GRUES ET POTAGER.

Dans le courant de la semaine passée, par une journée particulièrement ensoleillée, j'avais décidé de créer trois petits potagers en carré. Je travaillais tranquillement au jardin dans le calme, quand tout à coup d'étranges cris sont venus du ciel. Dans un ciel tout bleu, des dizaines d'oiseaux survolaient le jardin venant du sud et se dirigeant plein nord. Flute, mon APN n'est pas à portée de main, on devrait toujours l'avoir sur soi ou à proximité. Vite, vite, je rentre, je cours et j'essaie de prendre un cliché de ces oiseaux, voilà le résultat.

P1100313B.JPG

Quelques recherches sur le net, et là on se rend compte de son utilité, pour en conclure que ce sont des GRUES CENDREES (GRUS GRUS). Les grues cendrées sont donc de retour, elles avaient migré vers le nord de l'Afrique ou le sud de l'Espagne, soit un voyage de plus ou moins 2500 km. Les vols migratoires sont en forme de V ou de Y. En vol, elles crient toutes les 10 à 15 secondes, un cri qui s'entend jusqu'à 4 kilomètres, on dit qu'elle trompette, qu'elle craque ou encore qu'elle glapit.

 Pour les Egyptiens,  les grues allaient combattre, aux sources du Nil, les pygmées, "sortes de petits hommes", dit Aristote, "montés sur de petits chevaux, et qui habitent des cavernes".
D'après les Grecs, les grues se mettent un caillou dans le bec, lorsqu'elles traversent le mont Taurus, pour s'obliger à rester muettes, et éviter d'éveiller l'attention des aigles.(source oiseaux.net )

Comme je le disais plus haut, j'ai donc décidé de créer trois petits potagers en carré. Tout simplement parce que mon "potager normal" rétrécit chaque année à cause des arbutses qui l'entourent. Je voulais donc un peu de place supplémentaire sans pour cela que ça me donne trop de travail.

P1100353.JPG

Et voilà le travail, quelques planches de 180 X 180, une visseuse et le tour est joué. Enfin ce n'est pas aussi simple et facile que cela, il fallait d'abord éliminer la pelouse et ce n'est pas une mince affaire, et ensuite bêcher ces trois petites parcelles et ma foi c'était assez dur aussi.

Ce n'est pas très grand, mais ça me permettra de planter quelques légumes, laitues, oignons, haricots, c'est tellement bon les légumes fraîchement cueillis au jardin.

P1100350.JPG

 

Commentaires

  • Outre leur aspect esthétique, ces carrés vont t'offrir une nouvelle belle surface pour cultiver fruits et légumes..
    Mon mari olivier a vu sa surface cette année égalemnt rétrécir en raison de la plantation de fruitiers en palmette et à cause de mon nouveau massif.. Son potager, c'est sacré!!!
    Mon besoin d'expansion l'a rétréci d'environ 1 mètre.. Je culpabilise beaucoup d'ailleurs mais 8 ares, c'est vite rempli.. Heureusement, tu as un grand terrain..
    Cela va être superbe..
    A très vite
    sophie

  • Je me représente très bien le boulot que cela a pu te répresenter.
    Ton potager et la cabane en 1er plan vont former un ensemble charmant !
    J'ai vu aussi des grues passées la semaine dernière en rentrant du travail... voilà un signe qui ne trompe pas !

  • Ta réalisation est très esthétique ! Bien en harmonie avec la cabane à proximité. Mais il est vrai que bêcher la pelouse là où l'on a passé et repassé, est difficile. J'agrandis en ce moment un massif de cette façon... pas facile de décompacter la terre.
    Merci pour ce beau billet bien documenté sur les grues cendrées. C'est très intéressant.
    Amicalement, Catherine

  • parfaitement ordonné et surement plus pratique on va suivre l'évolution bon courage !!!

  • Oui comme tu dis, ça a l'air facile mais il faut de l'énergie pour créer tout ça. J'attends de voir ces carrés remplis de pleins de bonnes choses. (très intéressant ce que tu dis sur les grues).

  • Il était cinq heures du matin
    On avançait dans les marais
    Couverts de brume
    J'avais mon fusil dans les mains
    Un passereau prenait au loin
    De l'altitude
    Les chiens pressées marchaient devant
    Dans les roseaux

    {Refrain:}
    Par dessus l'étang
    Soudain j'ai vu
    Passer les oies sauvages
    Elles s'en allaient
    Vers le midi
    La Méditerranée

    Un vol de perdreaux
    Par dessus les champs
    Montait dans les nuages
    La foret chantait
    Le soleil brillait
    Au bout des marécages
    Avec mon fusil dans les mains
    Au fond de moi je me sentais
    Un peu coupable
    Alors je suis parti tout seul
    J'ai emmené mon épagneul
    En promenade
    Je regardais
    Le bleu du ciel
    Et j'étais bien

    {Refrain}

    Et tous ces oiseaux
    Qui étaient si bien
    Là-haut dans les nuages
    J'aurais bien aimer les accompagner
    Au bout de leur voyage
    Oui tous ces oiseaux
    Qui étaient si bien
    Là-haut dans les nuages
    J'aurais bien aimer les accompagner
    Au bout de leur voyage

    Je te l'avais bien dit qu'il fallait regarder le ciel de ton jardin!!!!!!

  • Eh bien, c'est sympa tout ça! on voit bien là la force et l'énergie d'un jeune retraité. Bravo Marcel.

  • Bonsoir Marcel,
    je suis occupée également à agrandir mes surfaces potagères.
    L'an passé, sur mes 2m², j'y avais mis aromatiques dans l'une, et coloquintes dans l'autre. Elles débordaient de partout et plus moyen de tondre correctement. Je les ferai migrer vers un autre coin du jardin, celui que je prépare cette année.
    Très beau résultat, vivement les prochains semis.
    A propos de semis, as-tu semé toi aussi quelques nouvelles plantes cette année?

  • vivement qu'ils se remplissent de bons légumes

  • M-a fait du plaisir regarder un tel jardin! Bon travail. Felicitations!

  • Idée géniale que ces petits parterres en carré. Et en effet quelle agréable surprise ces oiseaux ....

  • Quel beau travail !
    Je rêve d'en commencer un et j'ai acheter un livre sur les potagers en carrés.
    Bonne journée

Les commentaires sont fermés.