PARCS PUBLICS

Comme la météo de ce mois de novembre reste exceptionnellement clémente, c'était l'occasion en ce 11 novembre de redécouvrir quelques parcs de la ville . Tout d'abord, commençons par un petit parc niché comme un écrin de verdure entre deux rues, il s'agit du Parc Crousse .

Parc Crousse 1.jpg

Il s'agit en fait de la dernière demeure du Docteur Crousse, qui légua le domaine à la ville en 1976,  mais en posant ses conditions, il s'agissait d'en faire un parc public . Cette propriété d'un hectare se présente comme un parc paysager dans lequel trônent quelques arbres remarquables : le chêne pédonculé (Quercus robur), l' érable (Acer saccharinum), le tilleul (Tilia tomentosa cv.Pendula) argenté, et le hêtre pleureur (Fagus sylvatica cv.Pendula). Le petit manoir est utilisé comme centre communautaire (activités manuelles, cours de langue, de cuisine, stages de vacances etc.) et comme salle de réception pour tout type de manifestation (mariages, fêtes, etc...)

Vegetation de ville1.jpg

Quelques centaines de mètres plus loin, c'est le parc Malou qui lui a une superficie de 8 hectares et qui est traversé par un ruisseau, "La Woluwe" qui est un affluent de la Senne. Au milieu de ce parc, en bordure de l'étang se dresse le château Malou, une belle bâtisse construite en 1776 pour Lambert de Lamberts un riche commerçant anobli. Le château doit son nom actuel à l'un de ses anciens propriétaires, l'homme politique et financier catholique, Jules Malou (1810-1886). Ses descendants le cédèrent à la ville en 1951, maintenant il sert de centre culturel, et il abrite la galerie de prêt d'oeuvres d'art qui assure la promotion d'artistes plasticiens contemporains.

parcs publics,automne

Aux abords immédiats du château, on trouve de très vieux arbres : marronnier, catalpa, platane, Liriodendron, Liquidambar,...

Le fond de vallée est peuplé de 2 groupements végétaux intéressants : une frênaie-aulnaie à lierre et ficaire ainsi qu'une aulnaie marécageuse à ortie et reine des prés.

Vegetation de ville2.jpg

Parc des Sources 2.jpg Et ensuite dans le prolongement du parc Malou, le parc des Sources d'une superficie de 4,5 hectares. Il doit son nom aux nombreuses sources qui alimentent son étang.

Ancienne propriété Solvay, ce parc fut créé au début du XXème siècle et l'étang y fut creusé entre 1914 et 1918. A la mort de Louis Solvay, en 1964, la ville racheta une partie du parc. 

L'étang est peuplé de nénuphars jaunes et autres plantes aquatiques. Ses berges sont partiellement colonisées par une végétation semi-aquatique : iris jaunes et cirses.

  Conçu comme un parc paysager anglais, on peut y observer de jolies rocailles et ponts romantiques. Ce parc est classé aujourd'hui comme espace semi-naturel étant donné sa haute valeur biologique.

Parc des Sources.jpg

Vegetation de ville.jpg

Commentaires

  • Merci pour ces photos magnifiques ! Il doit être bien agréable de se promener dans ces parcs en ce mois de novembre si clément.

  • superbes parcs merci

  • Superbes clichés. Vraiment. Je ne saurais dire mon préféré; j'aime beaucoup ce qu'ils dégagent comme ambiance, tous.
    C'est vrai, en ce moment la moindre petite balade dans les parcs, les bois, ou les campagnes est un pur joyau.
    N.B. Et merci pour la phacélie dont je cherchais le nom, en vain, depuis plusieurs jours sans le retrouver !
    Silène

Les commentaires sont fermés.