• MEILLEURS VOEUX.

    Nous y voilà, c'est le dernier jour de l'année et comme toujours, chacun va le fêter à sa façon. Ici, il démarre dans le brouillard, c'est l'occasion de prendre ce dernier cliché qui est un peu tout un symbole.

    A l'avant plan, ce vieux chêne est mort comme cette année 2010 qui s'achève, mais à son sommet deux corneilles bien vivantes sont là comme pour dire la vie est bien présente. A l'arrière plan, un autre chêne, en bonne santé celui-là représente un peu l'avenir, le futur, 2011, il n'attend que les premires rayons de soleil du printemps pour revenir à la vie.

    A tous et à toutes, je vous souhaite :

    UNE TRES BONNE ET TRES HEUREUSE ANNEE 2011

    P1100129.JPG


     

     

     

  • RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ?

    Cela fait le troisième hiver consécutif hors norme, les deux précédents avaient été très froids (jusqu'à -20°c) par rapport aux moyennes des dernières années. Celui-ci, et encore nous ne sommes qu'au début, est particulièrement enneigé (ça fait plus de 30 ans je crois qu'on n'avait  plus connu cela), faut-il mettre tout cela sur le réchauffement climatique ?

    Les experts eux mêmes ont des avis divergents ! L'organisation météorologique mondiale estime que 2010 a été l'année la plus chaude jamais enregistrée dans 18 pays. Elle serait une des trois plus chaudes jamais répertoriées.

    D'après deux chercheurs des universités de Potsdam et de Kiel, le durcissement des hivers serait dû à la fonte de la banquise arctique qui accentuerait les échanges d'humidité et de chaleur entre l'océan et l'atmosphère. Sous l'effet des hautes pressions qui s'exercent sous les hautes latitudes, des vents polaires de nord et de nord-est pousseraient des flux polaires vers l'Europe.

    D'autres pensent que le refroidissement de l'Europe est dû aux ralentissements des courants marins, notamment le Gulf Stream. Ou encore, le ralentissement de l'activité solaire constaté ces deux dernières années qui aurait contribué à installer une haute pression en hiver sur la Scandinavie, pourvoyeuse d'air polaire vers l'Europe.

     

    P1100110.JPG

     

    Un autre scientifique, américain celui-là, prétend que c'est vers la Sibérie qu'il faut se tourner. L'extension des zones couvertes par la neige dans les hautes latitudes de l'hémisphère Nord crée un dôme d'air froid qui amplifie les déplacements d'air froid vers l'Europe.

     

    P1100114.JPG

    Quoi qu'il en soit, personnellement j'en ai vraiment assez de vivre dans ce paysage blanc. Bien sûr on peut trouver un certain charme à ce paysage ou encore à ces chandelles qui descendent des toits, mais à part cela rien de vraiment agréable à mon goût. Les désagréments sont nombreux, en premier lieu la difficulté de se déplacer (routes mal dégagées). Pas très loin de chez moi, c'est le toit d'un poulailler industriel qui s'est effondré sous le poids de la neige, etc...

    P1100120.JPG

    366 Gestes pour la biodiversité.
    JE LIMITE MES DECHETS LORS DES FETES DE FIN D'ANNEE.

    Les fêtes de fin d'année sont source de surconsommation, dont résultent une accumulation de déchets et une utilisation accrue de ressources et d'énergie. Quelques gestes simples permettent cependant de réduire ce phénomène comme le fait de réutiliser et de recycler.

    Bannissez donc les produits à usage unique : assiettes, gobelets ou couverts en plastique, serviettes ou nappes en papier, plats en aluminium jetables, denrées et objets festifs emballés de façon excessive, ... : la plupart de ces déchets une fois souillés, sont non recyclables !

    Et n'oubliez pas de conserver ce que vous pourrez réutiliser l'an prochain et de trier le peu de déchets qui vous restent pour la collecte sélective.

     

  • JOYEUX NOËL

    P1100085.JPGLe père Noël s'est installé chez moi, en voici la preuve, et il a raison de rester bien au chaud car dehors c'est de nouveau les intempéries. Il a encore neigé pendant la nuit, il neige depuis midi sans arrêt et les prévisions météorologiques annoncent de nouvelles précipitations pour cette nuit.

    Ici dans la province de Liège, c'est le chaos, pratiquement toutes les routes sont bloquées, certaines routes sont interdites à la circulation car des arbres cassent sous le poids de la neige.

