nourriture

  • LA VALSE DES OISEAUX

    a période "froide" a au moins un intérêt, c'est de pouvoir observer le ballet des oiseaux en quête de nourriture. Chaque année j'accroche des boules de graisses sous le toit de l'auvent et je place un grand plateau qui recevra quelques poignées de graines en mélange ainsi que des arachides. Les plus assidus sont les mésanges, au petit matin elles attendent dans les aubépines que je vienne les nourrir et à peine le dos tourné, le ballet commence.

    Je peux facilement les observer de la fenêtre du salon mais aussi de la porte de la buanderie qui a l'avantage d'avoir des carreaux sablés sauf sur un pourtour de 2cm ce qui me permet de prendre tant bien que mal quelques photos rapprochées. Pas facile quand même, leur vivacité est grande et elles sont vite reparties vers les buissons.
    LIGNE VERTE
    P1040094P1040092P1040098


     

    3 espèces de mésanges fréquentent assidument la mangeoire :

    MESANGE CHARBONNIERE - PARUS MAJOR       - GREAT TIT
    MESANGE BLEUE PARUS    - CAERULEUS           - BLUE TIT
    MESANGE NONNETTE        -  PARUS PALUSTRIS -  MARSH TIT

    Le chant des mésanges est le zinzinulement, comme le colibri, la fauvette ou encore le roitelet.

    Un peu plus tard, c'est une colonie de MOINEAUX DOMESTIQUES (PASSER DOMESTICUS) (HOUSE SPARROW) qui arrivent en grand nombre, environ une vingtaine d'individus se disputent l'accès à la nourriture. Un peu plus discrets ou timides quelques ACCENTEURS MOUCHETS (PRUNELLA MODULARIS) (DUNNOCK) se contenteront des graines tombées à terre. L'inévitable ROUGE GORGE (ERITHACUS RUBECULA) (EUROPEAN ROBIN), solitaire, attend son heure et profite également de l'aubaine. Pourtant il y a une dizaine de jour un individu s'était malheureusement fracassé sur les grandes baies vitrées du living, quelques jours plus tard il était remplacé par ce nouveau venu.

    Les MERLES NOIRS (TURDUS MERULA) (BLACKBIRD) quant à eux trouvent encore quelques baies sur les aubépines, les prunelliers ou au pied de ceux-ci, ils ne viennent pas dans la mangeoire. Depuis quelques jours, un hôte plus imposant vient aussi chercher quelques graines, mais sans beaucoup s'attarder c'est le magnifique GEAI DES CHÊNES (GARRULUS GLANDARIUS) (EURASIAN JAY).

    Régulier visiteur mais souvent au sol lui aussi un couple de PINSON DES ARBRES (FRINGILLA COELEBS) (COMMON CHAFFINCH) complète la collection. Manque à l'appel le SITELLE TORCHEPOT qui s'était quelque peu montré l'an passé.

    P1030999P1040010P1040105