microbes

  • COMPLETEMENT GIVRES

    P1040244P1040243

    Depuis hier le temps a viré au sec et froid, le gel est bien installé, la température avoisine les -5°c mais le ciel est entièrement bleu et le vent pratiquement nul. Ce temps devrait tenir pendant quelques jours encore et tant mieux, c'est bien plus gai que la grisaille, le brouillard et l'humidité des derniers jours.

    Et puis, tout un chacun croit qu'un hiver bien froid tue les microbes et bien il semble qu'il n'y a rien de plus faux :

     

    P1040239

    P1040240

    Malheureusement pour nous, les microbes étant des petites bébêtes fort résistantes, une température entre -18 °C et +3 °C (celle de nos con

    gélateurs et frigos ordinaires) ne fait que limiter leur développement et les ralentit dans leur multiplication mais ne les élimine pas, provoquant leur hibernation qui prend fin lorsque la température remonte vers +10°. Dès que la température remonte vers 37 °C, ils se dédoublent rapidement. Par contre une très haute température, à partir de 110 °C, les tue définitivement.

    Ne vous réjouissez donc pas d’un hiver très froid car nous aurons vite fait de souffrir d’hypothermie bien avant eux, sachant que même s’il est bien fermé, un congélateur peut renfermer quantité de microbes... qui dorment.

    Consommer des produits préalablement congelés est plus prudent, non pas parce qu’ils seraient exempts de bactéries ; certaines peuvent en effet survivre plusieurs années à -70°C, mais parce qu’ils en contiennent moins.

    Le nombre de bactéries dépend donc du temps passé à température ambiante : un produit congelé en compte donc moins qu’un produit qui vient d’être décongelé, qui lui-même en compte moins qu’un produit jamais congelé qui serait resté plusieurs heures à l’air libre .http://tatoufaux.com/spip.php?article47

    LIGNE VERTE