    Une chose est certaine, nous aurons un Noël blanc mais ça ne fera pas l'affaire de tout le monde, beaucoup de personnes ne sauront pas se déplacer pour fêter le réveillon de Noël en famille.

    Je vous souhaite à toutes et à tous un très heureux Noël. Un tout grand merci, à tous mes amis et amies, bloggeurs et bloggeuses, à tous ceux qui laissent des messages, mais aussi à tous ceux qui passent sans laisser aucune trace. A tous et à toutes un joyeux Noël, ainsi qu'à vos familles.

    P1100082.JPG

  • 24 HEURES PLUS TARD ....

    24 heures plus tard, rien de bien neuf , .... où plutôt si ! la couche de neige a grossi de plus ou moins 30 centimètres. Presque tout un dimanche à regarder les flocons de neige, que faire d'autre ! Voilà qui va faire l'affaire des skieurs, les pistes de ski de nos ardennes seront vraisemblablement ouvertes pendant les vacancances scolaires de cette fin d'année.

    P1100040.JPG

    En fonction de l'ensoleillement, le paysage prend différentes couleurs, le blanc n'est pas toujours blanc, il peut prendre des nuances bleutées. C'était le cas ce lundi après-midi pendant un court moment.

    P1100039.JPG

    Après ces moments lumineux et ensoleillés, c'est la brume qui a fait tout de suite son apparition, tout à coup l'atmosphère change, le paysage tend vers le mystérieux.

    P1100044.JPG

    Personnellement, je ne suis pas un adepte du ski, mais mon goût pour la nature sous toutes ses formes m'a poussé à faire une très longue balade dans les environs, de quoi rapporter l'une ou l'utre image qui me serviront d'archives, de mémoire pour le futur. Cette année étant exceptionnellement enneigée, mon blog me servira de mémoire et de comparaison pour les hivers prochains.

    P1100032.JPG

    P1100034.JPG

  • ENCORE ET TOUJOURS DU BLANC ! UN RECORD !

    Une nouvelle offensive hivernale est en cours et pas une moindre. C'est vrai pratiquement toute l'Europe "bénéficie" des chutes de neige, mais pour la Belgique, c'est un record qui est atteint.

    En effet pour les mois de novembre et de décembre, nous avons atteint (et ce n'est pas fini) le niveau de 18éme jour d'enneigement, ce qui n'était plus arrivé depuis 1919 !

    Ce jeudi 17, la neige a fait son retour en force, parfois quand le soleil brille et que le ciel est bleu comme ce vendredi, cela peut être agréable, mais après quelques averses samedi soir, ce dimanche est la pire des journées. Depuis midi, la neige tombe sans arrêt et cela pourrait se poursuivre jusqu'à la nuit.

    P1100008.JPG

    Les merles ont trouvé une réserve de nourriture, les petites pommes du malus sont très appréciées. Il arrive que 5 à 6 merles squattent l'arbuste pour trouver leur pitance.

    Record de jours de neige

    Un nombre record de jours au cours desquels on a noté des chutes de neige en novembre et décembre a été atteint ce samedi et ces conditions hivernales ne vont pas encore nous quitter tout de suite. Ce dimanche, on en sera au 18e jour de neige pour ces deux derniers mois, ce qui constitue un nouveau record. En 1945, on avait compté 16 jours de neige en novembre et décembre. Le ciel est à nouveau très chargé ce dimanche et de nouvelles chutes de neige sont prévues vers la mi-journée. Au littoral et sur l’ouest du pays, peu de précipitations sont prévues mais dans certaines régions des Ardennes le tapis blanc pourrait bien grossir encore de 20 cm ! Un vent faible à modéré d’est soufflera en cette fin de week-end. Les maxima oscilleront entre -3 degrés dans les Hautes Fagnes et 0 degré en Basse-Belgique. En soirée, il pourrait encore neiger mais ensuite la zone de précipitations s’en ira du côté de l’Allemagne. Les minima se situeront entre -6 et -2 degrés.

    Lundi, il fera sec et on bénéficiera de quelques éclaircies. La nébulosité augmentera ensuite ce qui augmentera le risque de neige fondante sur le sud du territoire. Un vent d’est faible à modéré soufflera et les températures à la mi-journée seront d’environ 0º.

