2008

  • EMBRASSEZ-VOUS SOUS LE GUI

    VISCUM ALBUM - Traditionnellement à la nouvelle année, on s'embrasse sous le gui, symbole d'amour, de prospérité et d'éternité, on dit qu'il porte bonheur. Chez moi, au sommet d'un des aubépines de la vieille haie, du gui est apparu, m'apportera t-il tout ce que les dictons prétendent ?

    En langue celte, son nom signifie "Guérit-tout".

    Chez nos ancêtres les gaulois, la sixième nuit du solstice d'hiver, un druide vêtu de blanc allait cueillir le gui sacré du chêne avec une serpe d'or. Il le recevait dans un drap de lin d'une blancheur immaculée, il ne devait pas toucher le sol pour garder ses pouvoirs. Ensuite après notamment le sacrifice de 2 taureaux blancs, le peuple criait "O GHEL AN HEU" (que le blé germe), cette expression serait à l'origine de "AU GUI L'AN NEUF".
    Le gui grâce à ses pouvoirs magiques, chassait les mauvais esprits, purifiait les âmes, neutralisait les poisons et assurait la fécondité des troupeaux.

    La propagation de cette plante parasite, elle se nourrit de la sêve de l'arbre, est due le plus souvent aux grives et aux fauvettes qui en sont friandes et qui après digestion répandent les graines d'arbres en arbres.

    Dans le langage des fleurs, le GUI signifie : "triomphe de l'amour" ou encore "Je surmonte tout, je triompherai".

    A TOUTES ET A TOUS, JE VOUS SOUHAITE UNE ANNEE DE BONHEUR.

    P1000169