03/07/2012

TROMPETTE DE VIRGINIE

"Imaginer de loin, qu'un bignonier sonne ici de toutes ses trompettes rouges, la gloire de la canicule et le retrouver, tel que je l'exigeais, furibond de fleurs… ainsi recommencent en juillet les paisibles miracles d'un jardin de Provence."  Colette (1873 - 1954)

arbustes,campsis radicans,bignone,trompette de virginie,plante grimpante,jasmin de virginie,jasmin trompette

 Voilà une plante intéressante, spectaculaire par sa floraison et par son feuillage touffu, une plante idéale pour couvrir un mur, une clôture ou une pergola. Je veux parler de la Bignone ou Campsis Radicans.

Bignone 1.jpg

C’est avant toute chose une plante grimpante qui comme le lierre s’accroche grâce à ses racines adventives et par conséquent, en principe, pas besoin de prévoir un support. Une plante extrêmement vigoureuse qui peut grandir rapidement jusqu’à 8 à 10 mètres mais qui demande quelques années avant de fleurir abondamment.

Bignone 3.jpg

 Il est possible également de la contenir en buisson en la taillant régulièrement, elle devient alors une très belle garniture de clôture, de barrière d’entrée, etc. en donnant un petit air exotique, voire tropical avec ses fleurs en forme de trompette. Souvent oranges, parfois écarlates, elle existe aussi dans bien d’autres teintes, jaunes, blanches, bicolores, etc.

Bignone 4.jpg

 Elle est appelée également jasmin de Virginie (elle est originaire du Sud-Est des Etats Unis) ou Jasmin trompette, c’est avant tout une plante de soleil mais qui est très rustique puisqu’elle peut résister à des températures de -20°C.

Bignone 2.jpg

Bignone 6.jpgLe nom Bignone a été dédié par Joseph Pitton de Tournefort (botaniste français) en 1694 à Jean Paul Bignon homme d'Église français, grand commis de l'État, prédicateur de Louis XIV et bibliothécaire du roi.

Commentaires

J'aime beaucoup la bignone ! Mais par contre qu'elle vigueur, en été je la coupe au moins 2 fois... et à chaque fois je lui enlève 3 à 4m ! Et chaque fin d'hiver elle est rabattu à 1m du sol ! Quand elle se plait quelques part rien ne l'arrête ! sa floraison met en effet un peu de temps pour s'installer mais c'est une vrai merveille ! Mon seul reproche, reste qu'elle abime les murs... Mais bon je lui pardonne elle est si belle cette grimpante !
Tu nous offres là de bien belle photo !
Bonne journée
Lydie

Écrit par : Lydie | 03/07/2012

Répondre à ce commentaire

Que c'est magique sur ce mur de couleur! J'envie cette liberté de peindre les murs en couleurs, ici, les règlements obligent tels types de revêtement et les couleurs de ces revêtements sont plutôt limitées. Superbes photos! 8)

Écrit par : Vert Nature | 03/07/2012

Répondre à ce commentaire

Elle fait merveille contre cette façade orange ! Dommage qu'elle soit frileuse ... C'est en plus une bonne fleur à bouquets!

Écrit par : Gine | 04/07/2012

Répondre à ce commentaire

moi aussi j aimais bien ma bignone madame galen! mais elle n a pas supporte -18 et une terre tres argilo-calcaire.est ce qu il en exite des plus resistantes? avec du sable a la plantation?

Écrit par : quiniou | 05/07/2012

Répondre à ce commentaire

« Je ne vois que la photographie qui puisse, autant que le baiser, faire surgir de ce que nous croyons une chose à aspect défini les cent autres choses qu’elle est tout aussi bien, puisque chacune est relative à une perspective non moins légitime. » Lee Friedlander

Je continue à adorer tes photos ! :*

Écrit par : Chouchou | 07/07/2012

Répondre à ce commentaire

J'adore aussi la Bignone. J'ai essayé d'en prélever un fragment pour l'installer chez moi. On verra bien, par contre je n'oserai pas la faire grimper sur le mur de la facade je pense qu'elle l'abimerait. J'ai un vieux mur qui fera bien l'affaire... l'ennui c'est que le pied sera à l'ombre j'espère qu'elle voudra bien partir à l'assaut de la lumière plus haut...
En tous cas, magnifiques photos.

Écrit par : Mlle brindille | 11/07/2012

Répondre à ce commentaire

J'adore! Les illustrations sont vraiment réussit.

Merci

Écrit par : carte grise prix | 25/01/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.