06/01/2012

LA FIN DU "GROS EUGENE"

arbres,peuplier du canada,dégâts,tempêtesAvant toute chose je voudrais remercier les nombreux visiteurs qui ont fréquenté mon blog les derniers jours de  l’année 2011 et le premier de l’an 2012. En effet, pas moins de 1586 personnes y sont passées avec un record le 31 décembre avec 777 visiteurs.

 L’an 2012 est un peu particulier, l’hiver reste très clément avec des températures jamais atteintes depuis 1830 en Belgique mais aussi des tempêtes qui provoquent bien des dégâts aux constructions, à la nature et aux humains puisque des personnes y ont perdu la vie.

 Parmi les dégâts causés aux arbres, il faut signaler la fin du « Gros Eugène », le plus gros arbre de la forêt de Soignes, forêt qui avait fait l’objet d’une note courant décembre lors de mon épisode bruxellois. Le « Gros Eugène » était âgé de 80 ans, c’était un peuplier du Canada dont la circonférence de tronc faisait 6 mètres. Habitant plus particulièrement l’arboretum de Groenendael créé en 1897, qui compte plus de 400 arbres et arbustes, il continuera cependant une seconde vie puisqu’il ne sera pas débité et qu’il restera sur place comme attraction.

 Pour imager un peuplier du Canada, j’ai prélevé la photo ci contre sur le site : http://verger-des-dix-bonniers.skynetblogs.be , il ne s’agit donc pas du « Gros Eugène ».




 Pour parler quelque peu du peuplier, il faut savoir qu’il en existe différentes variétés, le peuplier d’Italie (originaire d’Iran !), le peuplier grisard, le peuplier blanc, le peuplier tremble ou encore le peuplier du Canada qui est en fait un hybride spontané apparu en France en 1750.

 Le peuplier est évoqué dans la mythologie grecque, Hercule portait une guirlande de feuilles de peuplier noir et lors de son combat contre Cerbère, le gardien de l’enfer, la sueur qui perla de son front changea la couleur du feuillage qui devint blanc.

16:56 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : arbres, peuplier du canada, dégâts, tempêtes |  Facebook | |

Commentaires

6 m de circonférence en 80 ans. Ce peuplier pousse rapidement. Peut-être avait-il un enracinement superficiel. Dans le Haut-Doubs, il arrive que les sapins tombent par travée, les uns derrière les autres, par grand vent.

Écrit par : catherineM | 07/01/2012

Répondre à ce commentaire

waou je n'avais pas vu le monsieur au début ! j'ai toujours aimé les peupliers, sans doute parce qu'il y en avait près de chez mes grands parents...
Un article toujours aussi intéressant :)
Bon week end
Lydie

Écrit par : Lydie | 07/01/2012

Répondre à ce commentaire

Oui, bien des arbres ont souffert dans la tempête. Après Joachim, c'est Andrea qui a causé des dégâts, plusieurs arbres sont tombés dans le voisinage. Chez moi, heureusement peu de mal, juste deux grandes branches d'un vieux lilas qui ont succombé.
Je ne connaissais pas l'histoire de la couronne de feuilles de peuplier, merci de me l'avoir fait découvrir!

Écrit par : homedream | 07/01/2012

Répondre à ce commentaire

Oui c'est bien triste un arbre qui meurt .. :(

Écrit par : Michèle | 11/01/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.