06/01/2012

LA FIN DU "GROS EUGENE"

arbres,peuplier du canada,dégâts,tempêtesAvant toute chose je voudrais remercier les nombreux visiteurs qui ont fréquenté mon blog les derniers jours de  l’année 2011 et le premier de l’an 2012. En effet, pas moins de 1586 personnes y sont passées avec un record le 31 décembre avec 777 visiteurs.

 L’an 2012 est un peu particulier, l’hiver reste très clément avec des températures jamais atteintes depuis 1830 en Belgique mais aussi des tempêtes qui provoquent bien des dégâts aux constructions, à la nature et aux humains puisque des personnes y ont perdu la vie.

 Parmi les dégâts causés aux arbres, il faut signaler la fin du « Gros Eugène », le plus gros arbre de la forêt de Soignes, forêt qui avait fait l’objet d’une note courant décembre lors de mon épisode bruxellois. Le « Gros Eugène » était âgé de 80 ans, c’était un peuplier du Canada dont la circonférence de tronc faisait 6 mètres. Habitant plus particulièrement l’arboretum de Groenendael créé en 1897, qui compte plus de 400 arbres et arbustes, il continuera cependant une seconde vie puisqu’il ne sera pas débité et qu’il restera sur place comme attraction.

 Pour imager un peuplier du Canada, j’ai prélevé la photo ci contre sur le site : http://verger-des-dix-bonniers.skynetblogs.be , il ne s’agit donc pas du « Gros Eugène ».




 Pour parler quelque peu du peuplier, il faut savoir qu’il en existe différentes variétés, le peuplier d’Italie (originaire d’Iran !), le peuplier grisard, le peuplier blanc, le peuplier tremble ou encore le peuplier du Canada qui est en fait un hybride spontané apparu en France en 1750.

 Le peuplier est évoqué dans la mythologie grecque, Hercule portait une guirlande de feuilles de peuplier noir et lors de son combat contre Cerbère, le gardien de l’enfer, la sueur qui perla de son front changea la couleur du feuillage qui devint blanc.

16:56 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : arbres, peuplier du canada, dégâts, tempêtes |  Facebook | |

21/01/2009

APRES LES GELEES

Après la trêve des confiseurs (Cette expression vient de la trêve de Dieu qui fut imposée en France par le roi St Louis vers 1245. L'Eglise demandait que les combats guerriers soient arrêtés pendant l'Avent à Noël, le Carême et Pâques. Les combattants devaient attendre jusqu'au huitième jour après la Pentecôte pour reprendre les combats.
A partir de 1875, la Chambre des Députés et le Sénat ont suspendu leur travaux, donc leurs querelles politiques entre le 31 décembre et le deuxième mardi de janvier pour respecter la Trêve des Confiseurs.)

Et après cette période de fortes gelées, un petit bilan des dégâts dûs aux températures peut s'envisager. Tout n'est pas définitif et certaines plantes ou arbustes, après une petite taille repartiront, mais c'est sûr, il y aura des pertes.

Le photinia a pris une couleur "bronze foncé" qui ne laisse augurer rien de bon, mais tout espoir n'est pas perdu.

 

PHOTINIA

GEL2


Le laurier a pas mal de feuilles brunâtres mais une petite taille devrait faire l'affaire, le ceanothe n'est pas mieux, le même traitement s'impose, l'epine vinette traditionnellement verte toute l'année a lui aussi pas mal de feuilles brunes, quant à l'erica, jamais je ne l'ai vue en si piteux état.

GELDu côté des euphorbes, ce n'est vraiment pas la joie non plus !

 

16:50 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : froid, degats, gel |  Facebook | |