asters

  • LE TEMPS DES ASTERS.

    P1090382.JPGChaque année à cette époque, je remarque dans les autres jardins beaucoup d'asters dans des teintes bleues ou mauves, elles illuminent de leurs couleurs vives ces beaux jours d'automne.

    Et chaque année, je me dis que je dois en ajouter dans mon jardin, c'est encore une fois loupé, je n'ai pratiquement que cette plante "Alma Potschke", d'une belle couleur framboise mais un peu trop haute à mon goût. Pour qu'elle garde une forme assez esthétique, je lui ai mis des tuteurs en quart de circonférences, ainsi elle est plus ou moins présentable.

    L'an prochain, avant qu'elle n'arrive en boutons, je la taillerai pour essayer qu'elle soit plus mignonne. Qui n'essaie rien, n'a rien.

    D'un autre côté elle tient le rang à côté des anémones du japon qui poursuivent une belle floraison et tout près de cet Hydrangea "Pan. Unique"

     

    P1090384.JPG

     

    En tout cas, elles font le bonheur des derniers insectes butineurs bien moins nombreux maintenant.

    366 Gestes pour la biodiversité.

    J'UTILISE LES FEUILLES MORTES AU JARDIN.

    Ne brûlez pas les feuilles mortes : le CO2 qu'elles ont emmagasiné se libérerait alors dans l'atmosphère !

    Stockez-en plutôt une partie à l'abri de l'humidité et du vent : vous disposerez ainsi , en temps utile, de matières sèches en suffisance pour le compost. Et les hérissons, campagnols, crapauds .... y trouveront un abri pour l'hiver.

    Laissez celles qui sont tombées sur la pelouse et broyez-les sur place à l'aide de la tondeuse (ôtez au préalable le bac de récupération des tontes) : elles enrichiront le substrats en se décomposant. Couvrez le sol au pied des arbustes et entre les planatations de vivaces avec le reste des feuilles : elles le protégeront de l'assèchement par le vent, du lessivage par les fortes pluies, du durcissement par le gel .....