12/05/2013

EVOLUTION DU POTAGER

 

Comme le travail ne manque pas, nous avons trouvé un peu d’aide pour nettoyer le terrain  destiné au semis des maïs, début de semaine il sera labouré et ensemencé par des moyens mécaniques. Normalement avec cette superficie nous devrions avoir une récolte suffisante pour nourrir nos poules et poulets (que nous n’avons pas encore !) pendant un bon bout de temps.

Potager 27.jpg

Du côté du potager, tout se passe assez bien, les germinations se succèdent mais la sécheresse nous oblige à un important travail d’arrosage. Mais avant toute chose, un peu d’entretien est nécessaire, c’est ainsi que les oignons et les radis ont subi un nettoyage en règle, ils sont débarrassés de toutes les mauvaises herbes qui poussent très vite dans cette terre légère. La récolte des doryphores continue chaque jour, nous gagnerons la bataille. Les tomates commencent à montrer quelques fleurs, les paprikas adorent ce soleil, de même que les concombres, le céleri est vigoureux, les fraisiers remplis de fleurs mais assoiffés, et toutes les pommes de terre sont apparues, de même que les haricots, betteraves rouges et autres cornichons.

Potager 29.jpg

 

D’autre part une belle surface de la partie gauche du terrain est prête pour les nouveaux semis et plantations. Encore quelques jours de travail et le potager sera complètement rempli, il n’y aura plus qu’à « écouter » pousser tout cela et prier pour qu’il pleuve un peu et si possible de la nuit.  

08:59 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : potager, maïs, tomates, paprikas, oignons |  Facebook | |

Commentaires

J'espère que vous pourrez continuer à travailler au potager ici il pleut et il pleuvra jusqu'en fin de semaine d'après la météo mais quelque fois elle se trompe.
Moi aussi j'aurais besoin d'un aide jardinier.
Bonne journée

Écrit par : Marithé | 15/05/2013

Répondre à ce commentaire

Ma petite entreprise connait pas la crise (air connu et d'actualité)

Écrit par : Eric, la sauvagine | 01/06/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.