JARDIN - Page 7

  • VIBURNUM PLICATUM MARIESII.

    P1100741.JPGAprès toutes ces journées bien ensoleillées, le jardin pleurait véritablement après un peu d'eau. C'est chose faite, depuis hier, la pluie est revenue, en quantité mais pas trop forte. Toutes les plantes ont soudain pris un air beaucoup plus vaillant, elles semblent remercier le ciel.

    Il y a quelques jours, je vous parlais du parfum des viornes, en voici un autre lui aussi bien intéressant, il s'agit du VIBURNUM PLICATUM MARIESII, ou VIORNE DE CHINE. La caractéristique principale de ce viorne est son port étalé, ses branches se succédent en étages tandis que ses fleurs ont l'air d'être posées par dessus.

    Comme les autres viornes, il ne demande pas de soins particuliers, personnellement je le taille légèrement pour lui conserver une forme bien arrondie en harmonie avec son emplacement.

    Son feuillage est tout aussi intéressant, ses feuilles ont une structure gaufrée du plus bel effet. En automne, Il prend de belles couleurs tendant sur le pourpre qui se marient à merveille avec le PARRIOTA PARSICA qui se trouve juste derrière. Celui-ci montre pour le moment un très beau feuillage d'un vert tendre qui deviendra en automne ocre, doré, rouge, jaune, cuivré, ....

    Le nom Viburnum, ou Viburna était déjà utilisé par les romains pour désigner cet arbuste, sans doute par rapport au verbe "vieo" qui signifie lier, attacher ou "viere" tresser. En effet les rameaux de certaines espèces étaient utilisés pour confectionner des liens.

     

     

     

    P1100757.JPG

    arbustes,viorne,viburnum mariesii

     

  • L'EVOLUTION DE L'ADOXE MUSCEE.

    P1100709.JPGVoilà une petite plante que je classifie dans les "cadeaux du ciel", elle est apparue dans un petit coin, discrète, mignonne il y a de cela 2 ans. En fouillant dans ma bibliothèque "jardin", je l'avais identifiée comme étant  "ADOXA MOSCHATELLINA" ou MOSCATELLINE ou MOSCATELLE ou HERBE AU MUSC. Son nom adoxe vient du grec adoxos qui signifie sans gloire, peu visible.

    Son Biotope :

    Forêts des gorges, forêts aux abords de rivières, forêts de feuillus humides et buissons.
    Aime sols calcaires, argileux, azotés, légers, un peu humide.
    Rare.P1100708.JPG

    Comme elle était "rare", je m'étais dit qu'elle allait sans doute disparaître aussi rapidement qu'elle était apparue. Et bien non, il faut croire qu'elle se trouve bien chez moi, car elle ne fait que croître et embellir. Ce petit coin humide et frais , le sol argileux et calcaire correspondent effectivement à ses besoins, et dans peu de temps les grandes feuilles du Rodgersia, qui commencent à grandir, lui feront un très beau parasol.

    P1100707.JPG

     Vous l'aurez deviné, cette "PETITE MUSQUEE", dégage une odeur de musc très caractéristique. Le musc étant pourtant une matière naturelle animale qui entre dans la composition des parfums, il est produit par les chevrotains (cerfs porte musc) qui vivent en Sibérie, dans l'Himalaya et au Tibet.

  • LE PARFUM DES VIORNES.

    Il existe de multiples variétés de viorne (VIBURNUM), j'ai parlé précédemment du VIBURNUM BODNANTENSE dont la floraison survient en hiver ou à la fin de l'hiver. Maintenant il y a la floraison du VIBURNUM CARLCEPHALUM et surtout son exceptionnel parfum.

    Après ce dernier ce sera au tour de viorne boule de neige (VIBURNUM OPULUS) qui porte bien son nom. Ce sont des arbustes sans problèmes, il suffit de les laisser faire et c'est tout.

    P1100667.JPG

    C'est très facile de montrer la beauté d'un arbuste, quelques photos bien cadrées et le tour est joué, mais comment faire passer ce délicieux parfum ?

