19/06/2013

UN PEU DE BINAGE

 

Tout jardinier quelque peu informé connaît l’adage : « un binage vaut mieux que 2 arrosages ».

Notre travail du jour, une grande partie du potager ayant déjà été binée, ce sera le binage de notre champ de maïs. Plantons d’abord le décor, il faut de bons outils, nos binettes sont bien acérées le travail s’en trouvera facilité, le soleil est de plomb (33°c) mais c’est le moment idéal, la terre est bien sèche et surtout nous avons un moral d’acier. Voici comment se présente le terrain.

Potager 82.jpg

Ne jamais se tuer au travail est un principe que nous appliquons largement, prendre des périodes de repos entre chaque ligne terminée, bien boire et prendre aussi le temps de manger. A midi, c’est un repas paysan qui nous attend, un repas comme mon père adorait : du bon lard à l’ancienne, quelques radis du jardin et du pain de campagne, le tout accompagné avec modération d’un petit vin blanc local.

Potager 83.jpg

 

Le binage est un travail qui a toute son importance, il permet de casser la croûte superficielle durcie par la pluie et ainsi d’aérer le sol, il stoppe la remontée de l’eau profonde et limite son évaporation. Ainsi en cassant la surface durcie, l’infiltration de l’eau de pluie ou des arrosages sera bien améliorée. De même pour la pénétration de l’oxygène de l’air jusqu’aux racines profondes qui en ont besoin pour fonctionner correctement. Et bien sûr, il nettoie le sol des mauvaises herbes indésirables.

Potager 81.jpg

 

Ne comptons pas les heures, un autre adage dit : « quand on aime on ne compte pas ! », ce que nous retenons et « savourons », c’est le résultat final, un champ qui n’est pas encore impeccable, quelques retouches à faire aux pieds des plantes avec des outils plus adaptés, mais un champ qui a un bien meilleur aspect.

Au potager, les floraisons se succèdent, cornichons, tomates, fraisiers, poivrons et pommes de terre donnent quelques notes de couleurs dans un décor bien vert.

Jardin Ujkenez4.jpg

 

Idem pour les petits pois, les haricots et les radis. En binant et nettoyant le potager, nous constatons aussi avec plaisir que de nombreuses coccinelles y ont trouvé un terrain de prédilection. Pour nous qui travaillons sans pesticides, ce sont des aides précieuses car ces petites bêtes se nourrissent de pucerons, elles en avalent jusqu’à 80 par jour.

Jardin Ujkenez5.jpg

 

Et aux floraisons succèdent les fruits, nos choux raves se présentent vraiment bien  et en général tous les choux que nous avons repiqués (environ 200 de toutes espèces) sont bien vigoureux. La récolte des premiers petits pois, nous en avons semé à différentes périodes pour étaler la production, aura bientôt lieu, tandis que courgettes et pâtissons grandissent à vue d’oeil.  

Jardin Ujkenez6.jpg

 

10/06/2013

LE BUTTAGE DES POMMES DE TERRE

 

Le buttage des pommes de terre est une opération indispensable qui consiste à ramener de la terre au pied de la plante afin d’y constituer comme le terme le dit une butte. Cette opération vise plusieurs objectifs : le premier est d’obtenir une bonne récolte, en effet la pomme de terre a besoin d’obscurité pour bien développer ses tubercules aux rameaux souterrains. Les tubercules verdissent au soleil et produisent une substance toxique, la solanine qui les rend impropres à la consommation.

Parallèlement cette opération va assouplir la terre et favoriser le développement du pied, va obliger la plante à pousser à la verticale, va la protéger des intempéries et notamment des fortes pluies qui pourraient l’écraser sur le sol et va limiter la pousse des mauvaises herbes. Un deuxième buttage un peu plus tard n’est pas à exclure pour les mêmes raisons.

Potager 80.jpg

L’alternance de pluie et de soleil de ces derniers jours a permis une belle croissance de tous les légumes, nous aurons sans doute l’occasion de détailler cela petit à petit, en voici un méli mélo général.

Potager 81.jpg

Les cosses des petits pois sont maintenant bien visibles, la récolte n'est plus loin, les paprikas (poivrons) sont en fleurs, la promesse de grand soleil des prochains jours va leur être très profitable, le maïs atteint maintenant une bonne trentaine de centimètres, les framboisiers montrent quelques fruits, nous n'en espérions pas tant compte tenu qu'ils ont été déplacés, radis et courgettes continuent leur croissance.

