echinacées

  • PREMIERS RESULTATS DU RECENSEMENT DES PAPILLONS.

    Natagora vient de publier les premiers résultats du recensement des papillons au départ de 1676 jardins. Le nombre de papillons observés se monte à 30678 soit une moyenne de plus ou moins 18 papillons par jardin.

    Cette opération ne donne évidemment qu'une photographie de la situation à un moment donné, c'est ainsi que chez moi les "Petite-tortue" et les "Belle-dame" n'étaient pas présents ce jour là mais bien quelques jours plus tard. Ces statistiques sont complétées par des recenseurs réguliers qui publient leurs observations tout au long de l'année.

    P1080950.JPGLes Echinacées ont toujours la cote comme le prouve ce trio de "Petite-tortue".

    TOP 10 des espèces les plus observées

    Nom de l'espèce Fréquence d'observation Nombre total

    Piérides 90.1 % 8183
    Paon du jour 52.4 % 2264
    Vulcain 51.8 % 1945
    Gamma 44.3 % 3526
    Petite Tortue 40.2 % 1548
    Amaryllis 37.6 % 3316
    Myrtil 30.6 % 1737
    Robert-le-diable 29.1 % 753
    Azuré des parcs 23.4 % 759
    Azuré commun 22.8 % 847

    Les ligulaires commencent à fleurir, elles ont traversé tant bien que mal la longue période de sècheresse, les feuilles ont souffert et n'ont pas une très belle coloration. Qu'importe, ce "Paon du jour" y a trouvé son plaisir.P1090010.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    P1090003.JPGUne autre plante bien fréquentée, c'est Salicaire, résultat d'un éclat prélevé ce début de printemps. L'emplacement semble lui convenir, elle est plus belle que la plante mère.

    366 Gestes pour la biodiversité.

    JE NE MANGE PAS DE CUISSES DE GRENOUILLES.

    Le commerce des cuisses de grenouilles pose des problèmes écologiques graves dans les pays exportateurs. La plupart sont prélevées dans les rizières en Asie.

    Or le rôle joué par les grenouilles des rizières pour limiter la prolifération d'insectes véhiculant des maladies dangereuses pour l'homme est primordial ! Leur disparition progressive est dès lors compensée par l'usage de pesticides chimiques toxiques - interdits en Europe - qui mettent en danger ces écosystèmes particuliers et contaminent les populations locales.

    En outre, les techniques employées pour capturer et préparer les grenouilles (entassées dans des sacs, coupées et éviscérées vivantes) sont particulièrement barbares ...

    Comment aimez-vous les grenouilles ? (Clic)

  • LES ECHINACEES, reines de l'été

    Les échinacées, reines de l'été, c'était le titre d'un article dans un magazine jardin paru récemment, et personnellement, je trouve que c'est le cas. Actuellement les échinacées trônent de façon remarquable, elles dominent les massifs tout à côté de toutes les autres plantes qui ont beaucoup souffert de la sècheresse.

    C'est certainement une de mes plantes préférées, tout d'abord j'aime leur forme, le coeur ne passe pas inaperçu, il est bombé, piquant et d'une belle couleur tandis que les pétales souvent pendantes mais d'une belle couleur lui donnent un air de chien battu.

    Les échinacées sont très appréciées des papillons et des insectes butineurs qui s'y attardent pendant de longues minutes (idéal pour les photos !). D'autre part, les semis marchent du tonnerre et par conséquent on en retrouve maintenant dans différents coins du jardin.

     

    P1080913.JPG
    L'Echinacée pourpre est parfois appelée Rudbeckia pourpre, comme les autres espèces, elle est originaire d'Amérique du Nord, où les indiens utilisaient son rhizome pour l'élaboration des remèdes médicinaux.
    Les échinacées existent maintenant en de multiples variétés, roses, blanches, jaunes ou orangées, parfois avec deux rangs de pétales, etc.. les choix sont multiples et difficiles.
    Les échinacées aiment plutôt le soleil, un sol bien drainé et un emplacement dégagé et bien aéré, par contre elles détestent les terres trop riches et humides, la concurrence des mauvaises herbes et des autres plantes et les paillis organiques.
    P1080910.JPG
    Ici je l'ai associée, sur fond de Physocarpus "Darts gold", à des marguerites communes et à une petite monarde arrivée je ne sais d'où. Dans le jardin, j'ai deux autres espèces, mais elles végètent un peu sans doute à cause d'un emplacement peu approprié (un petit transfert est prévu en automne), c'est d'une part une autre variété rose "Sunset" qui me donne deux petites fleurs légèrement différentes de la purpurea et une variété jaune "Sunrise" qui ne fleurira sans doute pas cette année.
    P1080914.JPGP1080912.JPGP1080915.JPGL'échinacée est particulièrement connue pour son efficacité à réduire les risques d'attraper un rhume. Des études sérieuses montrent qu'elle diminue le risque de 65% et qu'associée à de la vitamine C l'indice monte à 86%.
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    366 GESTES POUR LA BIODIVERSITE.

    JE N'ACHETE PAS DE TORTUE AQUATIQUE.

    Animaux exotiques, les tortues aquatiques à tempes orange, jaunes .... en vente dans les animaleries sont originaires d'Amérique du Nord. Elles sont toutes petites lors de l'achat, mais ne le restent pas : elles peuvent atteindre jusqu'à 30-40 cm et vivre plus de 50 ans!

    Du coup, des maîtres peu scrupuleux, les relâchent dans les étangs ou cours d'eau. Le problème ? Même si l'eau est trop froide pour qu'elles s'y reproduisent, elles s'adaptent plutôt bien à leur nouveau milieu de vie, d'autant que la nourriture ne manque pas. Plantes, canetons, grenouilles, têtards, poissons, larves de libellules, ... : tout est bon pour elles ! Et comme elles sont particulièrement voraces, elles causent des dégâts considérables sur la faune et la flore aquatiques.