    Pourtant, je me souviens avoir lu il y a quelques années un livre où l'auteur avait réussi à merveille à "faire passer" les odeurs dans son écriture. Il s'agit du roman "Le Parfum" de Patrick Suskind, qui eut un succès retentissant. Comme je suis loin d'avoir son talent, un petit extrait illustrera bien mieux mon propos :

    C'est que, n'est-ce pas, commença la nourrice, ce n'est pas très facile à dire, parce que... ils ne sentent pas partout pareil, quoiqu'ils sentent bon partout, mon Père, vous comprenez... Prenez leurs pieds, par exemple, eh bien là ils sentent comme un caillou lisse et chaud ; ou bien non, plutôt comme du fromage blanc...ou comme du beurre, comme du beurre frais, oui, c'est ça : ils sentent le beurre frais. Et le reste du corps sent comme... comme une galette qu'on a laissé tremper dans le lait. Et la tête, là, l'arrière de la tête, où les cheveux font un rond, là, regardez, mon Père, là où vous n'avez plus rien c'est là, très précisément qu'ils sentent le plus bon. Là, ils sentent le caramel, cela sent si bon, c'est une odeur si merveilleuse, mon Père, vous n'avez pas idée ! Quand on les a sentis à cet endroit là, on les aime, que ce soient les siens ou les enfants des autres. Et c'est comme ça, et pas autrement, que doivent sentir les petits enfants. ...

    Tout ça nous éloigne un peu du jardin, mais je voulais d'une manière originale insister sur le parfum tellement puissant et agréable de cet arbuste, et pour ceux qui ne l'auraient pas lu, conseiller ce roman exceptionnel.P1100666.JPG

     

  • LA FLEUR DES ELFES.

    P1100612.JPGEPIMEDIUM SULPHUREUM : Voilà une petite plante qui s'épanouit parfaitement à l'ombre dans une terre humide et fraîche.

    Chez moi elle est dans ce coin qui ne bénéficie jamais des rayons du soleil. Au sortir de l'hiver, son aspect n'est pas très joli, pas mal de ses feuilles sont brunes, mais après  un petit entretien elle redevient coquette et rapidement sa floraison apparaît.

    C'est plutôt une plante de sous bois, un couvre sol, elle nous vient d'Asie (Chine, Corée, Japon).

    Dans la même famille on trouve l'EPIDUM GRANDIFLORA connue également sous d'autres noms : Epimède, Epimède du Japon ou Herbe cornée de chêvre.

     

    Dans la médecine chinoise, l'Epimède est considérée comme une plante médicinale. Elle se nomme YIN YANG HUO, c'est à dire "Equilibre premier du Yin (énergie féminine) et du Yang (énergie masculine)". Selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise, l'Epimède fortifie les reins.

    Par contre elle est déconseillée aux personnes qui souffrent d'un "Vide de Yin avec Chaleur", ce qui se manifeste par des vertiges, des éblouissements, de l'insomnie et de la transpiration nocturne. Surpris

    P1100613.JPG

     Pourquoi "Fleur des Elfes" ? Je n'en sais trop rien.

    Les Elfes sont des créatures légendaires à l'origine cités dans la mythologie nordique. Les Elfes sont immortels ou alors possèdent une longévité exceptionnelle (ce qui est le cas de notre Epimedium, serait ce là le lien ?). Une fois à l'âge adulte, ils ne vieillissent pas. Seule une blessure grave ou nun profond chagrin peuvent les faire mourir. Ils sont généralement plus intelligents que les humains, et en tout cas dotés d'une grande sagesse en partie grâce à leur longévité exceptionnelle.

    J.R.R. TOLKIEN (le Seigneur des anneaux) disait notemment : "Ils représentent en vérité l'homme avec une esthétique améliorée et des facultés créatives, une vie plus longue et de la noblesse".

  • LA BEAUTE DES ARBRES EN FLEURS.

    Il y a des images qui ne demandent pas beaucoup de commentaires, elles parlent d'elles même. Pour le moment les floraisons des arbres fruitiers, des arbustes décoratifs ou des arbres tout court sont telles qu'il suffit de regarder et de profiter. Je ne sais pas si ce printemps tellement doux et agréable y est pour quelquechose mais le jardin n'a jamais été aussi beau à cette époque de l'année.

    P1100628.JPG

     Le poirier en fleurs, espérons que la production de fruits sera en concordance avec cette explosion de fleurs. Jusqu'à présent ça n'a jamais été le cas.

    P1100633.JPG

     Le Malus "Red Obelisk" est comme chaque année fidèle au rendez-vous. Les petites pommes rouges qui succèderont aux fleurs feront le bonheur des merles en hiver.

    P1100638.JPG

     Cet érable lui aussi donne une belle floraison et les premières feuilles sont d'un vert très tendre.

  • LES BELLES COULEURS DU PRINTEMPS

    Après ce très long hiver et ses tristes couleurs grises et blanches, ce merveilleux printemps tellement apprécié par nous les jardiniers et par la nature, nous gratifie de floraisons toutes plus belles les unes que les autres.

    Il y a tant de sujets qui pourraient faire l'objet d'un billet que par facilité, j'ai regroupé toutes ces floraisons dans ce patchwork qui donne une bonne idée des couleurs du jardin.

    COULEURS DE PRINTEMPS.jpg

     Pour ceux qui n'auraient pas reconnu ces fleurs, en voici la liste de gauche à droite et de haut en bas : Aubrietia, Tulipe, Pieris, Mahonia, Cognassier du Japon, Anémone, Tulipe, Tulipe, Amélanchier, Viorne, Berberis et Spirée.

    Pensez-vous que toutes ces couleurs ont une influence sur notre comportement ?

    Le bleu serait une couleur apaisante, ....... mais on peut aussi "être bleu de peur ".

    Le vert permet de retrouver le naturel, ...... mais on peut "être vert de rage".

    Le jaune est chaleureux et permet de se concentrer, ....... mais on peut "rire jaune".

    Le rouge est tout sauf une couleur apaisante, elle est chargée de sang et de violence ......et effectivement on peut etre "rouge de colère" ou encore "rouge de honte".

    Signification des couleurs : http://www.code-couleur.com/signification/index.html

    Les couleurs sont omniprésentes autour de nous, elles nous insufflent des états d'esprit, des sentiments, elles nous donnent la force d'avancer ou nous enfoncent dans un mutisme profond. De plus, selon les pays, les cultures et les époques, les couleurs revêtent des significations différentes parfois aux antipodes de celles des cultures voisines ; comme le blanc associé en Occident à la pureté, alors qu'il est lié au deuil dans la plupart des pays asiatiques. Porteuse d'un sens et d'une symbolique, la couleur ne peut donc être choisie à la légère, d'autant plus sur une page web qui va être vue par des milliers de personnes venues de tous horizons. Vous devrez tenir compte de l'ambiance que vous désirez créer, de l'information qui accompagne la couleur, du profil des visiteurs, etc.

    Ensuite vient la question subjective du bon goût et de l'harmonie, car si tout le monde s'accorde pour dire que bleu marine et noir ne font pas des merveilles, qu'en est-il pour le rose et le rouge ? Une chose est certaine, outre un site qui désire fortement se démarquer, nous éviterons les harmonies trop osées de couleurs.

    Maintenant, voyons d'un peu plus près ces couleurs qui nous en font voir de toutes les… couleurs !(la suite en cliquant sur le lien en début de paragraphe)
  • LA FLORAISON DES EUPHORBES

    Il y a quelques semaines, je vous parlais du monde particulier des euphorbes (clic), aujourd'hui je voudrais vous montrer leur extraordinaire floraison. Moi, je suis toujours en admiration devant la couleur des fleurs d'un jaune vert assez particulier et aussi devant la forme de celles-ci, tellement atypique.

    P1100505.JPGIci j'ai associé deux espèces, contre le muret il s'agit de l'Euphorbe Cyparissias (je ne me souvenais plus de son nom dans le billet précédent) connue aussi sous le nom Euphorbe "Petit-Cyprès" et l'Euphorbe polychroma. Toutes les deux sont très vigoureuses et la première est même un peu envahissante. J'en ai profité pour prélever quelques boutures afin d'en placer à différents endroits du jardin.

     

    P1100519.JPG

     L'Euphorbe polychroma est pour moi une plante vraiment incontournable tant elle illumine les massifs en ce début de printemps. Et comme elle se resème assez facilement, j'en profite pour en placer un peu partout. Et pourquoi pas comme ici en mettre deux de taille différente côte à côte.

    P1100541.JPG

     

    Celle-ci non plus, je ne me souviens pas de son nom.  Au sortir de l'hiver, elle n'a pas bonne mine, certaines branches sont complètement brunes, je n'hésite pas à tailler largement tout ce qui me déplait. Et comme les précédentes, elles est tellement vigoureuse qu'elle repart rapidement pour donner cette floraison toujours dans ces tons assez spéciaux.

     

     

  • GROSEILLIER SANGUIN ET GROSEILLIER A GRAPPES.

    Voilà une famille d'arbustes bien intéressante, tout d'abord ils sont très faciles à vivre et très résistants et d'autre part, ils peuvent être décoratifs comme le groseillier sanguin ou gourmands comme le groseillier à grappes.