    Il fera nuageux le reste de la semaine avec de temps à autre des précipitations hivernales et de légères gelées en Basse- et Moyenne-Belgique.(journal Le SOir )

    P1100011.JPGNuit de neige

    La grande plaine est blanche, immobile et sans voix.
    Pas un bruit, pas un son ; toute vie est éteinte.
    Mais on entend parfois, comme une morne plainte,
    Quelque chien sans abri qui hurle au coin d'un bois.

    Plus de chansons dans l'air, sous nos pieds plus de chaumes.
    L'hiver s'est abattu sur toute floraison ;
    Des arbres dépouillés dressent à l'horizon
    Leurs squelettes blanchis ainsi que des fantômes.

    La lune est large et pâle et semble se hâter.
    On dirait qu'elle a froid dans le grand ciel austère.
    De son morne regard elle parcourt la terre,P1100016.JPG
    Et, voyant tout désert, s'empresse à nous quitter.

    Et froids tombent sur nous les rayons qu'elle darde,
    Fantastiques lueurs qu'elle s'en va semant ;
    Et la neige s'éclaire au loin, sinistrement,
    Aux étranges reflets de la clarté blafarde.

    Oh ! la terrible nuit pour les petits oiseaux !
    Un vent glacé frissonne et court par les allées ;
    Eux, n'ayant plus l'asile ombragé des berceaux,
    Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes gelées.

    Dans les grands arbres nus que couvre le verglas
    Ils sont là, tout tremblants, sans rien qui les protège ;
    De leur oeil inquiet ils regardent la neige,
    Attendant jusqu'au jour la nuit qui ne vient pas.

     

    Guy de Maupassant.

    366 gestes pour la biodiversité.

    JE FABRIQUE MON BAUME ANTI-GERCURES.

    Idéal pour les peaux-sèches ou exposées au froid, ce baume ne contient ni huile de palme, ,ni produits chimiques nocifs pour la biodiversité (si les ingrédients sont bio), ni musc ou castoréum (sécrétions animales dont la récolte nécessite de tuer les animaux qui les produisent !).

    Faites fondre au bain-marie dans un récipient en verre 30 gr de beurre de karité, 10 gr de cire d'abeille, 20 ml d'huile végétale (tournesol, germe de blé, onagre, ...). Ôtez du feu et, en fouettant énergiquement le mélange, incorporez 1 cuillère à café de glycérine liquide, 1 goutte de propolis et 15 gouttes d'huiles essentielles de lavande vraie, de géranium d'Egypte et de bois de rose (5 gouttes de chaque).

    Conservez le baume dans de petits pots en verre stérilisés.

     

  • LA NATURE DANS LA MAISON.

    P1100004.JPGNous en étions débarrassés, elle est revenue, je veux parler de la neige bien sûr, pas en très grande quantité certes mais elle est de nouveau là et le thermomètre est reparti sous zéro. Rien à se mettre sous la dent, alors pourquoi ne pas évoquer quelque peu les plantes d'intérieur.

    Personnellement, ce n'est pas mon domaine, c'est mon épouse qui les choisit, qui les entretient et qui les soigne, moi je ne fais qu'en profiter. Il y en a pratiquement dans toutes les pièces, que ce soit la cuisine, le hall, le living, la buanderie ou encore la salle de bains. Ne me demandez pas les noms, j'en reconnais quelques unes facilement comme les arums, les joubarbes ou les saint paulias, mais les autres .....

    Impossible de tout montrer, en voici quelques espèces dans différents endroits de la maison.

    En tout cas, elles donnent une espèce de vie dans la maison, un décor naturel et coloré bien agréable.

     

     

     

     

     

    P1090997.JPG

     

    Néanmoins, voici quelques conseils de base pour l'entretien et la conservation des plantes d'intérieurs.

    L'ARROSAGE est très important, mais il faut savoir le doser, soit nous arrosons trop, soit pas assez. En gros les plantes ont besoin d'un arrosage lorsque la surface du sol est sèche au toucher. Mais les plantes grasses ou les cactus supportent mieux plus de sècheresse.

    L'ATMOSPHERE a une importance capitale, surtout en hiver dans nos intérieurs surchauffés où l'air est trop sec. Une humidification de l'atmosphère est donc souvent la bienvenue.

    COMPOSTS ET MELANGES TERREUX, nous trouvons maintenant toute sorte de mélanges adaptés aux exigences des plantes, mélanges pour cactées, plantes vertes, plantes à fleurs, ...