Jardin Ujkenez.jpg

Les radis jaunes grandissent à vue d'oeil, de même que les courges, choux verts et choux rouges sont maintenant bien enracinés tandis que les choux raves montrent déjà leur forme bien particulière.

Jardin Ujkenez3.jpg

Tous nos semis ou plantations d'oignons se portent on ne peut mieux, idem pour l'oseille et que dire de ces belles plantes de patissons, framboisiers et radis, nous en avons déjà parlé, profitent bien, et nos betteraves rouges ont maintenant un beau feuillage, espérons que les racines seront à leur image.

Jardin Ujkenez2.jpg

Et pour continuer cet inventaire non exhaustif, que dire des concombres qui prolifèrent, des fraises qui nous donnent chaque jour une belle production, des carottes qui ont fière allure (en tout cas le feuillage !), quelques fleurs de cornichons, quelques belles feuilles d'oseille, céleris, oignons, persil, tomates, paprikas, ciboulette, ... complètent un tableau qui nous comble.

Jardin Ujkenez1.jpg

08:38 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : potager, buttage, pommes de terre, petits pois |  Facebook | |

28/05/2013

FRAISES, PETITS POIS, etc.

Nous avions besoin de pluie, elle est arrivée, sous forme d’averses, sous forme d’orages, heureusement nous avons étés épargnés par les orages de grêlons qui sont tombés à quelques kilomètres de notre potager. Tout à coup le temps s’est considérablement rafraichi et nous a empêché de continuer comme on l’aurait voulu les travaux au jardin, en plus nous allons être absent 4 jours, le potager aura le temps de bien changer.

potager 50.jpg

Maintenant toute la parcelle est bien verte, tout va comme nous l’espérons sauf les melons qui n’ont pas apprécié cette soudaine chute des températures, heureusement dans quelques jours le thermomètre va repartir vers le haut.

 Les fraisiers commencent à produire, ils demandaient de l’eau, maintenant ils demandent du soleil. Qui ne connaît pas les fraises et leur délicieux goût, qu’elles soient fraîches, en confiture ou en pâtisserie, c’est toujours un régal. Voyons en aussi les qualités pour notre santé :

Les fraises sont une bonne source de vitamine C,  très important pour notre santé sachant que nous les humains nous n’avons pas la capacité, comme la plupart des mammifères, d’en produire naturellement. Or la vitamine C augmente l’immunité et est un puissant antioxydant agissant rapidement, par conséquent elle aide à prévenir le cancer. Un système immunitaire en bonne santé est certainement la meilleure défense de l’organisme. Nos yeux également exigent de la vitamine C pour se protéger contre l'exposition aux radicaux libres émanant des rayons UV du soleil qui peuvent abîmer les protéines du cristallin. Elle joue également un rôle important dans le renforcement de la cornée et de la rétine de l'œil.

 La vitamine C que renferment les fraises est essentielle à la formation du collagène, substance favorable à l'élasticité et à la résilience de l'épiderme. Comme le vieillissement fait perdre du collagène, manger des aliments qui renferment de la vitamine C peut nous conserver une peau plus saine et d'apparence plus jeune.

On peut parler également des effets sur le mauvais cholestérol, des actions qui réduisent l’inflammation des articulations, etc... La bonne teneur en potassium des fraises peut aider à régulariser la tension artérielle et contribuer à faire baisser l’hypertension, en sorte que les fraises ont acquis la réputation d’être l’un des fruits les plus sains pour le cœur. Sans oublier que les fraises sont très peu caloriques. Bref, quand c’est la saison, profitons des bienfaits des fraises.

potager 51 concombres.jpg

 Indépendamment des fraisiers, les petits pois commencent eux aussi à montrer leurs fleurs, de même que les concombres dont les premiers fruits apparaissent. Les carottes se présentent bien, il faudra bientôt les éclaircir, quant à nos semis de choux, ils feront bientôt l’objet d’un repiquage. Tandis que les pommes de terre et haricots devront sous peu être butés, nous reviendrons sous peu sur le pourquoi et le comment de ces actions. Comme vous voyez, les travaux ne manqueront lors de notre retour.

Potager 52 oignons.jpg