    RIBES SANGUINEUM - Groseillier sanguin, groseillier à fleurs, Faux-cassis ou chez nos amis anglophones "Redflower Currant", sa floraison annonce que le printemps est bien présent. Il peut trouver sa place dans une haie libre ou comme chez moi dans un massif. Il ne demande pas de soins bien spécifiques, personnellement je le taille pour lui conserver une taille en proportion avec son environnement. Ici il côtoie un physocarpus darts gold aux feuilles d'un jaune tendre pour un contraste assez puissant.

    P1100494.JPG

     Dans un autre coin du jardin, j'ai planté l'an passé, d'autres types de groseilliers et dans un autre but que le décoratif. J'avais envie de masquer le coin où j'entrepose les déchets de tonte en attendant leur évacuation. Mon choix s'est porté sur des groseilliers à grappes et des framboisiers.

    RIBES RUBRUM, groseilliers à grappes est un arbrisseau qui peut atteindre 1m50 à 1m80 qui produit des fruits qui peuvent être rouges, roses ou blancs. PArmi les nombreuses variétés, j'ai chois sur 3 espèces dont les périodes de fructification sont différentes. De quoi avoir des fruits sur une plus longue période.

     

    Groseillier à grappes 'Jonkheer van Tets'.

    Longues grappes de fruits savoureux pour confitures, gelées pâtisseries... C’est la variété qui est à la base du plus grand nombre de plantations dans le monde. Des plus petites au jardin, au plus grandes dans des champs de rapport. C’est une groseille précoce, productive, vigoureuse et docile, aux belles grappes bien rouges mais qui peuvent “couler” si des gelées tardives surviennent lors de la floraison.

     

    Groseillier à grappes blanches 'Versaillaise blanche'.

    Le groseillier 'Versaillaise blanche' est une variété qui produit autour de la mi-juillet des fruits translucides à la saveur fruitée, acidulée.
    Cette variété autofertile est vigoureuse et excellente, elle nécessite un rajeunissement après la récolte. 

     

    Groseiller à grappes 'Rosetta'.

    Groseillier “ROSETTA” Pas très courante sur les catalogues la petite, avec son prénom de fausse méridionale qui aurait eu des ascendances siciliennes. Pas farouche pour autant elle sait mûrir de belles grappes de très jolis fruits rosés et ronds comme les billes du lait gouttant de la mamelle généreuse de la mamma des groseilles... Très belle, fait variété du temps passé...

     Source : http://petitsfruits.com/

     

    P1100500.JPG

    Cet emplacement semble bien leur convenir, évidemment ils bénéficient de la décomposition des déchets et donc d'un engrais naturel intéressant. Toujours est-il que tant leur feuillage que leur floraison augurent d'une belle production.

  • UNE LEçON DE GENEROSITE.

    Nous vivons dans un monde de plus en plus cruel et impitoyable, les agressions de toute nature sont légions, l'intolérance, le racisme, la xénophobie sont monnaie courante. La convivialité, l'amitié, le respect de l'autre ou tout simplement les sentiments deviennent des exceptions. Vous me direz : mais que viennent donc faire ces propos sur un blog jardin ?

    Et bien , justement sur mon blog, je retrouve toutes ces qualités humaines qui sont souvent absentes dans la vie de tous les jours. Au travers de ce blog, des amitiés "virtuelles" pour la plupart se sont liées, débouchant sur des échanges de plantes, de graines , tout simplement de conseils ou encore de messages d'amitié.

    Il y aura 4 ans au mois de juin que j'ai démarré ce blog, au départ c'était par simple curiosité, pour ne pas mourir idiot et puis on se prend au jeu. Quand le premier commentaire d'un inconnu(e) arrive, c'est la surprise et tout à coup la machine est en route. Aujourd'hui, les chiffres continuent à m'étonner tous les jours : plus de 778.000 visiteurs, de tous les pays, de tous les continents. Certains ne faisant que passer, d'autres qui sont devenus des visiteurs fidèles ou encore ceux qui laissent régulièrement un message. Plus de 4300 messages sont arrivés.

    Ce jour, à cet instant 214 visiteurs sont passés par le blog, hier dimanche ils étaient 337 pour respectivement 299 et 474 pages visualisées.

    Quant aux principaux pays visiteurs du jour, comme toujours ce sont mes amis français qui sont en tête :

    FRANCE : 136 Visiteurs

    BELGIQUE : 53, SUISSE : 5, CANADA : 4, USA : 3, HONGRIE 3, ALGERIE : 1, AUSTRALIE : 1, REUNION : 1, GRANDE BRETAGNE : 1, PORTUGAL : 1, MAROC : 1, ALLEMAGNE : 1, ITALIE : 1, ROUMANIE : 1, .....