     

    P1100002.JPG

     

    LA FERTILISATION, comme tous les êtres vivants, les plantes d'intérieur ont besoin de nourriture, en effet les éléments nutritifs du terreau seront vraisemblablement consommés au bout d'un mois. La fertilisation a lieu pendant la période active de la plante soit de mars à septembre.

    LA LUMIERE, elle est indispensable à tous les végétaux, mais certaines plantes en demandent plus ou moins que d'autres.En tout cas, évitez le plein soleil et choisissez l'emplacement en fonction des besoins de la plante, par exemple les fougères demandent peu de lumière.

    UNE PERIODE DE REPOS, en général toutes les plantes traversent une période de repos hivernal, la température et la lumière diminuent pour suspendre toute croissance. Pendant cette période, il faut limiter les arrosages et la fertilisation.

     

    P1100006.JPG

     

    LE REMPOTAGE, en principe la meilleure période de rempotage est au printemps. Il est nécessaire, si les racines sont trop à l'étroit et ne peuvent plus se développer. Seul moyen pour le savoir, retourner le pot, saisir la plante par la base et retirer le pot, si de nombreuses racines apparaissent sans terre, il est temps d'y penser.

    LA TEMPERATURE, la plupart des plantes demandent une température modérée en tre 10 et 20°C mais supportent des températures plus élevées surtout en été. Pensez aussi que les températures sont différentes sur un appui de fenêtre, sur le sol, sur un meuble ou en suspension et que par conséquent il faut placer les plantes en en tenant compte.

    366 Gestes pour la biodiversité.

    JE CHOISIS MON SAPIN DE NOËL DE FACON RESPONSABLE.

    Si vous devez acheter un sapin, évitez le sapin artificiel, il est réutilisable mais sa fabrication est trop polluante. Préférez-lui un sapin issu d'une forêt locale gérée de façon durable. En Belgique, vous trouverez surtout du Nordmann, qui perd peu d'aiguilles, et de l'épicéa, qui pousse plus vite et avec moins d'engrais et de pesticides.

    Ne le prenez pas en motte mais directement cultivé en conteneur. Vous aidez ainsi à préserver la fine couche de terre fertile des sapinières et vous augmentez ses chances de reprise si vous le replantez après au jardin.

    Chez vous, placez-le loin des sources de chaleur et vaporisez un peu d'eau surs ses aiguilles. Vous pouvez aussi découper un sapin dans du carton recyclé ou en faire une version murale avec quelques branches seulement.

     

  • LE PLAN MAYA.

    Ici les températures sont devenues positives, par conséquent nous sommes dans la gadoue, la période la plus désagréable après les chutes de neige. Rien de bien photogénique à montrer alors pourquoi ne pas aborder un sujet qui nous concerne tous : "L'effondrement des colonies d'abeilles".

    "Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre" aurait dit Albert Einstein. Il est envisageable que l'effet boule de neige de la disparition des abeilles sur les autres espèces,végétales et animales, menace à terme la survie de l'espèce humaine.

    Les abeilles ont un rôle essentiel en termes de préservation de la biodiversité. Ce sont des insectes pollinisateurs, c'est à dire qu'elles transportent le pollen (élément mâle) des fleurs qu'elles butinent sur le pistil d'autres fleurs (éléments femelle), ce qui permet la fécondation et la reproduction des espèces végétales.

    L'activité de pollinisation des abeilles est essentielle à l'agriculture : la majorité des cultures fruitières, légumières, oléagineuses et protéagineuses, de fruits à coques, d'épices, du café et du cacao bénéficient de l'activité pollinisatrice des insectes.

    Selon une étude scientifique, 35 % de la production mondiale de nourriture est directement dépendante des pollinisateurs.

    P1080984.JPGLa Belgique comme de nombreux autres pays est confrontée à ce triste et inquiétant phénomène. Pour tenter de l'enrayer sur le territoire wallon, le gouvernement wallon a adopté un plan baptisé "MAYA" (ils n'ont pas dû trop se fouler pour trouver ce nom !), 5 grandes mesures ont été décidées.

    • Augmentation des ressources en pollen.

    A terme pour les particuliers, 2/3 des haies subventionnées doivent être constituées de plants mellifères. Quant aux subsides octroyés pour l'aménagement d'espaces verts publics, ils sont orientés vers des essences favorables aux abeilles. (http://environnement.wallonie.be - rubrique "nature et forêts" )

    • Soutien aux jeunes apiculteurs.

