24/08/2012

DEVINE QUI PAPILLONNE AU JARDIN ?

 

papillons,recensement,machaon,grand porte queue,chenilles

Comme chaque année au mois d’août, Natagora organise en Belgique un recensement des papillons. Les résultats publiés par cette association de protection de la nature sont les suivants :

« Plus de 1.300 personnes ont participé début août à notre opération de recensement des papillons. Nous les remercions chaleureusement ! Contrairement aux craintes liées à la météo maussade du printemps et du début de l’été, le nombre moyen de papillons par jardin n’est pas au plus bas. Certes, ce n’est pas glorieux, mais certaines espèces, comme le paon du jour, qui étaient peu abondantes l’an passé, sont bien présentes en 2012.

  • Nombre de participants : 1362
  • Nombre de jardins recensés : 1418
  • Nombre de papillons observés. : 18770
  • Moyenne du nombre de papillons par jardin : 13.2

    papillons,recensement,machaon,grand porte queue,chenilles

Espèce                 Fréquence    Nombre                   

  •    Piérides                   87.4 %     5120
  •    Paon du jour             50.8 %     2473
  •    Vulcain                     50.4 %     1956
  •    Petite Tortue           50.1 %     2483
  •    Robert-le-diable       30.4 %     673
  •    Tircis                        29.8 %     787
  •    Amaryllis                  25.8 %    1172
  •    Myrtil                       21.2 %      737
  •    Carte géographique   16.1 %     379
  •    Tristan                     15.4 %     418

 

Pourquoi les papillons disparaissent-ils ?

Les activités humaines sont la principale cause de disparition des papillons. La destruction des habitats naturels (urbanisation, extraction de la tourbe…), l'utilisation d'insecticides, la standardisation et l'intensification des pratiques agricoles (remembrement et disparition des haies, diminution du pâturage extensif, enrichissement des prairies et modification des communautés de plantes, …), l'éclairage électrique nocturne et le changement climatique sont les principaux facteurs de la régression actuelle des papillons.

papillons,recensement,machaon,grand porte queue,chenilles

 L'importance de vos jardins

Avec la raréfaction de leurs habitats, le rôle des jardins dans la conservation des papillons devient aujourd'hui de plus en plus important. En Belgique, les jardins couvrent bien plus de surfaces que l'ensemble des réserves naturelles réunies ! Si nos jardins accueillent demain plus de papillons, l'impact peut donc être très important, non seulement pour eux mais aussi pour toute la nature qui nous entoure ! Le jardin est aussi un univers où de nombreux autres enjeux environnementaux actuels peuvent s'illustrer (économies d'eau, réduction des pesticides et santé publique, réduction du volume des déchets ménagers et compost, éclairage de nuit, et donc, économies d'énergie et lutte contre les changements climatiques, produits respectueux de l'environnement, etc.).

papillons,recensement,machaon,grand porte queue,chenilles

 Je profite du sujet pour placer quelques photos d’une espèce rencontrée récemment et qui n'apparaît pas dans le top 10 des observations : Le Machaon ou Grand porte queue. Papillon qui n’est pas rare, on le trouve dans tout l’hémisphère Nord tempéré, depuis 2012 il est arrivé au Canada mais il semble se raréfier en Europe Centrale. Il est maintenant protégé en Slovaquie, Hongrie, Roumanie, Moldavie et dans certaines régions d'Autriche et d'Allemagne.

Je me souviens qu’il y a quelques années j’avais découvert sa chenille dans le potager et plus particulièrement sur les carottes dont elle dévorait allègrement les feuilles. Sa chenille affectionne les plantes ombellifères telles que  l'aneth, le persil, et la carotte.

22/08/2010

PREMIERS RESULTATS DU RECENSEMENT DES PAPILLONS.

Natagora vient de publier les premiers résultats du recensement des papillons au départ de 1676 jardins. Le nombre de papillons observés se monte à 30678 soit une moyenne de plus ou moins 18 papillons par jardin.

Cette opération ne donne évidemment qu'une photographie de la situation à un moment donné, c'est ainsi que chez moi les "Petite-tortue" et les "Belle-dame" n'étaient pas présents ce jour là mais bien quelques jours plus tard. Ces statistiques sont complétées par des recenseurs réguliers qui publient leurs observations tout au long de l'année.

P1080950.JPGLes Echinacées ont toujours la cote comme le prouve ce trio de "Petite-tortue".

TOP 10 des espèces les plus observées

Nom de l'espèce Fréquence d'observation Nombre total

Piérides 90.1 % 8183
Paon du jour 52.4 % 2264
Vulcain 51.8 % 1945
Gamma 44.3 % 3526
Petite Tortue 40.2 % 1548
Amaryllis 37.6 % 3316
Myrtil 30.6 % 1737
Robert-le-diable 29.1 % 753
Azuré des parcs 23.4 % 759
Azuré commun 22.8 % 847

Les ligulaires commencent à fleurir, elles ont traversé tant bien que mal la longue période de sècheresse, les feuilles ont souffert et n'ont pas une très belle coloration. Qu'importe, ce "Paon du jour" y a trouvé son plaisir.P1090010.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090003.JPGUne autre plante bien fréquentée, c'est Salicaire, résultat d'un éclat prélevé ce début de printemps. L'emplacement semble lui convenir, elle est plus belle que la plante mère.

366 Gestes pour la biodiversité.

JE NE MANGE PAS DE CUISSES DE GRENOUILLES.

Le commerce des cuisses de grenouilles pose des problèmes écologiques graves dans les pays exportateurs. La plupart sont prélevées dans les rizières en Asie.

Or le rôle joué par les grenouilles des rizières pour limiter la prolifération d'insectes véhiculant des maladies dangereuses pour l'homme est primordial ! Leur disparition progressive est dès lors compensée par l'usage de pesticides chimiques toxiques - interdits en Europe - qui mettent en danger ces écosystèmes particuliers et contaminent les populations locales.

En outre, les techniques employées pour capturer et préparer les grenouilles (entassées dans des sacs, coupées et éviscérées vivantes) sont particulièrement barbares ...

Comment aimez-vous les grenouilles ? (Clic)

01/08/2010

LE POTAGER EST TROP PETIT

Quand le potager devient trop petit, il faut trouver des solutions de rechange. C'est ainsi que ce potiron qui demande beaucoup de place, je l'ai planté au pied d'une haie, parmi des vivaces et finalement le résultat n'est pas inesthétique. Le potiron aime bien la chaleur, cette année il a été bien servi et les sols frais et riches en humus. A la plantation, j'ai enfoui des déchets de tontes décomposés et pendant les grosses chaleurs, je l'ai paillé.

Ce n'est pas tellement pour ses qualités gustatives que je le plante mais plutôt pour son côté spectaculaire. Néanmoins, j'aime beaucoup le potage au potiron, un aliment peu énergétique (31 calories pour 100 grammes). Il est fort riche en provitamine A (bêta-carotène), et apporte également de la vitamine E, de la vitamine C, du potassium et des fibres.

 

P1080874.JPG

 

A l'arr!ère plan, les potentilles, cette année, j'ai supprimé à la base les anciennes branches qui avaient tendance à se dégarnir, le résultat est là, ils sont de nouveau bien touffus et bien verts, la floraison va commencer. A gauche des agastaches aux fleurs blanches (c'est Blandine du "jardin de Berthille" qui m'avait envoyé des graines) et à droite des coreopsis jaunes qui sont très appréciées des papillons et des insectes butineurs.

Pour le potager, c'est décidé je vais l'aggrandir, je pense que je vais me lancer dans un potager en carrés ..... à suivre.

Ce week-end , c'était l'opération "recensement des papillons" organisée par Natagora, le résultat est plutôt décevant, voire inquiétant. Les Piérides du choux sont assez nombreux, de même que les gammas, ces papillons de nuit qui sont actifs le jour mais par contre aucun "Belle dame", aucun "Petite tortue", aucun "Paon du jour" et un seul "Robert le diable".

P1080889.JPGCes papillons de nuit sont vraiment nombreux, ils font vibrer leurs ailes en permanence, dommage que ses couleurs soient plutôt ternes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

08:01 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : potiron, papillons |  Facebook | |

26/07/2010

ET ENCORE DES PAPILLONS

La pluie a enfin fait sa réapparition, le jardin a été copieusement arrosé, il en avait grandement besoin. Après la pluie, les papillons et les insectes butineurs sont réapparus. N'étant pas un spécialiste, je ne les connais pas tous, en voici quelques uns.

PAPILLONS 4.jpgEt si tout à coup "L'effet papillon" se produisait ....

L'origine de cette théorie vient d'un scientifique américain, le météorologue  Edward Lorenz qui lors d'une conférence devant l'association américaine pour le progrès des sciences lança : « Le battement d'aile d'un papillon au Brésil peut-il déclencher une tornade au Texas? »

Edward Lorenz découvrit le principe fondateur de la théorie du chaos, à savoir qu'une infime variation de paramètre à un moment donné peut faire varier énormément le résultat final.

Alors imaginez, tous ces battements d'ailes de papilloons ce qu'ils peuvent provoquer, sans parler de tous les autres animaux, insectes, oiseaux, .... Mais si un seul battement d'aile peut déclencher une tornade, d'après la théorie du chaos ... il peut aussi l'empêcher !

PAPILLONS 3.jpgCet effet papillon a été très bien mis en chanson par Bénabar dans la chanson éponyme :

Si le battement d'aile d'un papillon quelque part au Cambodge
Déclenche sur un autre continent le plus violent des orages
Le choix de quelques uns dans un bureau occidental
Bouleverse des millions de destins surtout si le bureau est ovale
Il n'y a que le l'ours blanc qui s'étonne que sa banquise fonde
Ca ne surprend plus personne de notre côté du monde
Quand le financier s'enrhume ce sont les ouvriers qui toussent
C'est très loin la couche d'ozone mais c'est d'ici qu'on la perce

C'est l'effet papillon petites causes, grandes conséquences
Pourtant jolie comme expression, petites choses dégâts immenses

etc....

PAPILLONS 2.jpgici, il y a un peu de concurrence, ce papillon semble pousser ce gros bourdon : "Pousse-toi de là ..."

L'effet papillon, c'est également le titre d'un film de Eric Bress et J.Mackye Gruber, sorti en 2004.

Le synopsis du film est le suivant : Une théorie prétend que si l'on pouvait retourner dans le passé et changer quelques détails de notre vie, tout ce qui en découle serait modifié. On appelle cela "l'effet papillon". Evan Treborn a cette faculté. Fasciné, il va d'abord mettre ce don au service de ceux dont les vies ont été brisées dans leur enfance. Il peut enfin repartir dans le passé et sauver la seule jeune fille qu'il ait jamais aimée.
Mais Evan va découvrir que ce pouvoir est aussi puissant qu'incontrôlable. Il va s'apercevoir que s'il change la moindre chose, il change tout. En intervenant sur le passé, il modifie le présent et se voit de plus en plus souvent obligé de réparer les effets indésirables de ses corrections...

 

PAPILLONS 1.jpg

 

366 Gestes pour la biodiversité.

JE RESPECTE LES DUNES.

Les dunes du littoral sont un milieu riche mais fragile. particulièrement utiles, elles protègent l'arrière-pays des inondations. Et cela grâce à une flore spécifique qui empêche le sable de se déplacer sous l'action conjointe du vent et de l'eau.

Y poussent donc des plantes spécifiques, adaptées à des conditions extrêmes (vents violents, embruns salés, substrat ne retenant pas l'eau ...), tels l'oyat, le chiendent des sables ou le panicaut des dunes. Cette flore abrite une multitude d'oiseaux, de petits mammifères, d'arthropodes et de mollusques.

