25/10/2010

LES PREMIERS FROIDS.

P1090856.JPGQuand on revient des fortes chaleurs d'egypte, on a un peu de mal à se réacclimater aux températures de nos régions, mais si en plus le thermomètre descend de jour en jour, alors là ça devient presque impossible.

Ce matin, tout est blanc, l'eau des oiseaux est gelée, et à 9 heures le thermomètre indique toujours -1°C, bien en dessous des normales saisonnières comme ils disent au bulletin météorologique.

Je trouve que c'est un peu tôt, et même si j'ai mis sous abri les meubles de jardin, ils ne devraient plus être utiles cette année, je n'ai pas encore eu le temps de protéger toutes les plantes un peu sensibles aux températures négatives.

 

Bientôt, il faudra penser à nos amis les oiseaux qui tout doucement auront un peu de mal à trouver leur nourriture. C'est aussi le moment de prendre les premiers clichés des plantes et des fleurs givrées.

P1090857.JPGLes prévisions pour les prochaines nuits sont les mêmes, gel généralisé, heureusement les journées sont ensoleillées et permettent de prendre les mesures adéquates.

Les échinacées qui étaient en fin de floraison prennent un aspect particulier comme si on était déjà à Noël, de même les grandes feuilles des Phlomis ont pris l'air de grands bonbons givrés.

Quant aux alchemilles qui étaient reparties pour une seconde floraison, elles aussi sont vraiment bizarres.

 

P1090860.JPG

 

P1090861.JPG

 

 

366 gestes pour la biodiversité.

JE SELECTIONNE AVEC SOIN LES ARBRES A PLANTER.

L'automne est la meilleure période pour planter des arbres mais n'hésitez pas à le faire tout au long de l'année (en dehors des périodes de gel ou de trop grandes chaleurs), notamment pour célébrer une naissance, un mariage ... ou se souvenir d'un être cher.

Préférez les essences indigènes ou acclimatées de longue date à nos régions : bouleu, cerisier, charme, chêne, érable, frêne, hêtre, merisier, noisetier, noyer, orme, peuplier, pommier, poirier, prunier, saule, sorbier, tilleul ...

Pour les arbres fruitiers sachez que les variétés rustiques anciennes sont ple plus faciles à cultiver.

Pour plus d'information sur ces variétés : http://rwdf.cra.wallonie.be/ (réseau wallon de la diversité fruitière)

21:34 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : gel, biodiversité |  Facebook | |

12/02/2009

LA 5èmè COUCHE

J'aurais envie de dire la dernière couche, mais les prévisions ne sont toujours pas bonnes, les températures sont en dessous des normales saisonnières. Bref rien de bien neuf, y en a marre de ce temps de M....

P1040564

20:50 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : hiver, gel, meteo |  Facebook | |

26/01/2009

JUSTE QUELQUES CONSTATATIONS....

LIGNE VERTE

Je ne vais pas en faire une maladie, le gel a fait des dégâts mais la nature a des ressources insoupçonnées. Néanmoins, quelques constatations s'imposent, l'allure de certains arbustes est assez désolant. c'est avec impatience que j'attends la fin de la période de dormance pour voir le réveil de toutes ces plantes, en tout cas je l'espère.

Le cotoneaster a perdu de sa superbe, les feuilles sont entièrement brunes, quant aux fruits, ils ne sont même plus bons pour les oiseaux. La première photo a été prise fin décembre, les autres ce jour.

COTONEASTER


 

Le Viburnum Bodnantense traditionnellement en fleurs à cette période a lui aussi un air bien malheureux. Son évolution de mi-décembre à aujoud'hui, le contraste est flagrant.

VIBURNUM


 

Quand aux Mahonias, si je me réfère aux photos de l'an passé, ils présentent un retard certain, il ne reste plus qu'à patienter pour voir s'ils vont évoluer vers leur jolie floraison habituelle.

MAHONIA


La vague de froid que nous venons de connaître n'a cependant pas atteint les valeurs de l'hiver 1996-1997, En comparant les données de la station météo d'Uccle (centre de la Belgique et par conséquent moins froid que dans ma région), on constate de nettes différences dans le tableau ci-dessous.

L’examen du tableau montre clairement que la vague de froid de 96-97 fut plus sévère que la vague de froid que nous venons de connaître.
La neige, quant à elle, s’était maintenue à Uccle du 31 décembre 1996 au 10 janvier 1997 (11 jours) et son épaisseur maximale avait été de 3 cm. Cette année à Uccle, la neige a atteint 8 cm et s’est maintenue 8 jours au sol (du 5 au 12 janvier 2009).
C’est l’hiver 1962-1963 qui reste le plus froid de tous les hivers observés à Bruxelles-Uccle depuis 1834. La température moyenne pour les 3 mois de cette saison avait été de -2,0°C et des températures négatives avaient été observées pendant 74 jours sur les 90 que compte l’hiver. (source : Institut Royal Météorologique)

 

Paramètres de la vague de froid2008-20091996-1997
Durée (= nombre de jours de gel consécutifs)      18      25
Température moyenne (°C) sur cette durée     -3,0    -4,7
Température maximale moyenne (°C)      0,2    -1,2
Température minimale moyenne (°C)     -6,0    -7,0
Température minimale absolue (°C)     -12,8   -14,0
Nombre de jours d’hiver (tmax <0°C)        7     18
Nombre de jours froids (tmin <-5°C)      10     18
Nombre de jours très froids (tmin <-10°C)        2

       6

22:31 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : meteo, hiver, gel |  Facebook | |

21/01/2009

APRES LES GELEES

Après la trêve des confiseurs (Cette expression vient de la trêve de Dieu qui fut imposée en France par le roi St Louis vers 1245. L'Eglise demandait que les combats guerriers soient arrêtés pendant l'Avent à Noël, le Carême et Pâques. Les combattants devaient attendre jusqu'au huitième jour après la Pentecôte pour reprendre les combats.
A partir de 1875, la Chambre des Députés et le Sénat ont suspendu leur travaux, donc leurs querelles politiques entre le 31 décembre et le deuxième mardi de janvier pour respecter la Trêve des Confiseurs.)

Et après cette période de fortes gelées, un petit bilan des dégâts dûs aux températures peut s'envisager. Tout n'est pas définitif et certaines plantes ou arbustes, après une petite taille repartiront, mais c'est sûr, il y aura des pertes.

Le photinia a pris une couleur "bronze foncé" qui ne laisse augurer rien de bon, mais tout espoir n'est pas perdu.

 

PHOTINIA

GEL2


Le laurier a pas mal de feuilles brunâtres mais une petite taille devrait faire l'affaire, le ceanothe n'est pas mieux, le même traitement s'impose, l'epine vinette traditionnellement verte toute l'année a lui aussi pas mal de feuilles brunes, quant à l'erica, jamais je ne l'ai vue en si piteux état.

GELDu côté des euphorbes, ce n'est vraiment pas la joie non plus !

 

16:50 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : froid, degats, gel |  Facebook | |

27/12/2008

COMPLETEMENT GIVRES

P1040244P1040243

Depuis hier le temps a viré au sec et froid, le gel est bien installé, la température avoisine les -5°c mais le ciel est entièrement bleu et le vent pratiquement nul. Ce temps devrait tenir pendant quelques jours encore et tant mieux, c'est bien plus gai que la grisaille, le brouillard et l'humidité des derniers jours.

Et puis, tout un chacun croit qu'un hiver bien froid tue les microbes et bien il semble qu'il n'y a rien de plus faux :

 

P1040239

P1040240

Malheureusement pour nous, les microbes étant des petites bébêtes fort résistantes, une température entre -18 °C et +3 °C (celle de nos con

gélateurs et frigos ordinaires) ne fait que limiter leur développement et les ralentit dans leur multiplication mais ne les élimine pas, provoquant leur hibernation qui prend fin lorsque la température remonte vers +10°. Dès que la température remonte vers 37 °C, ils se dédoublent rapidement. Par contre une très haute température, à partir de 110 °C, les tue définitivement.

Ne vous réjouissez donc pas d’un hiver très froid car nous aurons vite fait de souffrir d’hypothermie bien avant eux, sachant que même s’il est bien fermé, un congélateur peut renfermer quantité de microbes... qui dorment.

Consommer des produits préalablement congelés est plus prudent, non pas parce qu’ils seraient exempts de bactéries ; certaines peuvent en effet survivre plusieurs années à -70°C, mais parce qu’ils en contiennent moins.

Le nombre de bactéries dépend donc du temps passé à température ambiante : un produit congelé en compte donc moins qu’un produit qui vient d’être décongelé, qui lui-même en compte moins qu’un produit jamais congelé qui serait resté plusieurs heures à l’air libre .http://tatoufaux.com/spip.php?article47

LIGNE VERTE

14:50 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : hiver, givre, gel, microbes |  Facebook | |

25/12/2007

PAPILLON DE GLACE

P1000139

P1000173C'était samedi 22, à 9 heures du matin le thermomètre indique -9° C, depuis le week-end précédent le gel est permanent, le temps tantôt gris, tantôt venteux est ce jour magnifique, un ciel parfaitement bleu, pas de vent et le soleil qui brille.

Une belle occasion de voir comment la nature réagit face à ce froid. Pas grand chose à se mettre sous la dent, sauf quelques cadeaux de la nature tels que ces cristaux de glace sur les branches ou encore sur ce prunier un espèce de papillon de glace.

P1000172

11:44 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : hiver, froid, gel, glace |  Facebook | |

21/10/2007

LES PREMIERES GELEES

IMG_3602

Ce week-end est particulièrement froid, ou plutôt nous ne sommes pas encore habitués à des températures qui avoisinnent le 0 degré.

Ces 2 dernières nuits nous avons eu nos premières gelées, il faudra s'y adapter.

IMG_3601

10:16 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : automne, gel, froid |  Facebook | |