LE SUMAC VINAIGRIER

arbustes,rhys typhina,sumac

Le Sumac de Virginie (Rhus typhina, famille des anacardiacées)) est d’origine nord-américaine, depuis la Géorgie jusqu’au Canada en passant par l’Indiana. Il fut introduit en Europe au 17ème siècle et plus précisément en 1624. Comme beaucoup de plantes, d’arbres ou d’arbustes (pas facile de le cataloguer), il supporte plusieurs noms ou appellations : Sumac Amarante, Sumac à bois poilu, Sumac Vinaigrier ou encore Sumac à queues de Renard.

Cet arbuste/arbre,  dans certaines conditions il peut atteindre 8 mètres, est dioïque, c’est à dire qu’il existe des individus mâles et des individus femelles.

arbustes,rhys typhina,sumac

C’est dans la période automnale qu’il est sans doute le plus spectaculaire, ses feuilles prennent alors des tons qui passent de l’orange au rouge flamboyant, il ne peut passer inaperçu ni dans les jardins ni à l’état sauvage dans la nature. Le Sumac s’accommode de pratiquement tous les sols, ce qu’il demande c’est beaucoup de lumière, il présente cependant un inconvénient majeur, il est envahissant et se propage tant par ses racines que par ses graines.

Les fruits du Sumac sont également assez atypiques, il se présente sous une forme conique de couleur amarante et entrent notamment dans la fabrication d’une sorte de limonade (pink limonade).

arbustes,rhys typhina,sumac

Pour les téméraires, voici la recette de la sumacade (Québec) (http://coureursdesbois.telequebec.tv/recette.aspx?id=14)

Ingrédients :

• 3 à 5 fructifications de vinaigrier sumac

• 2 litres d’eau

• Sucre

Brisez grossièrement à la main les fructifications dans un grand récipient. Ajoutez de l’eau, à peine pour couvrir. Écrasez les fruits à la main. S’ils sont très acides, vous pouvez déjà filtrer le liquide, mais si l’acidité est moins prononcée, laissez macérer les fruits quelques minutes. Mais attention ! Les tiges ont une sève amère et une macération prolongée d’une ou plusieurs heures donne un jus âcre.

Filtrez et sucrez au goût. Préparez-en de bonnes quantités que vous conserverez au réfrigérateur. En préparant une sumacade avec un minimum d’eau, vous obtiendrez un concentré que vous pourrez congeler facilement et diluer ultérieurement pour servir en boisson fraîche.

arbustes,rhys typhina,sumac

 Outre ses aspects décoratifs et gustatifs certains, le Sumac présente des qualités médicinales, au Québec il est connu comme la plante qui affiche le plus d’activité antibiotique, et le jus de son fruit est utilisé pour soulager le mal de gorge, le Sumac Vinaigrier contient proportionnellement plus de vitamine C que l’orange. Dans la pharmacopée des Amérindiens, il était réputé efficace envers  divers problèmes, dont l’arthrite et la diarrhée. L'espèce possède également des propriétés diurétiques, antispasmodiques, vulnéraires (contre les coups et les traumatismes) et pour les epistaxis (saignements de nez).

Les Algonquins qui ont une longue tradition de médecine traditionnelle en faisaient un tonique qui améliorait l’appétit. Soit dit en passant les bases de la médecine traditionnelle amérindienne sont définies comme suit : « vise à stimuler ou à rétablir le cours naturel de la vie dans l’esprit et le corps quand l’un ou l’autre est perturbé ». « L’ensemble des connaissances vise à permettre aux humains de vivre en bonne santé, dans leur corps, leur cœur ou leur esprit ».

 

Commentaires

  • Je découvre les différents noms du sumac et la possibilité d'en faire une limonade.
    A l'achat de la maison il y en avait deux très grands , magnifiques mais ils sont morts il paraît qu'ils ne vivent pas vieux.
    Par contre j'ai des drageons qui poussent à des endroits difficiles d'accès alors je les laisse et c'est vrai qu'en automne ils sont magnifiques et en hiver aussi lorsqu'il ne reste que les cônes .
    Bises et bon dimanche

  • Vraiment beau, la nature est parfois magique

  • On apprend toujours quelque chose dans tes billets. C'est le cas pour le sumac dont je ne savais pas qu'on pouvait en faire une boisson.
    C'est un arbre magnifique. Je l'ai eu dans mon premier jardin. Mais je le retrouvais partout et j'ai renoncé par la suite à en planter

Les commentaires sont fermés.