24/06/2013

RECOLTE DES CONCOMBRES

 C’est aux environs du 1er mai que nous avions repiqué les concombres, après des débuts un peu hésitants, nous pensions qu’ils ne résisteraient pas, ils sont devenus assez envahissants. Voyez la taille qu’ils avaient quand nous les avons repiqués,  voilà maintenant comment ils sont devenus,  parfois nous les redirigeons quelque peu mais nous ne les pinçons pas, nous laissons faire la nature.

Concombre 2.jpg

Les premiers jours de récolte, nous en avions 4 ou 5 de quoi accompagner le petit déjeuner ou le dîner, aujourd’hui c’est plus de 25, heureusement ils se gardent assez longtemps.

Néanmoins pour en avoir plus loin dans la saison, nous en avons de nouveau semés ainsi que des pâtissons, des courges et des coloquintes.Concombre 4.jpg

Les concombres longs et lisses dits concombres hollandais sont à la mode, ce sont ceux qu’on trouve habituellement dans le commerce et sont cultivés essentiellement en serre.

Pour notre potager, nous avons choisi des plantes qui donnent des fruits courts et granuleux, une variété résistante qui a fait ses preuves, ils ressemblent à de gros cornichons mais ce sont bien des concombres qui se consomment de la même façon que les premiers.

Le concombre (Cucumis sativus) est une plante potagère de la famille des cucurbitacées comme le melon, la courge, le potiron ou encore le cornichon. Il apprécie les situations ensoleillées et une terre riche. Les qualités du concombre sont multiples, tout d’abord il contient les vitamines dont on a besoin tous les jours, vitamine B1, B2, B3, B5, B6, de l’acide folique, de la vitamine C, du potassium (150mg/100g), du calcium, du magnésium, du fer, du phosphore et du zinc.

D’un point de vue calorique, avec seulement 10 calories pour 100 grammes, en fait il contient 96% d’eau, voilà certainement le légume frais idéal pour les personnes qui ont peur de prendre du poids ou qui veulent en perdre.

 Il est donc le légume idéal pour accompagner les salades fraîcheurs de l’été, d’autant plus que sa richesse en eau lui procure des qualités rafraichissantes et désaltérantes qui participent à la bonne hydratation de l’organisme.

C’est cette eau qu’il contient qui renferme les nombreux minéraux et oligo-éléments qui en font sa richesse, à tel point qu’il bat les records de densité minérale : pour 100 calories sa densité minérale est de 6g alors que la moyenne des autres végétaux oscille autour de 3g.

Concombre 1.jpg

 Du fait de sa teneur élevée en potassium et de son faible taux en sodium, il favorise l’élimination des toxines et l’excès d’eau de l’organisme. Le concombre est par conséquent un excellent draineur.

On dit également qu’il est un moyen efficace pour se débarrasser de la cellulite. En frottant pendant quelques minutes quelques tranches de concombre sur la peau, sa substance physio-chimique favorise le resserrement du collagène, raffermit la peau et par conséquent réduit la visibilité de la cellulite. Ce qui devrait normalement donner le même résultat sur les rides.

Bon nombre de noms de légumes et de fruits sont utilisés dans des expressions très imagées, notre concombre n’échappe pas à la règle : « Avoir été élevé au jus de concombre » qui signifie : être ou paraître anémique, maladif, mou.

De nombreux légumes servent à connoter de manière imagée la pâleur. On en trouve une illustration évidente dans les locutions comparatives blanc/pâle comme un navet, blanc/pâle comme une endive, blanc/pâle comme un concombre. A noter que la pâleur dont il s’agit est celle de la chair du légume. Ces sens figurés ont peut-être influencé la formation d’avoir été élevé au jus de concombre, expression imagée qui assimile le jus de concombre, aliment peu énergétique et pâle de chair, au caractère de celui qui s’en nourrit. La pâleur suggère d’ailleurs le manque de dynamisme.

Pour en revenir au potager, les semis de graines de fleurs eux aussi produisent l’effet escompté, de jolies fleurs apparaissent çà et là pour donner des notes de couleurs dans le décor très vert.

Jardin Ujkenez7.jpg

 

23:30 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : potager, concombres, cucumis savitus |  Facebook | |

Commentaires

Dites...c'est un peu un clin d'oeil que vous me faites. Je l'ajoute à ma liste de courses, il complètera bien la bonne Duvel que je vais déguster. Mais comment allez vous consommer toute cette production, vous êtes des as de la multiplication des ... vous allez attirez les foules ...Alleluia

Écrit par : Eric, la sauvagine | 25/06/2013

Répondre à ce commentaire

Quel magnifique potager. Comme tout pousse bien ! Et déjà des Zinnias et des soucis !
J'ai repiqué les miens en mai mais ils commencent seulement à se développer : il pleuvait tout le temps et il faisait bien froid.
J'ai cultivé dans mon précédent jardin de ces concombres courts. Je n'y ai pas pensé à installant mon nouveau potager sur la colline. Je vais noter pour l'an prochain.
Bonne cueillette !

Écrit par : catherineM | 25/06/2013

Répondre à ce commentaire

Mon tendre amour, nous avons donc tout, selon Cicéron, la grande bibliothèque commune et un (ou plutôt deux ! ...mais si tu veux quatre ! ;)) jardin que tout le monde admire (sauf les envieux :D)... pour être HEUREUX ! Tout le reste n’est que la cerise sur le gâteau...
Merci pour cette note de blog que j’attendais déjà impatiemment ; ...d’une part parce que j’adore les concombres, ...d’autre part parce que je suis la plus grande fan de toutes les nourritures qui nourrissent la SANTE, ....en plus chaque fois que tu te lances dans le thème j’apprends quelque chose de nouveau, ...et j’adore ce nouvel enthousiasme partagé, ...et j’adore toujours tes photos tellement ‘homme’, et j’adore quand tu utilises mes photos :D (c’est un honneur)...et je continue à admirer ta force, ta persévérance et tes muscles dans le travail ! Tu me fascines, Toi, HOMME ! :* :D
La femme la plus chanceuse...

Écrit par : Chouchou | 26/06/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire