10/06/2013

LE BUTTAGE DES POMMES DE TERRE

 

Le buttage des pommes de terre est une opération indispensable qui consiste à ramener de la terre au pied de la plante afin d’y constituer comme le terme le dit une butte. Cette opération vise plusieurs objectifs : le premier est d’obtenir une bonne récolte, en effet la pomme de terre a besoin d’obscurité pour bien développer ses tubercules aux rameaux souterrains. Les tubercules verdissent au soleil et produisent une substance toxique, la solanine qui les rend impropres à la consommation.

Parallèlement cette opération va assouplir la terre et favoriser le développement du pied, va obliger la plante à pousser à la verticale, va la protéger des intempéries et notamment des fortes pluies qui pourraient l’écraser sur le sol et va limiter la pousse des mauvaises herbes. Un deuxième buttage un peu plus tard n’est pas à exclure pour les mêmes raisons.

Potager 80.jpg

L’alternance de pluie et de soleil de ces derniers jours a permis une belle croissance de tous les légumes, nous aurons sans doute l’occasion de détailler cela petit à petit, en voici un méli mélo général.

Potager 81.jpg

Les cosses des petits pois sont maintenant bien visibles, la récolte n'est plus loin, les paprikas (poivrons) sont en fleurs, la promesse de grand soleil des prochains jours va leur être très profitable, le maïs atteint maintenant une bonne trentaine de centimètres, les framboisiers montrent quelques fruits, nous n'en espérions pas tant compte tenu qu'ils ont été déplacés, radis et courgettes continuent leur croissance.

Jardin Ujkenez.jpg

Les radis jaunes grandissent à vue d'oeil, de même que les courges, choux verts et choux rouges sont maintenant bien enracinés tandis que les choux raves montrent déjà leur forme bien particulière.

Jardin Ujkenez3.jpg

Tous nos semis ou plantations d'oignons se portent on ne peut mieux, idem pour l'oseille et que dire de ces belles plantes de patissons, framboisiers et radis, nous en avons déjà parlé, profitent bien, et nos betteraves rouges ont maintenant un beau feuillage, espérons que les racines seront à leur image.

Jardin Ujkenez2.jpg

Et pour continuer cet inventaire non exhaustif, que dire des concombres qui prolifèrent, des fraises qui nous donnent chaque jour une belle production, des carottes qui ont fière allure (en tout cas le feuillage !), quelques fleurs de cornichons, quelques belles feuilles d'oseille, céleris, oignons, persil, tomates, paprikas, ciboulette, ... complètent un tableau qui nous comble.

Jardin Ujkenez1.jpg

08:38 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : potager, buttage, pommes de terre, petits pois |  Facebook | |

28/05/2013

FRAISES, PETITS POIS, etc.

Nous avions besoin de pluie, elle est arrivée, sous forme d’averses, sous forme d’orages, heureusement nous avons étés épargnés par les orages de grêlons qui sont tombés à quelques kilomètres de notre potager. Tout à coup le temps s’est considérablement rafraichi et nous a empêché de continuer comme on l’aurait voulu les travaux au jardin, en plus nous allons être absent 4 jours, le potager aura le temps de bien changer.

potager 50.jpg

Maintenant toute la parcelle est bien verte, tout va comme nous l’espérons sauf les melons qui n’ont pas apprécié cette soudaine chute des températures, heureusement dans quelques jours le thermomètre va repartir vers le haut.

 Les fraisiers commencent à produire, ils demandaient de l’eau, maintenant ils demandent du soleil. Qui ne connaît pas les fraises et leur délicieux goût, qu’elles soient fraîches, en confiture ou en pâtisserie, c’est toujours un régal. Voyons en aussi les qualités pour notre santé :

Les fraises sont une bonne source de vitamine C,  très important pour notre santé sachant que nous les humains nous n’avons pas la capacité, comme la plupart des mammifères, d’en produire naturellement. Or la vitamine C augmente l’immunité et est un puissant antioxydant agissant rapidement, par conséquent elle aide à prévenir le cancer. Un système immunitaire en bonne santé est certainement la meilleure défense de l’organisme. Nos yeux également exigent de la vitamine C pour se protéger contre l'exposition aux radicaux libres émanant des rayons UV du soleil qui peuvent abîmer les protéines du cristallin. Elle joue également un rôle important dans le renforcement de la cornée et de la rétine de l'œil.

 La vitamine C que renferment les fraises est essentielle à la formation du collagène, substance favorable à l'élasticité et à la résilience de l'épiderme. Comme le vieillissement fait perdre du collagène, manger des aliments qui renferment de la vitamine C peut nous conserver une peau plus saine et d'apparence plus jeune.