Pour participer à la sauvegarde de cette diversité, ne quittez pas les sentiers, ne prélevez ni plante, ni animal et surtout, n'allumez pas de feu.

 

 

12:15 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : papillons, effet papillon, biodiversité, dunes |  Facebook | |

19/10/2009

CONTRASTES D'AUTOMNE

Ces derniers jours, les brouillards et gelées nous confirment, s'il en était encore besoin que nous sommes définitivement en automne. Ces 2 derniers jours étaient plutôt tristounets le matin, les couleurs dominantes étaient le gris et le blanc. La pelouse ressuscitée après les pluies du début du mois est blanche le matin et verte l'après-midi.

Les tagètes qui étaient encore bien fournies et fleuries jusqu'il y a quelques jours sont complètement brûlées par le gel, elles sont noires.

P1070147Le platane a perdu pas mal de feuilles mais il garde un certaine allure, les rhododendrons quant à eux ont les feuilles pendantes le matin, elles se redresseront dans l'après midi sous l'action du soleil.

P1070148Comme par miracle, en milieu de journée, le soleil a balayé toute cette grisaille, le jardin a repris des couleurs et les pensées qui étaient toutes refermées ont retrouvé un très bel aspect. D'autres n'ont aucun souci avec ces écarts de température telles ces dendranthemum mais elles n'ont pas beaucoup de mérites ce sont des chrysanthèmes d'automne. Voilà qui fait l'affaire de quelques paillons, leur présence donne comme un petit air d'été. Tout d'abord un "Cuivré commun" qui semble affectionner les pensées.

P1070145Pendant ce temps non loin de là, un "Vulcain" tient compagnie à un "Petite tortue", eux aussi profitent des derniers jpurs de soleil. Etonnant non ces contrastes de températures, de couleurs et de lumières, et pourtant ces photos ont été prises le même jour.

P1070132

 

21:56 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : automne, brouillard, gelees, papillons |  Facebook | |

29/07/2009

ERISTALES, BOURDONS ET PAPILLONS

Toute une vie est présente pour le moment au jardin, ça bourdonne et ça butine un peu partout. J'ai eu l'occasion il y a peu de vous montrer différents papillons bien présents mais d'autres insectes les côtoient de fleurs en fleurs.

Cette année les Syrphes sont particulièrement nombreux, et notamment le Myatropa Florea ou encore Eristale des fleurs qui affectionne particulièrement ces echinacées.

L'eristale des fleurs est un insecte très répandu dans nos régions, il ressemble a une abeille mais en réalité c'est simplement une mouche, donc il est inoffensif.

P1060529

 


P1060493

 

Les papillons et les bourdons restent très présents, les Piérides du choux et les Belles-dames sont maintenant accompagnés de Paon du jour moins nombreux, eux aussi fréquentent les échinacées mais celles du fond du jardin. Celles-ci sont le résultat de semis effectués l'an passé et mis en terre l'été 2008.

Le Paon du jour (Inachis Io) est un papillon très répandu en Europe et en Asie, il est bivoltin c'est à dire qu'il peut produire deux générations par an.

P1060524

P1060523


Et puis, il y a tous les autres dont je ne connais pas les noms comme cet insecte à la belle couleur verte qui lui préfère les fleurs de la Ligulaire. Bref au jardin, vous n'êtes jamais seul. Et surtout n'oubliez pas que les insectes (la plupart) sont très utiles au jardin, les scientifiques pensent que 80 % des plantes à fleurs dépendent des insectes pour se reproduire. L'idéal pour les insectes, c'est un jardin entouré de haies vives avec un potager et un verger, une prairie fleurie, une mare, des parterres de fleurs sauvages et d'herbes folles .... il me manque donc la mare.

