JARDIN - Page 33

  • QUI SUIS- JE ?

    P1010260

    (cliquez sur la petite photo pour agrandir) Au début, c'était il y a 2 ans elles est apparue timidement, je n'y avais pas beaucoup prêté attention, l'an dernier elle s'est montrée un peu plus franchement et cette année elle est vraiment épanouie. Je ne me souviens pas l'avoir plantée et encore moins son nom.

    Ses fleurs sont un peu bizarres, elles semblent rester en boutons, légèrement rosées à l'intérieur. J'ai une petite idée mais j'aimerais avoir votre avis.

    P1010364
    Je pense que c'est Berthille qui a raison (grand merci), il s'agit vraisemblablement d'une 'Geum Rivale' ou 'Benoite des ruisseaux'.Le site d'informations sur la biodiversité wallonne dit ceci : Plante herbacée haute de 20 à 50 cm, poussant en touffes ou en massifs, à fleurs penchées typiques; calice rougeâtre, constitué de sépales lancéolés, dressés à maturité; pétales crème veinés de pourpre, longs de 8-12 mm; tiges et feuilles velues, ces dernières composées de 3-6 paires de folioles dentées.

    Distribution en Wallonie : Espèce présente essentiellement au sud du sillon Sambre-et-Meuse, où elle occupe surtout la Fagne-Famenne et la Lorraine. Très rare ou nulle ailleurs.

    Quelques jours plus tard, une fleur est ouverte .

    P1010490

  • CONTRASTES

    Pour le moment il se passe tellement de choses au jardin que les sujets ne manquent pas, quelle plante montrer, quelle floraison mettre en évidence, quel arbuste détailler  ...? Il faut pourtant faire un choix, impossible de poster tout en même temps.

    Et pourquoi pas un thême plus général ? Je ne sais qui a dit : "De l'uniformité naît la monotonie" , si c'est vrai dans la vie de tous les jours, dans le jardin cette maxime s'applique également de toute évidence. Si tout était uniformément vert le jardin paraîtrait bien monotone, quoique il y a tant de nuances de vert ... mais rien de tel que de créer des contrastes. En voici quelques exemples :

    P1010353A l'avant plan l'Euphorbia Polychroma que j'avais eu l'occasion de vous présenter, elle est maintenant en pleine maturité, à l'arrière plan les rhododendrons avec leur feuillage vert foncé persistant (ils commencent à fleurir), ainsi qu'une azalée en boutons dont le feuillage commence à percer et en fond l'érable pourpre.

    A ses côtés une Brunnera montre maintenant ses minuscules fleurs bleues.

     P1010385

     Ici dans la haie vive, le feuillage "jaune-vert" de ce "Philadelphus coronarius aureus" tranche dance le décor vert des "Spirea Nipponica" à droite, des "Potentilla Abbotswood" à gauche , et des "Rosa spinisissima" à l'arrière plan avec "Viburnum Bodnantense".

  • METAMORPHOSE DE L'ERABLE

    P1010185 P1010267

    ACER XXX - La famille des acéracées compte pas moins de 150 espèces, celui-ci c'est lors de la journée de l'arbre, il y a quelques années que je l'ai reçu. Ce jour là la Région Wallonne distribue à qui veut un arbre ou un arbuste indigène.

    Après des débuts difficiles, en 2007 il a enfin bien poussé et atteint maintenant une taille appréciable. Observer de près la naissance des feuilles montre bien la beauté de la nature.


    Dans la mythologie grecque, l'Érable est dédié à Phobos, dieu de l'Épouvante.
    L'Illiade rapporte que le cheval de Troie fut fabriqué en Érable. Dans l'astrologie celtique, l'érable représente quelqu'un débordant d'imagination et d'originalité, timide et réservé, ...
    Les lances romaines étaient en Acer, d'où "acéré". Plus récemment, on utilisait l'Érable pour les hélices d'avion et les planches à découper.

    P1010268P1010357

  • LA TRADITION DU MUGUET

    muguet_250
    CONVALLARIA MAJALIS - Tout d'abord, je vous souhaite à toutes et tous un très bon 1er Mai, la fête du travail,et la tradition veut qu'on offre un brin de muguet porte-bonheur. Chez nous impossible de le rater, il y a des vendeurs à tous les coins de rue.

    Je vous offre avec plaisir mon muguet du jardin ... mais, désolé, il n'y a que des feuilles. L'an passé à quelques jours près il était bien fleuri mais évidemment le printemps avait été bien meilleur. Fleurira t'il ? Patience .. on verra.

