14/07/2013

RECOLTE, CONSOMMATION ET CONSERVATION

 Après tout le travail de préparation du terrain, des semis, du repiquage, du nettoyage, vient la récompense c’est à dire la récolte. Maintenant tous les jours le potager nous donne ce plaisir, et par conséquent en même temps vient le temps de la consommation et des conserves.

Les courges, courgettes et pâtissons, avec leur côté spectaculaire, sont vraiment prolifiques, impossible évidemment de consommer toute cette production et comme ils se conservent très longtemps, nous les entreposons pour le moment dans une cave prévue à cet effet.

J1.jpg

Quelques jours plus tard, nous avons une nouvelle récolte de même importance et ce n'est pas fini.

 

J4.jpgTous les jours, nous pouvons passer en revue les cornichons, et tous les jours se sont plusieurs poignées de récoltes. Là, nous en avons traité une grosse partie pour en faire des conserves en y mêlant des carottes, des oignons, des poivrons, des tomates et du chou. Voilà qui constituera un excellent accompagnement pour quelques repas.

Jardin Ujkenez10.jpg

En évoquant les choux, ceux-ci poussent à grande vitesse, la terre leur convient sans doute parfaitement, nous pouvons commencer à consommer les choux raves qui entreront dans la recette de bouillons. Les choux fleurs commencent aussi à prendre une belle forme, de même que les brocolis.

J7.jpg

D’un point de vue diététique, le chou est l’un des légumes les moins énergétiques (22kcal/100gr) et comme il peut se cuire à la vapeur, à l’eau ou dans une soupe, il ne nécessite aucune matière grasse. 200 gr de chou nous couvrent à 50% de nos besoins quotidiens en vitamine C (autant que 2 verres de jus d’oranges), à 100% de nos besoins en provitamine A et il fournit également une quantité importante de vitamine E. Il présente une forte concentration en minéraux : du calcium, du magnésium, du phosphore, du potassium, du sodium... et en plus faible quantité des oligo-éléments - zinc, cuivre, iode, fer, soufre, il est donc conseillé de le consommer comme reminéralisant, tonifiant et dépuratif.

Des études ont prouvé son efficacité anticancéreuse, le consommer 2 fois par jour réduirait significativement les risques de cancer, notamment du poumon.

Enfin, il est très riche en fibres (3,4 g/100 g) qui agissent activement sur les transits les plus paresseux. En conclusion, le chou est l'allié de la forme et de la ligne, ou, autrement dit le compagnon idéal d'une alimentation saine et équilibrée.

Jardin Ujkenez11.jpg

Nos plantes de tomates plient littéralement sous le poids des fruits qui commencent à rougir, là aussi la consommation et la conservation sont pour bientôt. Nous consommons maintenant les paprikas (poivrons) doux tandis que nos maïs, c'est sûr nous donneront des épis de belle taille. Les jardiniers vont maintenant prendre 15 jours de congés, mais le potager sera bien gardé et au retour l'arrachage des pommes de terre pourra commencer, de même que la récolte des premières tomates et carottes.

J2.jpg

 

Commentaires

Toutes ces récoltes sont magnifiques ! Je n'en reviens pas.
Ici il a fallu semer deux fois les courges et les courgettes pour les voir lever. Nous ne sommes pas encore prêts à en récolter.
J'entends beaucoup parler de choux rave en ce moment. Plusieurs jardiniers en ont semé aux jardins familiaux. Les tiens sont magnifiques et bien décoratifs au jardin.
Bonnes vacances (bien méritées après tous ces travaux de jardinage).

Écrit par : catherineM | 14/07/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour Marcel, quelles récoltes, c'est incroyable ! Désoéle, je ne viens pas te lire chaque article, je travaille beaucoup (trop) en ce moment). Je vois des poivrons (blancs ?) Eqst-ce possible en pleine terre, sans serre ? Toutes tes récoltes me rappellent la maison de mes grands-parents où ils cultivaient un énorme potager. J'aime beaucoup le chou raven c'est un légume oublié qu'on trouve très rarement à moins de le cultiver soi-même. Tu nous montres là une belle leçon de simplicité, de retour à une vie authentique et surtout davoir ce qu'on a dans son assiette ! Un bon repos bien mérité maintenant !

Écrit par : Carzan | 16/07/2013

Répondre à ce commentaire

Concernant les poivrons, nous les avons d'abord semer à l'intérieur sous abri puis nous les avons repiqués en pleine terre. Il faut savoir que le climat de la Hongrie (le pays du poivron, en hongrois paprika) leur convient parfaitement. Contrairement aux idées reçues, le climat ici est très doux au printemps et chaud, très ensoleillé en été (très souvent au dessus de 30°). Les poivrons jaunes ou poivrons doux sont très prisés ici, on les consomme notamment crus au petit déjeuner et ils sont très faciles à digérer.
Je suis étonné moi même des récoltes et surtout de la vitesse avec laquelle tous ces légumes grandissent, un bon climat, une bonne terre et le résultat est garanti.

Écrit par : Marcel | 17/07/2013

« Il y a plus de noblesse dans un chou fraîchement cueilli que dans un homard surgelé. » - n'est ce pas, mon chéri ? :D
Supers montages, je les pique... :*
Vive le jardin, vive la santé... et vivement les vacances, mais il est vrai que pour nous, c'est vacances toute l'année... ;)
Toujours fière de nous et de notre travail.... :*

Écrit par : Chouchou | 17/07/2013

Répondre à ce commentaire

Rien que les photos, je me régale déjà !!!!!

Écrit par : Michèle | 22/01/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire