animal

  • HERMINE

    HERMINE 1

    Toujours le même temps, sec et froid avec des gelées importantes la nuit. Rien à faire au jardin, ça commence tout doucement à devenir vraiment long.

    L'an passé au début de printemps, une hermine avait traversé le jardin, fait assez rare , mais de son passage éclair je n'avais pu prendre aucune photo.

    Une de mes connaissances a eu plus de chance, elle s'est attardée dans son jardin ce qui lui a permis de prendre ces quelques clichés.HERMINE 2


     

    Et dire que ce petit animal peut finir en manteau de fourrure pour dame fortunée ! Heureusement, en Wallonie la capture et la chasse sont maintenant interdites. Dans notre région, l'hermine se rencontre surtout au sud du sillon Sambre et Meuse, son statut est considéré comme sensible par les autorités, à moyen terme sa population risquant de diminuer fortement.

    Brune en été, blanche en hiver, l'hermine peut être confondue avec la belette, quelques détails permettent de les distinguer :

    • l'hermine a le bout de la queue noire, pas la belette.
    • elle est plus longue que la belette.
    • la ligne de séparation entre le dessus de brun et le dessous du blanc est régulière chez l'hermine, en zig zag chez la belette.
    • le pelage de la belette est plus ras et plus foncé.

    Merci à Guy de m'avoir transmis ses photos.

    HERMINE

  • SURPRISE SUR L'ARBRE A PERRUQUE

    COTINUS COGGYGRIA 'ROYAL PURPLE' - Les feuilles de cet arbuste sont d'un rouge pourpre foncé, au printemps apparaissent des infloresences plumeuses auxquelles il doit son surnom. Malheureusement mon jardin étant souvent balayé par le vent, celles-ci disparaissent assez rapidement.

    Surprise, une grande sauterelle (Tettigonia viridissima) se promène de feuille en feuille, le contraste est surprenant.

    IMG_3121

    Ii s'agit ici d'un individu femelle reconnaissable à son organe de ponte. Elle est appelée également sauterelle à sabre.

    IMG_3122