    Plusieurs versions expliquent la tradition du muguet, quelle est la bonne ? La plus souvent retenue est celle-ci :

     Elle serait née vers 1560. Chargé par la reine Catherine de Médicis d’une mission secrète auprès de la riche famille romaine Borghèse, un noble chevalier revient avec une profusion de fins bracelets de muguet. Charmé, le jeune roi Charles IX donne l’ordre d’en distribuer chaque printemps aux dames de la Cour, en guise de porte-bonheur. La coutume s’étend rapidement à travers tout le pays. Et la vente libre du muguet est autorisée une fois l’an, sur les places publiques.

    Bien plus tard, le 1er Mai fut décrété ‘Fête du travail’. C’est pendant la seconde guerre mondiale, en 1941, sous le gouvernement de Vichy, que cette date fut officialisée. En 1947, à la Libération, le 1er Mai devient un jour férié et payé. Depuis, la plupart des pays d’Europe ne travaillent pas ce jour-là et tout le monde profite ainsi d’un week-end de trois jours (quatre jours cette année çi) à l’arrivée du beau temps !

     En anglais on l'appelle: Lily of the Valley.

    P1010351


     

  • SPIREES

    P1010210

    P1010236P1010259SPIREA ARGUTA - j'hésite toujours à faire la différence entre 'Spirea Arguta' et 'Spirea Vanhouttei', ils se ressemblent tellement. Je possède les 2 espèces plus des 'Spirea Nipponica'.

    Au printemps la floraison blanche ne passe pas inaperçue mais comme beaucoup d'arbustes à floraison printanière, elle ne dure pas très longtemps. Néanmoins dans une haie libre, c'est un arbuste idéal avec un port touffu et arrondi.

    Jusqu'à présent je ne les ai pas taillés. Est ce nécessaire ?

    P1010262

  • UN TAPIS DE COULEURS

    P1010280

    PHLOX SUBULATA - Voilà une plante tapissante par excellence et qui en plus ne demande pratiquement aucun soin. Au printemps, une multitude de fleurs étoilées cache pratiquement le feuillage persistant pour former des masses colorées roses, mauves, rouges, ....
    Idéale pour les bordures et les rocailles, ses tiges s'enracinent d'elles mêmes et se propagent sans problème.
    Dans ce massif j'ai associé les différentes espèces de Phlox Subulata avec des THLASPIS ou IBERIS SEMPERVIRENS ou encore 'Corbeille d'argent', celle-ci peut être taillée après la floraison pour garder un port touffu.

    P1010283

  • AZALEE

    P1010276
    Les azalées sont en fait des Rhododendrons, celle-ci dont j'ai oublié le nom prospère dans son petit coin. Chaque année elle est fidèle au rendez-vous, fin avril début mai elle est complètement fleurie et apporte une note de couleur bien agréable.

    P1010277

     

  • VIBURNUM CARLCEPHALUM

    VIBURNUM CARCEPHALUM - Il existe plus de 200 espèces de Viorne, arbustes idéaux pour les haies vives. Ils se plaisent à peu près dans n'importe quel type de terrain et la plupart supportent l'ombre.

    Cette variété perd ses feuilles en automne mais sa floraison au début du printemps est magnifique.

     

    VIBURNUM

     

    L'évolution de sa floraison qui est maintenant complète .

     

    P1010232

     

     

    P1010233

  • AMELANCHIER - LA FLORAISON

    P1010168

    Je vous en ai déjà parlé en long et en large, c'était là .... (vous pouvez maintenant suivre toute son évolution de l'automne au printemps) les amélanchiers sont maintenant en pleine floraison mais il faut en profiter, d'ici quelques jours toutes ces belles fleurs auront disparu.

    P1010237

     

     

      

    P1010180

  • PREMIERE PERIODE POLLINIQUE

    P1010208
    Maintenant j'en suis sûr, même avec la pénurie de soleil que nous vivons, le printemps est bien là. Depuis ce dimanche 20 et ses températures agréables (18°), le pollen est bien présent dans l'air. Etant allergique, je pleure, j'éternue, j'ai le nez bien chargé, ... heureusement je ne suis sensible qu'à la première saison pollinique : celle des arbres (principalement aulne, bouleau et noisettier). Après viendra la saison des graminées et ensuite celle des herbacées, qui jusqu'à présent ne me concernent pas.
    Ce qui est étonnant, c'est le nombre croissant de personnes allergiques (les chiffres ont doublé en 20 ans). Il semblerait qu'entre 10 et 40 % de la population mondiale présenterait une allergie aux pollens, certains sources indiquent un pourcentage certain de 30%. En sachant que le population mondiale est d'environ 6,7 milliards d'individus, faites le calcul nous sommes donc au minimum 670 millions à subir cette gène, ... tout à coup je me sens beaucoup moins seul.
    Les causes les plus diverses sont avancées comme explication : le réchauffement climatique, la pollution, le mode de vie, l'abus d'antibiotiques, etc... Moi c'est un antibiotique qui en a été la cause, c'était il y a une quinzaine d'années, et avec le temps mon organisme semble de mieux en mieux réagir.

