JARDIN - Page 45

  • SUMAC DE VIRGINIE

    IMG_3373

    IMG_3374IMG_3375RHUS TYPHINA ‘DISSECTA’ – Cet arbuste appelé « SUMAC DE VIRGINIE » est surtout intéressant en automne quand il prend ses belles couleurs flamboyantes. La variété ‘Dissecta’ se caractérise de la variété la plus courante par ses feuilles très découpées. Le feuillage devient plutôt roux orange que rouge et les feuilles tombent plus rapidement.

    Le Sumac de virginie est appelé également Sumac Amarante, Vinaigrier ou encore Sumac Amarante.

    Les jeunes branches sont couvertes d’une sorte de velours brun, les fruits ressemblent à des espèces de flammes rouges (drupes) , ils sont recouverts de poils rouges qui donnent un aspect duveteux à l’ensemble. Les fruits persistent en hiver , il reste donc décoratif même après la chute des feuilles. Il drageonne très facilement, il faut donc le surveiller car il risque de devenir vraiment envahissant.

    IMG_3559

  • QUELLE VITALITE !!

    HEUCHERA FROSTED VIOLET - La nature m'émerveillera toujours, malgré l'automne maintenant bien installé, cette Heuchère à peine plantée (une dizaine de jours) commence déjà à pousser.

    Espérons que je n'aurai pas à le regretter au printemps, ... histoire à suivre 

    IMG_3563

     

  • LE REPAS DU BOURDON

    IMG_3499Les lamiers sont toujours en fleurs, ils n'arrêtent pas. Cela fait tout le bonheur de ces gros bourdons.IMG_3495

  • ASTER 'GOLDEN SPRAY'

    IMG_3552ASTER 'GOLDEN SPRAY' - C'est sous ce nom que le pépiniériste me l'a vendue, mais j'en doute. Chaque année je la crois perdue et puis petit à petit quelques feuilles reviennent et elle reprend vie. Je pense quand même la changer d'emplacement, on ne sait jamais.

    Elle a des feuilles un peu en forme de feuille de chêne, les fleurs sont roses mauves, assez pâles et le coeur est jaune.

    IMG_3553

  • ERABLE

    ACER xxx - Les belles couleurs de l'érable en automne donnent une idée de ce que doit-être l'été indien au Canada.

    Celui-çi nous l'avons reçu à la journée de l'arbre organisée chaque année par la Région Wallonne. Il met du temps pour démarrer, mais cette année çi il semble enfin vouloir rattraper le temps perdu.

    Il existe une multitude de variétés, j'ai oublié de quelle espèce est celui-çi. En Amérique du Nord, vous trouvez l'espèce qui sert à fabriquer le sirop d'érable, d'autres sont destinés au bois ou simplement à l''ornementation pour ses belles feulles découpées et  ses belles couleurs automnales

    IMG_3519IMG_3520IMG_3561


  • COTONEASTER LACTEUS

    IMG_3525

    IMG_3526IMG_3522COTONEASTER LACTEUS  - C'est en automne que cet arbuste est le plus beau, après la floraison peu intéressante de l'été, il se couvre de baies rouges qui feront le régal des grives et des merles.

    Arbuste intéressant pour les haies vives, son feuillage est persistant. Comme il devenait un peu trop imposant je l'ai taillé fortement, il n'a pas l'air de s'en plaindre.

    IMG_3527

  • COMME DES PONPONS DE LAINE

    IMG_3528

    HELIOPSIS - C'est ce qu'il reste des Heliopsis, quelques boutons sèchés ou en passe de l'être. Néanmoins de quoi faire une photo originale.

    IMG_3530

  • ASTER

    IMG_3518

    ASTER NOVAE-ANGLIAE 'ANDENKEN AN ALMA PÖTSCHKE' - Cette aster , nom français "Aster pourpre de Nouvelle Angleterre", nous a directement plu par sa couleur exceptionnelle. Haute de 80 cm elle a pris place dans le nouveau massif.
    Elle préfère un endroit plutôt ensoleillé et pour obtenir une plante plus ramifiée, il est conseillé de pincer les tiges en juin. Plante à diviser tous les 3 ans.

    Il existe près de 600 espèces d'asters que l'on peut classer en 3 catégories :
    - les asters de printemps tels que aster alpinus à fleurs violettes à centre jaune
    - les asters d'été tels que aster amellus aux fleurs lilas à centre jaune et aster Frikartii au feuillage décoratif et aux grandes fleurs qui atteignent 7 cm de diamètre.
    - les asters d'automne tels que aster novae-Angliae et novi-Belgii.

    IMG_3517

  • POUR LES OISEAUX

    Les moineaux se bousculent souvent à plusieurs pour se baigner ou pour boire dans cet abreuvoir tout rouillé. Quelques fleurs d'ail sêchent à son pied, la haie d'aubépine se reflète dans l'eau, ... il ne manque que les oiseaux. Pas facile d'obtenir un instantané complet de cette scène.

    IMG_3533

  • MONTAGES FLORAUX

    IMG_3542

    IMG_3547IMG_3548Mon épouse, avec l'aide oh combien efficace de notre petite fille Adèle (bientôt 6 ans) profite des dernières fleurs et boutons pour composer quelques jolis peits montages.

    IMG_3551

  • QUELQUES BOULES DE CRISTAL

    HYPERICUM - Le millepertuis continue à nous donner de magnifiques fleurs et ce n'est pas fini car il est encore rempli de boutons.

    La rosée semble déposer quelques boules de cristal sur les feuilles : de quoi l'avenir sera t-il fait ?

    Outre son aspect magnifique, cette plante est indiquée dans les formes légères de la dépression, son efficacité est similaire à celle des antidépresseurs sans les inconvénients.

    Au fond il n'y a qu'à la regarder, elle est comme un soleil et on se sent déjà mieux.

    IMG_3508

  • MADE IN CHINA - LE PERIL JAUNE

    IMG_3449IMG_3451Depuis quelques années, à la même époque, la moustiquaire de notre chambre à coucher est envahie par une multitude de coccinelles, ….. petite bête à bon dieu.
    En réalité, elle n’est pas si mignonne que cela, car il s’agit de la coccinelle asiatique – HARMONIA AXYRIDIS – qui a été introduite en nos régions en 2001.

    Cela part d’une « bonne idée », importée volontairement en Belgique comme agent de lutte biologique pour lutter contre les pucerons, elle est extrêmement vorace, sa fécondité est très élevée , elle peut être nourrie avec des œufs de lépidoptères dont l’élevage est industrialisé, contrairement à nos coccinelles qui nécessitent un apport de pucerons frais.
    Le gros problème est qu’elles entrent en compétition question nourriture et espace avec les coccinelles indigènes vis-à-vis desquelles elles se comportent comme un prédateur car elles peuvent se nourrir de leurs larves.
    Cette décision était donc d’autant plus malheureuse qu’une espèce indigène, la coccinelle a deux points – ADALIA BIPUNCTATA – produite en masse et commercialisée auprès des particuliers ne pose aucun problème ….. mais elle est plus chère et moins vorace, il faut donc plus d’individus pour obtenir le même résultat.

    Malheureusement il est impossible de faire marche arrière, nos coccinelles sont donc en danger.

    Le groupe de travail COCCINULA est actif au niveau belge, il assure la récolte de données sur l’écologie, la répartition des coccinelles en Belgique, la progression de la coccinelle asiatique et la sensibilisation du public.
    http://www.jeunesetnature.be

    IMG_3446