08/01/2011

LE REDOUX ET SES CONSEQUENCES

Les températures sont passées rapidement de -5°C à 10°C avec comme conséquence un dégel rapide. L'épaisse couche de neige qui recouvrait tout a disparu rapidement, elle est venue gonfler les cours d'eau dont beaucoup ont quitté leur lit.

Dans mon hameau, il n'y a qu'un petit ruisseau qui en temps normal doit faire une cinquantaine de centimètres de large, lui aussi a bien grossi et a inondé les prés et pendant quelque heures le bas d'une rue, mais rien de bien grave contrairement à certaines communes des environs dont certains campings ont dû être évacués.

P1100134.JPG

Le ruisseau en été et aujourd'hui, dans quelques jours il reprendra plus ou moins sa taille normale.

P1100141.JPGLa neige étant complètement fondue, un tour d'inspection du jardin s'imposait. Pas trop de dégâts mais pas mal de plantes ont véritablement été écrasées par le poids de la neige. Le Rhododendron a eu une branche cassée mais le nombre de boutons présents laisse augurer d'une belle floraison.

 

 

 

 

Ce petit tour d'inspection ma permis de découvrir des traces un peu bizarres dans la pelouse comme si un animal avait rampé entre la neige et la pelouse, les traces se poursuivent dans ce nouveau massif que j'ai préparé juste avant le gel et la neige. Et là la trace est plus profonde, je suppose qu'il doit s'agir d'un mulot.

P1100144.JPGEt oui, je me suis trouvé encore plus de travail, mais quand on aime, on ne compte pas. Il va falloir que je trouve à remplir ce nouvel espace, quelques arbustes et des vivaces mais rien n'est encore défini. Sans exagération, toutes les suggestions sont les bienvenues.

La neige n'a pas empêché la vie de continuer, les narcisses commencent à montrer le bout de leur nez, quelques arbustes sont couverts de boutons. Bref le travail au jardin reprendra bientôt et du travail de nettoyage, il y en a tant et plus.

 

 

P1100150.JPG

23:10 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : redoux, traces d'animaux |  Facebook | |

Commentaires

Le redoux est synonyme ici de montée de la rivière, de pluie, de grisaille, de jardin gadouilleux...
Tout me semble gris et morne..
Le printemps est bien loin mais je vis que tu as déjà déjà des projets.. Un nouveau massif, aux contours séduisants!!
Il est d'une belle taille!!!
Je ne te donnes pas de conseils, tes massifs sont toujours superbement composés!!!
Ton rhodo, bien qu'il est soufert cet hiver, va te donner une floraison dans quelques mois qui sera superbe.. Bon dimanche
sophie

Écrit par : sophie | 09/01/2011

Répondre à ce commentaire

Je volète de blogs en blogs en soupoudrant des graines de petits bonheurs pour l'année nouvelle ...bonne année aux amis des jardins .
Je viens de faire le tour chez moi et les mulots ont fait pas mal de dégats mais toujours en laissant un morceau de racine de façon à ce que la plante reste vivante .
C'est le cas de mon beau rodo de deux ans aux nombreux boutons ...je vais essayer de le sauver .

Écrit par : digitale | 09/01/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Marcel !
C'est toujours pénible le dégel : boue, inondations... Mais, on s'aperçoit au jardin que la neige a bien protégé les végétaux et que ceux ci s'activent !
Quant aux mulots, ça retourne tout. J'espère qu'ils ne vont pas proliférer car ils font des dégâts.
De mon côté, j'ai également beaucoup à faire car mes travaux ont été interrompus par l'hiver précoce. Mais comme il pleut "à draches"... je patiente.
Amicalement, Catherine

Écrit par : catherine | 09/01/2011

Répondre à ce commentaire

c'est vrai que le redoux a causé autant de dégâts et de soucis que la neige...Contente de savoir que ton jardin s'en sort bien. Ici aussi le jardin se réveille.

Écrit par : Kristin | 09/01/2011

Répondre à ce commentaire

„Choisir, donc exclure” – dit Bergson. C’est ce que j’ai fait pour te faire quelques propositions concernant ton nouveau massif. J’ai cliqué sur „Toutes les archives” pour pouvoir exclure (à peu près) les plantes que tu as déjà... et je suis resté bouche bée... Sans exagération, c’est plus que fantastique la richesse de ton jardin et de ton blog... je suis en admiration devant ton travail et devant toute cette beauté.
Voilà, mes suggestions, quelques plantes qui sont connues chez nous:
Platycodon grandiflorum, Digitalis purpurea, Perovskia atriplicifolia, Caryopteris incana/ Caryopteris clandonensis, Paeonia lactiflora Mr. G. F. Hemerick, Oenothera speciosa Siskiyou, Wisteria

Écrit par : V. | 09/01/2011

Répondre à ce commentaire

très belles photos, merci :)

Écrit par : Lagrainetiere | 10/01/2011

Répondre à ce commentaire

Il faut espérer que les inondations n'entraineront pas trop de dégâts.
Nous voyons tous les jours des photos de maisons inondées et de gens ayant presque tout perdu.
La Seine est bien haute à Paris, ses eaux boueuses et son débit impressionnant. Les voies sur berges sont fermées.

Écrit par : Sylvaine | 10/01/2011

Répondre à ce commentaire

Impatiente de voir ce nouveau parterre ....

Écrit par : martine | 11/01/2011

Répondre à ce commentaire

Je suis très attirée par ce bel espace bien proprinet qui laisse augurer de prochaines plantations. Des suggestions, non ! mais envie de voir : oui. Bizarre cette "crevasse" : un mini séisme dans ton jardin ou un énorme ver de terre ?

Écrit par : monique, jardin en valois | 17/01/2011

Répondre à ce commentaire

un nouveau parterre qui laisse songeur... et l'hivers est en général un terrain fertile et propice aux nouvelles idées. Et quand est-ce que nous verrons un joli bassin? ^^ (comme vous me l'aviez dit dans un mail quelques mois plus tôt, quand je vous avez demandé les dimensions de votre jardin d'Eden)

Écrit par : Florian Barthe | 30/01/2011

Répondre à ce commentaire

Je suis donc pas le seul à penser qu'il n'y a plus de saisons... En tout cas votre jardin à l'air vraiment magnifique. Félicitations.

Écrit par : Serge | 21/09/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.