ces plantes est de les épuiser en les coupant ou en les arrachant encore et encore, de brûler leurs moindres débris et de planter à la place des espèces indigènes à croissance rapide.

  • REVOILA LA RHUBARBE

    P1000789

    RHEUM - Elle occupe un petit coin au potager, elle pourrait tout aussi bien faire partie d'un massif avec ses grandes feuilles assez décoratives. En hiver, elle disparaît complètement mais pas de panique au printemps elle renaît rapidement. Elle préfére les sols frais et profonds, légèrement acides et n'aime pas les sols calcaires. Un plant de rhubarbe peut produire pendant 5 à 10 ans, la culture s'effectuant pricipalement par division des touffes.

    Elle est originaire d'Asie et les chinois l'utilisaient comme plante médicinale. Seule les branches (pétioles) sont comestibles. Qui n'aime pas les confitures et les tartes à la rhubarbe ?

    Mon petit "concours 50.000ème" ne s'est pas déroulé comme prévu (pas évident de suivre ces compteurs à mon avis pas toujours rigoureux ), je remettrai en jeu le cadeau au premier anniversaire du blog (en juin) en choisissant une autre formule. En tout cas merci pour tous les commentaires et les messages.

    P1000902