    Pas facile de vous montrer ce pollen microscopique qui vole, mais .... j'ai un bouleau dans le jardin (faut être maso), il a poussé spontanément il y a 3 ans, il est toujours là... j'aime pas couper les arbres.

  • LE TEMPS DES TULIPES


    P1010186

    Qui pense tulipe, pense inévitablement à la Hollande, le pays ou on en produit des centaines de millions chaque année et ce en particulier grâce à la terre sablonneuse de la région de Haarlem. Ce qui est embêtant avec cette plante, c'est qu'une fois les fleurs fanées, il reste les feuilles qui mettent un temps fou à sècher et à disparaître. Pour ma part, j'essaye une fois la floraison terminée de déterrer un maximum de bulbes et de les entreposer dans un endroit frais et aéré.
    P1010218P1010222P1010223

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La tulipe a été introduite aux Pays-bas vers 1559, elle devint plus tard l'objet d'une passion, d'une spéculation qui déclencha 'la tulipomania'. C'est en 1634 que débuta cette spéculation, le bulbe de la "semper augustus" atteignit jusqu'à 5000 florins soit le prix d'un immeuble bourgeois de l'époque. En 1636 un bulbe s'est échangé sur le marché d'amsterdam à un prix 3 fois supérieur au tableau "la ronde de nuit" de Rembrandt. De quoi en faire la fleur la plus chère de l'histoire.
    Des fortunes impressionnantes virent le jour, jusquà ce qu'en 1637, le prix fût réglementé et provoqua un véritable Krach boursier, les fortunes vites faites partirent en fumée.

    P1010219

  • PISSENLIT - DENT DE LION

    P1010212

    P1010214P1010217TARAXACUM OFFICINALE - Il pousse partout, tout le monde le connaît, actuellement les pâturages en sont remplis, il ouvre ses fleurs jaunes dans les prés, au bord des routes, le paysage est taché de jaune, je veux parler du fameux Pissenlit ou encore 'Dent de lion'. Une plante envahissante (je sème à tout vent) qui l'an passé avait squatté une grande partie de la pelouse, héritage des prés voisins.
    Même si c'est une plante aux multiples vertus tant culinaires que thérapeutiques, dans le gazon elle fait un peu désordre. En 2007 je m'y suis attaqué, d'abord à la main mais le combat semblait perdu d'avance (3000 m² c'est beaucoup), le plus souvent une partie de la racine restait en terre ce qui lui permettait de redémarrer de plus belle. Il a fallu me résoudre à la pulvérisation même si je n'aime pas beaucoup cette méthode. Cette année il reste quelques individus isolés, juste de quoi faire une petite salade.

    Pourtant elle mériterait un autre sort, elle est bourrée de qualité cette astéracée !
    Le Pissenlit (TARAXACUM OFFICINALE = en latin 'remède officiel pour les maladies) possède de nombreuses vertus médicinales : troubles du foie, de la vésicule biliaire, troubles urinaires, manque d'appétit, etc...
    Le Pissenlit est source d'aliments pour les insectes pollinisateurs et il est la principale source nutritive d'au moins 93 espèces d'insectes.
    Le Pissenlit améliore la qualité du sol.
    Le Pissenlit est utilisé pour produire des teintures organiques, les fleurs pour un jaune intense (coloration du beurre), et la plante entière pour du magenta
    Le Pissenlit sert aussi de produit de beauté : infusions concentrées pour tonifier la peau ou encore pour faire disparaître les taches de rousseur.
    Le Pissenlit permet de produire un substitut de café (sans cafeïne) à partir de sa racine rôtie et moulue.

    Moins connue, son utilisation pour produire de la bière ou du vin (les recettes ne manquent pas), voyez à cette adresse .

    Tout à coup je vais regarder cette plante miracle avec d'autres yeux .... et finalement sa fleur à un certain charme !

    P1010178