16/04/2013

LES TRAVAUX AU POTAGER...... "BECHAGE"

 

Nous voilà au bout de la taille des arbres et arbustes, une opération nécessaire pour plusieurs raisons, tout d’abord pour le côté esthétique et ensuite en fonction des espèces, assurer une bonne fructification pour les fruitiers ou une bonne floraison pour les décoratifs.

Jardin taille des arbres.jpg

 

Nous avons pratiqué une taille assez sévère, les arbres avaient plutôt été négligés depuis pas mal d’années. Aux grands maux les grands remèdes, nous avons appliqué deux grands principes, éliminer les bois morts, inesthétiques et dont la direction n’est pas idéale, et éclaircir le houppier afin que les rayons du soleil parviennent jusqu’au centre.

Ce travail terminé, il reste à éliminer le tas de déchets, ici pas de déchèteries, nous pratiquerons donc comme tout le monde dans la région : un moyen pas très écologique mais très efficace puisqu’en quelques minutes il ne reste plus que quelques cendres fumantes.

Jardin élimination déchets.jpg

 

Jardin élimination déchets 2.jpg

Le terrain est maintenant près pour le bêchage mais comme je le laissais entendre il me fallait trouver de l’aide, et cette aide s’appelle Sultane. Une solution qui date sans doute d’un autre âge mais finalement il n’y a que le résultat qui compte.

Jardin labourage 1.jpg

 

Dans mon adolescence, quand j’allais en vacances d’été chez ma tante qui habitait en milieu rural, son voisin d’en face, un petit agriculteur labourait toujours ses champs avec deux chevaux et une charrue. C’était vers la fin des années 50, il fut sans doute l’un des derniers à ne pas vouloir de tracteur, il n’en a d’ailleurs jamais eu plus par avarice que pour toute autre raison. Ses 2 chevaux étaient énormes, c’étaient des « Brabançons », une race de chevaux de trait originaire de Belgique.

Jardin labourage 2.jpg

 

Sultane est moins spectaculaire et la charrue plus que primitive mais au bout de 2 heures notre potager a maintenant un tout autre aspect. J’ai vraiment eu l’impression de retourner dans le passé, un retour de plus de 50 années. Un seul problème, Sultane ne comprenait pas mon accent belge, il a donc fallu que son propriétaire s’occupe de la conduire.

Jardin labourage 3.jpg

 

Jardin labourage 4.jpg

Son travail terminé, le nôtre pouvait reprendre, c’est ainsi que nous avons préparé la bande de terrain destinée aux framboisiers et aux fraisiers, et au total c’est 84m² de terrain que nous avons travaillé, élimination des mauvaises herbes et ratissage.

 

Jardin sentier des fraisiers.jpg