orties

  • DES ANCOLIES DE TOUTES LES COULEURS

    AQUILEGIA VULGARIS - Il y en a de toutes les formes, de toutes les couleurs, dès le début du printemps les ancolies sont de retour et apportent de belles notes de couleurs au jardin.

    Il faut tenir compte que leur durée de vie est réduite, de 2 à 4 ans maximum et qu'elles se resèment très facilement. C'est ainsi qu'elles peuvent devenir envahissantes ou encore d'en voir apparaître où on ne les attend pas.

    P1080491Elles ne sont pas très exigeantes mais préférent plutôt un coin ombragé que le plein soleil. De même elles ne demandent pas beaucoup d'eau sauf bien sûr en période de sècheresse. Pour prolonger la floraison, il est conseillé de supprimer les fleurs fanées. Après la floraison je récupère les graines pour faire des semis sous abris ce qui donne de beaux résultats; il est aussi possible de semer en place en automne.

    P1080463Les graines d'ancolies sont toxiques, elles contiennent des alcaloïdes proches de l'aconitine. Par contre un sirop de fleurs d'ancolies calme la toux et un cataplasme de feuilles soignent furoncles et ulcères.

    P1080500366 Gestes pour la biodiversité.

    JE LAISSE QUELQUES PLANTS D'ORTIES DANS MON JARDIN.

    Cette soi-disant mauvaise herbe sert à fabriquer le fameux purin d'ortie utilisé à la fois comme engrais et pesticide. Elle se mange en soupe, tarte, omelette ...Elle est réputée pour ses vertus dépuratives, diurétiques et anti-rhumastimales. Et elle donne même une fibre textile bon marché !

    Elle est aussi très appréciée des papillons. Adultes, le vulcain, le paon du jour, le robert-le-diable ...butinent les fleurs et pondent dans les tiges ou au dos des feuilles. Chenilles, ils s'en nourissent, s'y abritent et y fixent leur chrysalide.

    Pour éviter sa prolifération, plantez-la en terre dans des pots en plastique sans fond et fauchez-la régulièrement.

  • FLEUR DE PÊCHER.

    On se dit parfois,: "Un blog, pour quoi faire ?", .... de mon côté j'apprécie vraiment les échanges d'informations, les commentaires, les contacts et les liens d'amitiés qui viennent de toutes régions. Souvent, il s'agit de français, de belges ou de canadiens qui parlent la même langue que moi.

    Depuis quelques semaines, c'est une famille hongroise qui visite régulièrement mon blog, et particulièrement Victoria (qui se débrouille remarquablement en français) avec qui j'échange des informations sur nos pays respectifs, sur nos traditions, ... et sur nos jardins. Son blog parle de la vie de son village UJKENEZ, de la vie politique et sociale, des problèmes qu'ils rencontrent et aussi de ses plantations diverses. C'est en recherchant des renseignements sur le "Perriota persica" qu'elle est arrivée sur mon blog.

    Ella a publié sur son blog  (http://ujkenez.blog.hu/) des photos de mon jardin et de mon village, histoire de faire découvrir à ses compatriotes un petit coin de Belgique. Pas facile d'appréhender sa langue, mais un petit coup de traducteur permet de saisir, si pas deviner le contenu des ses publications. Je vous propose de lui envoyer un petit mot d'encouragement à son adresse mail : putnokizs@freemail.hu

    A mon tour, je reprends une de ses photos, tout d'abord parce qu'elle est jolie mais aussi parce que dans ma région , on voit de moins en moins de pêchers.

    PECHER366 gestes pour la biodiversité.

    JE FAIS DE LA SOUPE AUX ORTIES.

    Récoltez 500 g. d'orties sans tiges, ni fleurs (n'utilisez que les jeunes pousses au printemps et les nouvelles feuilles sur le haut des tiges en été). Lavez et égouttez les feuilles.

    Dans une casserolle, faites les revenir avec un noix de beurre, un oignon haché, du sel, du poivre et de l'origan, puis couvrez avec un litre de bouillon. Pour une consistance plus épaisse, ajoutez une pomme de terre coupée en dés.

    Faites cuire 10-15 minutes puis mixez avec un peu de crème fraîche. Rectifiez l'assaisonnement si nécessaire et servez avec des croûtons aillés.

    Les jeunes orties se cuisinent comme les épinards, essayez-les en omelettes, tartes salées, purées, ...