On peut parler également des effets sur le mauvais cholestérol, des actions qui réduisent l’inflammation des articulations, etc... La bonne teneur en potassium des fraises peut aider à régulariser la tension artérielle et contribuer à faire baisser l’hypertension, en sorte que les fraises ont acquis la réputation d’être l’un des fruits les plus sains pour le cœur. Sans oublier que les fraises sont très peu caloriques. Bref, quand c’est la saison, profitons des bienfaits des fraises.

potager 51 concombres.jpg

 Indépendamment des fraisiers, les petits pois commencent eux aussi à montrer leurs fleurs, de même que les concombres dont les premiers fruits apparaissent. Les carottes se présentent bien, il faudra bientôt les éclaircir, quant à nos semis de choux, ils feront bientôt l’objet d’un repiquage. Tandis que les pommes de terre et haricots devront sous peu être butés, nous reviendrons sous peu sur le pourquoi et le comment de ces actions. Comme vous voyez, les travaux ne manqueront lors de notre retour.

Potager 52 oignons.jpg


07/05/2013

UN PREMIER ENNEMI DU POTAGER

 

Après neuf jours, les premières petites feuilles des plants de pommes de terre commencent à montrer le bout du nez, voilà plutôt une bonne nouvelle mais à y regarder de plus près un ennemi redoutable a lui aussi fait son apparition : le doryphore (leptinotarsa decemlineata).

Ce cousin du hanneton est bien moins sympathique, il peut ruiner une culture très rapidement si on ne s’attaque pas au problème directement.

Potager 25.jpg

 Dans un premier temps, c’est à la main que nous les cherchons et les enlevons, la surface cultivée n’est pas trop grande pour la passer au peigne fin. En fait les individus adultes ont passé l’hiver dans le sol, hiver trop doux cette année, les survivants sortent de leur hibernation dès que le sol s’est suffisamment réchauffé pour atteindre 10°C. Quelques jours d’alimentation et de chaleur, le temps de régénérer leurs muscles de vol, ils retrouvent leurs facultés d’accouplement. Les petits oeufs sont déposés par paquets de 36 en moyenne sur la face intérieure des feuilles, après 10 à 15 jours les larves naissent, et très voraces s’attaquent aux jeunes feuilles des pommes de terre, et détruisent la plante.

Potager 26.jpg

 

 Ce coléoptère originaire du Mexique, a été découvert dans l’état du Colorado (il y porte le nom de Colorado potato beetle) aux Etats Unis à la fin du XIXème siècle, et il a été introduit en Europe à la fin de la Première Guerre mondiale. Et pour la petite histoire, au Québec il est appelé la « bibitte à patate ». A nous d’être vigilants et de trouver le moyen d’éradiquer notre premier ennemi, on ne va quand même pas se laisser vaincre par cette petite bête !


15/04/2009

LE POTAGER PREND FORME

L'an passé par manque de temps, j'avais négligé le potager, cette année il a repris forme et les premières plantations sont déjà faites. En ce début de printemps, la clémence du temps est idéale pour les travaux de jardinage.

Les plants de pommes de terre sont mis en terre, mon choix s'est porté sur les variétés "Cwène di gate" (à gauche sur la photo) et "Juliette".

PDT

 


La savoureuse "Cwène di gate" (en wallon cela signifie "Corne de chêvre"), elle est considérée comme une des meilleures pommes de terre. Elle est proche de la Ratte du Touquet, son rendement n'est pas extraordinaire ce qui la rend assez onéreuse dans le commerce.  Sa chair jaune est ferme, personnellement je l'aime beaucoup rissolée. Comme elle aime les sols argileux, elle devrait bien se développer dans mon jardin.

La "Juliette" (variété que je ne connaissais pas) est aussi à chair jaune et ferme, elle ne convient donc pas pour les purées et est de bonne conservation. De plus elle est peu sensible au mildiou, allongée comme la Ratte, elle ressemble à la Charlotte avec un grain encore plus fin.

P1040988

P1040989

A l'avant plan, les millepertuis ont subi cette année une taille sévère, les fraisiers sont complètement nettoyés, la rhubarbe se développe à grande vitesse, il me reste à semer carottes, haricots mange tout, etc... Et comme la météo reste très bonne (on nous annonce 23°c pour ce jour) ....ça ne devrait pas tarder ...

08:08 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : potager, pommes de terre, plantations |  Facebook | |