P1060474

22:23 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : jardin, insectes, papillons, syrphes, bourdons |  Facebook | |

14/07/2009

BIENVENUE AUX "BELLES-DAMES"

Il y a deux jours je vous parlais de l'invasion des "pierides du chou" sur les lavandes, hier ce sont les "Belles-dames" qui sont arrivés en nombre. Voilà donc un ballet d'une dizaine de "Belles-dames" et d'une vingtaine de "piérides du chou" autour des lavandes.

P1060416


 

Ce "Belle-Dame" porte aussi le nom de "Vanesse du chardon", c'est le papillon le plus répandu dans le monde. C'est une espèce migratrice qui hiberne en Afrique du nord. Incapables de survivre à l'hiver, leurs descendants retourneront vers le sud en automne.

Parfois des migrations massives sont observées comme en ce mois de mai 2009 en Artois : «  À midi, j'ai remarqué un grand nombre de papillons marron dans mon jardin. En levant le regard sur le pré voisin, j'ai pu constater le vol de dizaines de ces insectes, en rase mottes au-dessus de l'herbe haute. Ils venaient du sud et se dirigeaient tous vers le nord. Ils fonçaient littéralement, m'évitant au dernier moment, malgré un vent contraire. Rares étaient ceux qui s'arrêtaient pour butiner. Il n'y avait pas d'autres papillons dans les parages, hormis une piéride du chou. Je n'avais jamais observé un tel phénomène et je pensais à une migration massive, du type de celles observées entre le Canada et le Mexique. »(LA VOIX DU NORD).

Ils peuvent parcourir jusqu'à 500 Km par jour à une vitesse de 25 à 30 Km/h, ils se reposent et se nourrisent sur les fleurs du chardon, d'où son nom.

P1060413


 

Pour couronner le tout, au potager, ce "Robert le diable" semblait tranquillement se reposer. Son nom scientifique est "Polygonia C-Album" qui fait référence à la marque blanche en forme de "C" au revers des ailes postérieures.

Ce papillon ne se nourrit pas que du nectar des fleurs, mais aussi de cadavres d'animaux ou de fruits pourris dont il suce le jus.

P1060422

23:05 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : insectes, papillons |  Facebook | |

12/07/2009

LE RETOUR DES PAPILLONS

Depuis quelques jours, les lavandes sont envahies par une multitude de papillons, des "Pierides du chou". J'en ai compté jusqu'à une vingtaine virevoltatnt de fleur en fleur. Pas évident à prendre en photos, ces petites bestioles bougent tout le temps et quand ils décident de rester immobiles, ce sont les ailes fermées.

Evidemment, ce n'est pas le plus coloré, ni le plus rare des papillons de nos régions, mais sa présence fait plaisir.

P1060368


 

C'était l'occasion d'observer le jardin à la recherche d'autres espèces, le résultat ne fût pas très fructueux, une seule autre espèce découverte : un Tircis. Celui-ci semblait se reposer sur les plants de pommes de terre du potager, au moins lui, il a pris la pose sans bouger.

Ce papillon est commun dans toute l'Europe excepté à l'extrême nord, il fréquente d'habitude les clairières, les haies, les lisières de forêt et les buissons.

P1060403

21:20 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : papillons, insectes |  Facebook | |

16/08/2008

LA VIE AU JARDIN

P1030065P1030186

De moins en moins de papillons dans nos jardins, c'est un fait établi. A côté de cela, si vous l'observez bien, il y a toute une vie qui fourmille (cette année, beaucoup de fourmis), qui butine, qui vole, etc..

LIGNE VERTE

P1030110

LIGNE VERTE
Dans mon jardin, les bourdons ne sont pas rares , il y a les mouches que je vous montrais dans le post précédent et puis il y a ceux qu'on voit moins souvent comme cette araignée jaune qui a trouvé de quoi satisfaire sa faim sur une fleur de Dendranthema.

P1030317

 

08:32 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : papillons, bourdons, araignees, insectes |  Facebook | |