    La liste des pays est vraiment étonnante et c'est là qu'on apprécie  la magie de l'internet, la liste serait absolument trop longue, d'ailleurs elle défile à gauche de l'écran.

    Aujourd'hui, je voudrais surtout mettre à la une, mon "Fan club d'Ujkenez" ! Ujkenez est un petit village situé en Hongrie du côté de la frontière avec l'Ukraine. C'est il y a environ un an qu'un commentaire en français m'est arrivé de cette région, quelques commentaires plus tard j'ai appris que la vie dans ce village était sensiblement différente de la mienne.  Ainsi le niveau de revenus des habitants est en moyenne de 200 euros par mois, certaines routes sont encore en terre, les jardins sont surtout potagers, nécessité oblige, de temps en temps d'agréments et la communauté européenne fournit régulièrement des colis de denrées alimentaires.

    Au vu de certaines photos, j'ai pu voir aussi que la solidarité des villageois n'était pas un  vain mot et notamment pour embellir et fleurir le village. Avec mon humour un peu sarcastique, je m'étais un peu moqué "des hongroises en training qui plantent des bégonias au bord des routes". Ces dames ne doivent pas être rancunières, car la semaine passée un gros colis m'est arrivé directement de Hongrie. A l'intérieur des rosiers, des glaïeuls, des amaryllis, quantité de bulbes, de semences de fleurs et de semences potagères !

    P1100392.JPG

     

    Il y a sans doute un peu d'exagération derrière tout cela, à moins que cette générosité ne soit un trait de caractère des hongrois(e)s. Rigolant Néanmoins, comme j'avais préparé de nouveaux massifs, toutes ces plantes et bulbes ont trouvé facilement place au jardin.

    P1100394.JPG

    köszönöm Vali, köszönöm Victoria, köszönöm Mme Petroczy pour ce cadeau tellement surprenant, pour cette leçon de générosité. Il reste à attendre un peu de chaleur et d'humidité pour que toutes ces plantes viennent fleurir mon jardin.

    P1100396.JPG

     

  • "COEUR DE MARIE" et MUSCARIS.

    P1100382.JPGEt bien voilà un mois de mars exceptionnel, le temps est tellement clément que pratiquement tous les massifs sont déjà nettoyés. Les giboulées de mars auraient elles décidé de passer à côté du pays ?

    On ne va pas s'en plaindre, quoique la terre est déjà bien sèche, mais tout peut encore arriver. Dans le jardin tout bouge, et les premières floraisons apparaissent çà et là. Il y a notamment cette association "Coeur de Marie" et "Muscaris", ils sont dans ce petit coin protégé et assez frais, l'endroit semble bien leur convenir, ils ont l'air l'un comme l'autre en pleine forme.Clin d'œil

    P1100374.JPG

     Le "Coeur de Marie" ou "Coeur de jeanette" ou encore "Coeur saignant" porte le nom scientifique de "DICENTRA SPECTABILIS" il est originaire de Chine, de Sibérie ou de Corée. C'est une plante qui préfère les sols légers et les situations à mi-ombre. La multiplication se fait par division des souches, par boutures ou par semis.

    Le MUSCARI est lui aussi une plante à bulbe, il préfère également un sol frais, bien drainé et la mi-ombre lui convient parfaitement. C'est une plante qui se resème facilement et qui ne demande pas de soins particuliers

  • GRUES ET POTAGER.

    Dans le courant de la semaine passée, par une journée particulièrement ensoleillée, j'avais décidé de créer trois petits potagers en carré. Je travaillais tranquillement au jardin dans le calme, quand tout à coup d'étranges cris sont venus du ciel. Dans un ciel tout bleu, des dizaines d'oiseaux survolaient le jardin venant du sud et se dirigeant plein nord. Flute, mon APN n'est pas à portée de main, on devrait toujours l'avoir sur soi ou à proximité. Vite, vite, je rentre, je cours et j'essaie de prendre un cliché de ces oiseaux, voilà le résultat.

    P1100313B.JPG

    Quelques recherches sur le net, et là on se rend compte de son utilité, pour en conclure que ce sont des GRUES CENDREES (GRUS GRUS). Les grues cendrées sont donc de retour, elles avaient migré vers le nord de l'Afrique ou le sud de l'Espagne, soit un voyage de plus ou moins 2500 km. Les vols migratoires sont en forme de V ou de Y. En vol, elles crient toutes les 10 à 15 secondes, un cri qui s'entend jusqu'à 4 kilomètres, on dit qu'elle trompette, qu'elle craque ou encore qu'elle glapit.

