potiron

  • LE POTAGER EST TROP PETIT

    Quand le potager devient trop petit, il faut trouver des solutions de rechange. C'est ainsi que ce potiron qui demande beaucoup de place, je l'ai planté au pied d'une haie, parmi des vivaces et finalement le résultat n'est pas inesthétique. Le potiron aime bien la chaleur, cette année il a été bien servi et les sols frais et riches en humus. A la plantation, j'ai enfoui des déchets de tontes décomposés et pendant les grosses chaleurs, je l'ai paillé.

    Ce n'est pas tellement pour ses qualités gustatives que je le plante mais plutôt pour son côté spectaculaire. Néanmoins, j'aime beaucoup le potage au potiron, un aliment peu énergétique (31 calories pour 100 grammes). Il est fort riche en provitamine A (bêta-carotène), et apporte également de la vitamine E, de la vitamine C, du potassium et des fibres.

     

    P1080874.JPG

     

    A l'arr!ère plan, les potentilles, cette année, j'ai supprimé à la base les anciennes branches qui avaient tendance à se dégarnir, le résultat est là, ils sont de nouveau bien touffus et bien verts, la floraison va commencer. A gauche des agastaches aux fleurs blanches (c'est Blandine du "jardin de Berthille" qui m'avait envoyé des graines) et à droite des coreopsis jaunes qui sont très appréciées des papillons et des insectes butineurs.

    Pour le potager, c'est décidé je vais l'aggrandir, je pense que je vais me lancer dans un potager en carrés ..... à suivre.

    Ce week-end , c'était l'opération "recensement des papillons" organisée par Natagora, le résultat est plutôt décevant, voire inquiétant. Les Piérides du choux sont assez nombreux, de même que les gammas, ces papillons de nuit qui sont actifs le jour mais par contre aucun "Belle dame", aucun "Petite tortue", aucun "Paon du jour" et un seul "Robert le diable".

    P1080889.JPGCes papillons de nuit sont vraiment nombreux, ils font vibrer leurs ailes en permanence, dommage que ses couleurs soient plutôt ternes.