LE MONDE MYSTERIEUX DES CHAMPIGNONS

Champignon 3.jpgPour moi, s’il y a un monde particulièrement bizarre et varié, c’est bien celui des champignons, tant les formes, les structures et les couleurs sont variables presque à l’infini. Tellement nombreux qu’on parle de 1,5 millions d’espèces !
Il y a les champignons courants, reconnaissables assez facilement, je pense aux bolets, aux cèpes, aux pleurotes, aux pieds bleus, etc. quand je dis reconnaissables facilement, je m’avance un peu car il en est qui se ressemblent tellement qu’il vaut mieux faire confiance aux mycologues avertis.

Autre bizarrerie pour moi, c’est tout le vocabulaire qui y est associé, de quoi faire un très long lexique, exemples :
fagicole : se développant sur ou avec les hêtres
fimbrié : découpé d'une manière fine et irrégulière, effiloché (chapeau)
guttulé : marqué de petites taches arrondies, d'une autre couleur que le fond
méchuleux : orné de petites mèches
papyracé : de consistance rappelant le papier
villeux : courtement et densément poilu, etc.

Champignon.jpg


Le champignon est avant toute chose une moisissure aux propriétés et aux qualités bien diverses, il y a les plats délicieux aux champignons des bois, les champignons médicinaux qui permettent de lutter contre les virus et autres bactéries, les champignons parasites qui vivent aux dépens des arbres, des plantes ou des animaux, les champignons hallucinogènes, etc.Champignon 2.jpg
Il faut savoir aussi que le champignon accumule les toxiques du milieu où il prospère, c’est à dire les métaux lourds, les pesticides, les engrais, les fongicides, il s’agit donc d’être prudent quant aux endroits pour y faire la cueillette, attention aux bords des routes, aux prés traités, aux dépotoirs, etc.
Les milieux certainement les plus propices sont sans conteste les bois et les forêts, surtout s’ils contiennent les essences d’arbres favorables, ainsi dans un environnement constitué de feuillus et de conifères une très grande diversité y est présente : cèpes, chanterelles, morilles, etc.

Je parlais de la taille des champignons, ainsi  ils peuvent être microscopiques ou géants comme ce spécimen découvert en Chine en 2011, qui constitue le plus grand jamais  répertorié, soit 10,85 mètres de long, 82 centimètres de large et environ 0,5 tonne. Il s’agit d’un champignon de l’espèce F.ellipsoidea, un polypore vivace qui se développe sur le bois mort et d’après les chercheurs il possèderait 450 millions de spores destinés à produire les générations futures.
Et s’il est comestible, quelle omelette !

Etant incapable de reconnaître la moindre espèce, mon regard est surtout attiré sur les champignons aux formes et aux couleurs particulières et notamment ceux qu’on trouve sur les souches d’arbres ou carrément sur les troncs eux mêmes. Ce sont deux espèces de ce type que je présente mais ne me demandez pas leurs noms !



Commentaires

  • bonjour Marcel merci du passage chez moi j'ai ete aussi interpellé lorsque j'ai vu un commentaire signé Marcel et que peuvent se raconter deux Marcel lorsqu'ils se rencontrent ? hihi j'ai aussi fais plusieurs rubriques sur les champignons je suis souvent dans la forêt a le recherche de beaux spécimens
    a bientot j'espère
    Marcel

  • C'est vrai le monde des champignons est fabuleux, mais le vocabulaire lié aux descriptions des champignons n'est pas facile pour quelqu'un qui ne s'y connaît pas.
    Pour trouver les noms des champignons que j'ai publiés dimanche j'ai fait de nombreuses recherches sur le Net et dans une encyclopédie des champignons que j'avais depuis très très longtemps et que je n'avais jamais utilisée.
    Heureusement qu'à la fin il y a un glossaire pour comprendre certains termes.
    Enfin j'ai appris pas mal de choses et je trouve ça formidable de toujours pouvoir s'instruire .
    Les champignons que tu nous montres sont superbes.
    Bises

  • Bonjour
    je te souhaite un très bon jeudi
    amitiés
    René

  • Bonjour Marcel ! Merci pour ton passage dans mon jardin ... Je suis venue voir comment c'était chez toi et j'ai lu tes derniers billets ... très intéressants. Je vais revenir souvent !
    Je n'y connais rien à ces champignons, quoique j'en suis assez friande, juste sautés ! Mais je les admire, et j'en photographie depuis longtemps. Et j'ai bien aimé ton vocabulaire de sorcier : guttulé, méchuleux ! C'est beau la langue française ! A bientôt

  • "Je te remercie de ton passage sur LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS. Ceci m' a permis de prendre connaissance de ton blog si intéressants. Je m'y serais inscrit avec plaisir mais je ne crois pas que ce soit possible. Je l'ai trouvé fort bien documenté, très bien écrit et avec de photos de grande qualité. Je comprends aisément que ce blog ait un vrai succès bien mérité. Amicalement, Roger Dautais"

  • Merci Marcel pour ta petite visite aux Pins Noirs !
    Le monde des champignons est un monde fascinant qui développe le sens de l'observation : il faut observer l'environnement pour savoir quel champignon trouver. Puis observer attentivement le champignon pour l'identifier. Nous avons découvert le monde si divers et passionnant des champignons quand nous séjournions régulièrement en bordure de forêt de Chaux. Des mycologues avertis nous ont guidés dans nos découvertes.
    Nos enfants, habitués dès leurs premiers pas à ces promenades, sont de bons connaisseurs.
    Un polypore souffré sur la première photo. Mais sur la deuxième ?

  • C'est vrai que le monde des champignons est très varié, je me souviens d' en avoir découvert un très bizarre dans mon jardin il y a deux ou trois ans. Après quelques recherches, il s'est avéré que c'était un anthurus d'archer, champignon à la forme évoquant une étoile de mer et qui dégage une odeur très nauséabonde! Je visite souvent ton site. Bonne continuation!

Les commentaires sont fermés.