25/02/2011

LE MONDE PARTICULIER DES EUPHORBES.

C'est très tôt au printemps que certaines euphorbes montrent leurs fleurs un peu étranges. Comme per exemple l'EUPHORBIA  POLYCHROMA dont on se demande si les couleurs jaunes tendres qui apparaissent rapidement sont des fleurs ou des feuilles.

Personnellement, ce sont des plantes que j'apprécie beaucoup même si je n'ai pas beaucoup de variétés au jardin. Elles sont atypiques, parfois un peu bizarres, elles se distinguent de la masse de par leurs coloris, de par leurs feuillages, de par leurs floraisons et c'est sans doute cela qui me plaît chez elles. Pour ceux qui voudraient une collection complète, je leur souhaite bon courage, il existe environ 2300 espèces d'euphorbes de toutes tailles et de toutes formes, certaines ressemblent à des cactus ou encore à des arbres.

P1100287.JPGCe matin, j'ai fait le tour du jardin, toutes mes euphorbes ont très bien passé l'hiver, les sujets aux feuillages persistants ont l'air en forme, sauf quelques feuilles noircies à éliminer, tandis que les autres sont en train de renaître à belle vitesse.

Le point commun de toutes ces plantes, c'est qu'elles possèdent un suc laiteux toxique et qu'elles fleurissent en ombelles. Le latex blanc qui apparaît lorsque qu'on la coupe ou qu'on la casse est irritant pour la peau et dangereux pour les yeux, raison de plus pour utiliser des gants quand on s'en occupe. Les fleurs sont en général d'un jaune tendre, les nuances sont originales, les formes particulières. En général c'est une plante qui se resème facilement, chez moi les EUPHORBIA POLYCHROMA et les EUPHORBIA MARTINII, en sont la preuve évidente. Chaque année de nouvelles petites plantes apparaissent spontanément, ce dont je profite pour en placer en différents endroits du jardin.

P1100289.JPGUne des plus spectaculaire du jardin est certainement l'EUPHORBIA POLYCHROMA, d'ici quelques semaines, elle sera d'un jaune éclatant, elle illuminera le jardin qui à ce moment en a bien besoin. Aujourd'hui, on ne voit encore que les premières pousses mais tout cela va bouger vraiment rapidement.

Pour la voir pleinement fleurie, je vous renvoie à une note de l'année passée.

Cliquez ici : EUPHORBIA POLYCHROMA.

L'EUPHORBIA MARTINII se présente avec des feuilles vert moyen teintées de pourpre tandis que les pousses tirent sur le rouge. Elle se plaît tant au soleil qu'à mi ombre dans un sol léger et pauvre sans trop de calcaire. Rustique jusqu'à -20°C, j'ai parfois eu pas mal de dégâts après l'hiver, il faut dire que l'hiver 2009 avait été particulièrement rigoureux. Cet hiver 2010, long et très enneigé n'a pas eu l'air de la déranger, elle apparaît vigoureuse et pas mal de jeunes pousses montrent ses envies d'expansion.

P1100293.JPGCette dernière Euphorbe, je l'ai implantée l'an passé, tout de suite elle a pris des proportions imposantes et dèjà aujourd'hui, elle montre ses premières fleurs. Comme vous pouvez le voir, je n'ai pas hésité à donner un bon coup de sécateur pour éliminer les branches entièrement défeuillées. J'ai oublié de noter son nom et comme j'ai la mémoire qui flanche, j'ai oublié de quelle variété il s'agit.

P1100291.JPGEn résumé, voilà certainement une plante qui a sa place dans tous les jardins. Il y en a pour pour tous les goûts, pour toutes les situations même si elles supportent mal d'être déplacées car leurs racines craignent les blessures.

14:29 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : euphorbes |  Facebook | |

20/02/2011

LA PENSEE DU JOUR.

Où plutôt les pensées du jour, elles méritent bien une mention spéciale. Ces deux petites pensées ont traversé tout l'hiver, les fortes gelées et le poids d'une bonne quarantaine de centimètres de neige. Elles sont toujours là, elles ont récupéré un peu de santé pour m'offrir ces deux fleurs qui bien que pas très spectaculaires montrent bien toute la vitalité de la nature.

P1100271.JPG

La pensée symbolise le souvenir, la nostalgie
Offrir un bouquet de pensées est donc une invitation au souvenir.

Un peu d’histoire.
Déjà connue dans l’Antiquité, la pensée a été utilisée en médecine à partir du XVIè siècle pour guérir certaines affections cutanées.

Anecdote.
Une légende raconte que Io, fille très belle d’Inachos, roi d’Argos, fut consacrée à Héra, dont elle devient la grande prêtresse  du temple.
Sa beauté attirait les plus beaux partis mais Io restait inflexible, jusqu’au jour où Zeus, sous un deguisement de mortel, la vit. Ce fut le coup de foudre entre Io et le dieu, Hélas, Héra apprit la chose et résolut de se venger. Zeus, pour éviter le courroux de sa femme, changea Io en génisse.
Pour atténuer la tristesse de l’animal, Cybèle, déesse de la Terre, fit surgir autour de la génisse un parterre de  fleurs odorantes : des pensées, qui devinrent ainsi le symbole du souvenir.

source : http://www.langage-des-fleurs.info/2009/la-pensee/

 

 

 

 

Le jaune évoque la lumière, le soleil, le talent artistique. Les fleurs jaunes sont, en général, la promesse du bonheur assuré. Mais attention à certaines variétés, pour lesquelles le jaune devient un symbole de trahison et d’infidelité !

Le violet, c’est la délicatesse et la profondeur des sentiments. On enverra des fleurs violettes pour montrer à la personne aimée que l’on pense tendrement à elle, ou pour lui signifier son amour en toute discrétion. Mais il évoque aussi la douleur.

Le bleu est la couleur de la tendresse. Plus il est soutenu, plus le sentiment est passionné. Par contre, un bleu très foncé évoque un souvenir douloureux.

Pensée

La pensée du jour (source :http://www.prosveta.com )
Audace - de ceux qui ont la lumière
"L’obscurité peut être une cause de peur irrationnelle : un loup, un voleur, un assassin pourrait surgir ! Mais elle peut être aussi la cause d’une crainte rationnelle : quand on n’y voit rien, on court toujours le danger de se heurter à quelque chose, de tomber, de se blesser.
Plus l’intelligence et la sagesse augmentent en lui, plus l’homme devient non pas exactement craintif, au sens où on entend généralement ce mot, mais attentif. Et en même temps son audace augmente aussi, l’audace intellectuelle, mentale. Il se méfie de ce qui vient de l’instinct et du sentiment, car ils peuvent brouiller sa vue ; mais pour ce qui est clair, limpide, il devient audacieux. C’est pourquoi les êtres vraiment intelligents et instruits sont plus audacieux que les autres. Ils s’aventurent dans des régions que la plupart n’osent jamais aborder, et c’est la lumière qui leur donne cette audace."

Omraam Mikhaël Aïvanhov

10:19 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : pensée |  Facebook | |

15/02/2011

LES PREMIERS ARBUSTES FLEURIS.

Voici le temps des premiers arbustes fleuris, et sans surprise comme chaque année (mais il n’y a aucune raison que ça change), ce sont le « VIBURNUM BODNANTENSE » et le « CORNUS MAS » qui montrent leurs premières fleurs.

Le CORNUS MAS ou CORNOUILLER MÂLE n’a encore aucune feuille mais une multitude de petites fleurs jaunes couvre ses rameaux. Cet arbuste peut atteindre jusqu’à 12 m et vivre une centaine d’années. Par la suite, il se couvrira de fruits appelés «cornouilles », personnellement je n’en ai jamais goûté mais il paraît qu’ils ont un goût acidulé qui rappelle celui de la cerise. On peut en faire de la confiture ou encore comme en Arménie les faire fermenter pour en faire du vin. Les lièvres et les cerfs apprécient son feuillage, les abeilles profitent de ses fleurs en cette période de fin d’hiver et les oiseaux se nourriront des fruits en été.

Il est connu aussi sous le nom « MIMOSA DU CAUSSE », parce que d’une part on peut le confondre avec la floraison du mimosa et d’autres part parce qu’il aime les sols calcaires. Les causses sont l’appellation méridionale des plateaux calcaires.

Le VIBURNUM BODNANTENSE ou VIORNE BODNANTENSE a normalement une floraison de novembre à mars, le mien est un peu capricieux, il lui arrive de fleurir en été. Cet été, après sa floraison, je lui ai fait subir une bonne taille et ça a l’air de lui avoir fait le plus grand bien car actuellement il est complètement fleuri.

Que demander de plus, il fleurit en hiver, il est parfumé, il résiste bien au froid et il est de culture facile.

P1100253.JPG

D'autres arbustes sont aussi remplis de fleurs et parfois en très grande quantité, c'est le cas des noisetiers qui actuellement sont bien garnis d'une multitude de chatons. Les chatons sont en réalité les fleurs mâles du NOISETIER, appelé aussi COUDRIER, CORYLUS AVELLANA, les fleurs femelles se présentent sous forme de petites stigmates rouges.

Chez les Celtes, les branches souples de coudrier étaient des "baguettes magiques". Les sourciers s'en servent toujours. La tradition veut que le sourcier coupe les jeunes branches (badines) à la saint-jean avec un couteau neuf.
Dans l'astrologie celtique, le noisetier est charmant, peu exigeant, très compréhensif, ...

P1100263.JPG

15:43 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : arbustes, cornouiller, noisettier, fleurs |  Facebook | |

07/02/2011

LA REPRISE DU TRAVAIL.

Le mois de janvier a pris fin, nous gagnons de la lumière de jour en jour...
Le problème, c'est que je m'impatiente.. Gratter la terre me démange, nettoyer mes massifs..
Je me languis pour tout vous dire.. J'ai besoin de voir la nature se réveiller, de sentir les odeurs du printemps, de voir le jardin retrouver de vraies couleurs toniques!!! ......

Ce début de texte n'est pas de moi mais bien de Sophie (cliquez ici pour la suite)  et il correspondait exactement ce que moi aussi je ressentais.

Et puis aujourd'hui, voilà une journée comme tous les amateurs de jardin attendaient depuis longtemps. Les températures sont clémentes (13°C), le soleil brille et le ciel est bleu.  Tout est réuni pour enfin remettre le nez dehors et les mains dans la terre. Il faut commencer léger, c'est donc ce premier massif qui aura l'honneur de sa première toilette de l'année. Je sais ce n'est pas très spectaculaire, c'est simplement le début d'une nouvelle période intense. Le massif avant et après !

P1100229.JPG

Et en plus comme un petit bonheur ne vient jamais seul, j'ai eu un petit compagnon qui semblait observer ce que je faisais comme si j'empiétais sur son territoire. Il n'a pas hésité à venir à plus ou moins 2 mètres de moi pour s"abreuver, pour chercher quelques graines ou simplement pour m'observer. Il était mignon, il avait si j'ose dire l'air un peu triste, tout jeune il n'a sans doute pas encore conscience des dangers de la vie comme par exemple des chats du voisinage.

P1100245.JPG

P1100243.JPG

22:10 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : nettoyage de printemps, moineau |  Facebook | |