mai

  • L'ARBRE DE MAI

     Dans certaines régions, la tradition de l'arbre de mai, la plupart du temps un rite de fécondité, persiste depuis pas mal de temps. Pourtant l'Eglise catholique a proscrit cette tradition lors du Concile de Milan en 1579, soit disant à cause de son caractère satanique ou superstitieux. Qu'à cela ne tienne, de nos jours le mois de mai est souvent associé à la Vierge Marie, ne dit-on pas qu'il est le mois de Marie ? Ce n'est pas rare que des croyances païennes et religieuses se mêlent (comme le sapin de noêl).

    La tradition de l'arbre de mai existe en Suède, en Belgique, en France, en Angleterre, en Allemagne, etc... En Bavière par exemple la coutume de l'arbre de mai est encore bien implantée et bien arrosée (à condition de réussir à lever à la verticale un arbre qui peut atteindre 30 mètres). En cas de réussite le "Maiwein" coule à flot, il s'agit d'un mélange de vin blanc sec, de tranches d'oranges, de sucre, de cognac et d'aspérule odorante (fleur blanche commune dans les bois). 

    En Belgique, dans certaines régions (pas dans la mienne), le "Meyboom" se fête en août ! Ainsi à Bruxelles, si pour 17 heures l'arbre n'est pas planté, la malédiction s'abat sur la cité.

    Pour célébrer à ma façon ce mois de mai jusqu'ici particulièrement ensoleillé, voici les floraisons blanches (symbole de pureté) de mon jardin.

    P1010774P1010775P1010776P1010777P1010779P1010781P1010780P1010785P1010710P1010683