     Pour les Egyptiens,  les grues allaient combattre, aux sources du Nil, les pygmées, "sortes de petits hommes", dit Aristote, "montés sur de petits chevaux, et qui habitent des cavernes".
    D'après les Grecs, les grues se mettent un caillou dans le bec, lorsqu'elles traversent le mont Taurus, pour s'obliger à rester muettes, et éviter d'éveiller l'attention des aigles.(source oiseaux.net )

    Comme je le disais plus haut, j'ai donc décidé de créer trois petits potagers en carré. Tout simplement parce que mon "potager normal" rétrécit chaque année à cause des arbutses qui l'entourent. Je voulais donc un peu de place supplémentaire sans pour cela que ça me donne trop de travail.

    P1100353.JPG

    Et voilà le travail, quelques planches de 180 X 180, une visseuse et le tour est joué. Enfin ce n'est pas aussi simple et facile que cela, il fallait d'abord éliminer la pelouse et ce n'est pas une mince affaire, et ensuite bêcher ces trois petites parcelles et ma foi c'était assez dur aussi.

    Ce n'est pas très grand, mais ça me permettra de planter quelques légumes, laitues, oignons, haricots, c'est tellement bon les légumes fraîchement cueillis au jardin.

    P1100350.JPG

     

  • L'HERBE AUX FOUS.

    HELLEBORUS NIGER. Je suis loin d'être le premier à montrer cette plante typique qui fleurit en hiver, pas mal de mes ami(e)s jardinier(e)s qui fréquentent la sphère des blogs en ont dejà parlé. Mais il faut dire que les sujets sont rares en cette période, les plantes sortent lentement de leur période de dormance, d'ici quelques semaines il y aura du pain sur la planche.

    Chez moi, elle fleurit toujours un peu en retard par rapport à d'autres jardins, il faut dire que je ne m'en occupe pas très bien et qu'elle manque certainement des soins de base pour lui permettre de prospérer (mea culpa).

    P1100299.JPG

    Mais voilà, comme chaque année elle est là, ses belles fleurs quoique peu nombreuses sont bien présentes et comme chaque année, j'affirme que j'ajouterais bien quelques spécimens dans d'autres teintes (blanc-vert, violet, pourpre, ...)

    L'hellébore porte une multitude de nom : Rose de Noël, Rose de Carême, Herbe à Setons, Herbe à la Bosse, Herbe de Saint-Antoine, Herbe aux Boeufs, Herbe printanière, Mors de Cheval, Pain de couleuvre, Patte d'ours, Rose de serpent, Herbe aux cerfs, Pied de lion ou encore "Herbe aux fous".

    En effet autrefois, la racine noire (Niger) de l'hellébore était utilisée à faible dose pour guérir de la folie et de l'imbécilité ou encore de l'apathie et de l'épilepsie.

    Dans la fable de Jean de la Fontaine, "Le lièvre et la tortue", on peut y lire ceci :

    Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.
    Le Lièvre et la Tortue en sont un témoignage.
       Gageons, dit celle-ci, que vous n'atteindrez point
       Si tôt que moi ce but. Si tôt ? Êtes-vous sage ?
                  Repartit l'Animal léger.
                  Ma Commère, il vous faut purger
                  Avec quatre grains d'ellébore.

    P1100301.JPG

    La légende de la rose de Noël (source : "au jardin")

    La nuit de la naissance du Christ, Madelon, une petite bergère qui gardait ses moutons, vit les rois mages et divers bergers, chargés de cadeaux, traverser le champ couvert de neige où elle se trouvait. Les rois mages portaient l'or, la myrrhe et l'encens, les bergers des fruits, du miel et des colombes. Madelon pensa qu'elle n'avait rien, pas même une simple fleur, pour ce nouveau-né d'exception. Un ange voyant ses larmes frôla la neige, révélant ainsi une très belle fleur blanche ombrée de rose : la rose de Noël.

    P1100306.JPG

    Le soleil des derniers jours m'a surtout permis de reprendre le travail dehors, la bêche, la demi-lune, le rateau et le sécateur sont sortis. J'en ai profité pour rectifier quelque peu ce massif, surtout l'élargir et ainsi faire place pour de nouvelles plantes. En bon jardinier, on n'est jamais satisfait de ce qu'on a !