predateurs

  • MADE IN CHINA - LE PERIL JAUNE

    IMG_3449IMG_3451Depuis quelques années, à la même époque, la moustiquaire de notre chambre à coucher est envahie par une multitude de coccinelles, ….. petite bête à bon dieu.
    En réalité, elle n’est pas si mignonne que cela, car il s’agit de la coccinelle asiatique – HARMONIA AXYRIDIS – qui a été introduite en nos régions en 2001.

    Cela part d’une « bonne idée », importée volontairement en Belgique comme agent de lutte biologique pour lutter contre les pucerons, elle est extrêmement vorace, sa fécondité est très élevée , elle peut être nourrie avec des œufs de lépidoptères dont l’élevage est industrialisé, contrairement à nos coccinelles qui nécessitent un apport de pucerons frais.
    Le gros problème est qu’elles entrent en compétition question nourriture et espace avec les coccinelles indigènes vis-à-vis desquelles elles se comportent comme un prédateur car elles peuvent se nourrir de leurs larves.
    Cette décision était donc d’autant plus malheureuse qu’une espèce indigène, la coccinelle a deux points – ADALIA BIPUNCTATA – produite en masse et commercialisée auprès des particuliers ne pose aucun problème ….. mais elle est plus chère et moins vorace, il faut donc plus d’individus pour obtenir le même résultat.

    Malheureusement il est impossible de faire marche arrière, nos coccinelles sont donc en danger.

    Le groupe de travail COCCINULA est actif au niveau belge, il assure la récolte de données sur l’écologie, la répartition des coccinelles en Belgique, la progression de la coccinelle asiatique et la sensibilisation du public.
    http://www.jeunesetnature.be

    IMG_3446