    A la fin de leur formation, ceux-ci recevront une ruche et une reine.

     

    • Soutien à la recherche.

    25.000 € sont conjointement octroyés au CARI (centre apicole de recherche et d'information - http://www.cari.be ) et au centre de recherches et à la faculté agronomique de Gembloux. But de leurs investigations : découvrir les causes de la motalité des abeilles.

    • Communes "Maya".

    Les communes qui s'engageront à mettre en place un écosystème favorable à la présence des abeilles sur leur territoire seront retenues prioritairement pour participer à la triaditionnele "Semaine de l'arbre".

    • Fauchage tardif.

    Le fauchage tardif déjà pratiqué le long des routes communales sera étendu aux voiries régionales.

  • ENCORE DE LA NEIGE !

    Il y a quelques jours, je laissais un commentaire sur un blog ami qui avait publié une note sur des floraisons printanières, dans mon commentaire je disais à peu près ceci : "tu as raison de sortir des sentiers battus, pour le moment presque tous les blogs affichent des photos d'oiseaux ou de neige".

    N'ayant sans doute pas retenu la leçon, aujourd'hui, je publie à la fois des oiseaux et de la neige. Il faut dire à ma décharge qu'à part cela il ne se passe pas grand chose, ce dimanche la neige n'a cessé de tomber du matin au soir. C'est beau toute cette neige qui s'accroche aux arbres mais personnellement je m'en lasse assez vite.

     

    P1090995.JPG

     

    Un geai et un merle semblent attendre un peu de répit dans toutes ces averses de neige.

     

    P1090993.JPG

     

    Dimanche a donc été un jour de neige sans interruption, la couche est maintenant d'une bonne vingtaine de centimètres.

     

    P1090984.JPG

    J'espère que l'heure du dégel sonnera bientôt, que le payasage ne soit plus en dégradés de gris et de blanc.

     

     

    P1090972.JPG

     

    366 Gestes pour la biodiversité.

     

    J'ACHETE DU CAFE CERTIFIE DURABLE.

    La culture intensive en champs offre de hauts rendements mais exige le recours à l'irrigation, aux pesticides et aux engrais chimiques. Emportés par les eaux de ruissellement, ces produits contaminent les sols et les nappes phréatiques.

    La culture traditionnelle sous couvert forestier (à l'origine, les caféiers sont des plantes de sous-bois) est plus respectueuse de la biodiversité. Les grands arbres protègent les caféiers et le sol des intempéries et abritent une flore et une faune bien plus variée.

    En plus, leurs feuilles mortes procurent un paillis végétal qui limite la pousse des herbes indésirables et nourrit la terre.

    Optez donc pour un café issu de cette culture durable et, si possible, portant un label tel que le "Bird friendly".

     

     

  • LE DRÔLE DE BALLET DU ROUGE-GORGE.

    D'habitude le rouge-gorge est plutôt à terre, il semble se contenter des miettes qui tombent du plateau de nourriture que les moineaux et autres mésanges se font un plaisir de vider à grande vitesse.

    Pourtant, ce rouge-gorge a parfois un comportement un peu spécial, il aime se poser sur ce pot à 2m du sol, mais aussi a sauter dans le fond pour réapparaître 1 à 2 secondes plus tard comme s'il voulait jouer à cache-cache. C'est toujours un plaisir de voir tous ces oiseaux qui vont et viennent dans un joyeux méli mélo, et le ballet du rouge-gorge y ajoute une petite note originale.

    Qui n'a pas son rouge-gorge au jardin ? Et le plus souvent il est seul car il est plutôt belliqueux, pas du tout timide mais plutôt agressif, il ne supporte pas qu'un de ses congénères fréquente les mêmes lieux que lui.

    Si vous aimez les légendes, voici celle qui se rapporte au rouge-gorge :

    Celle du Rouge-gorge se rattache à la mort de Jésus. En ce temps là, ce n'était qu'un modeste oiseau au plumage brunâtre. Le jour de la Passion, il s'approcha bravement du supplicié sur sa croix ; de ses ailes, il essuya les larmes du Christ ; de son bec, il arracha les épines qui lui blessaient la tête, lorsqu'une goutte de sang tomba sur sa gorge, colorant à jamais son humble plumage. On pourra certes épiloguer sur la véritable couleur de cette tache. Inutile de chercher bien loin : le terme "orange-gorge" sonne mal ! Du coup, notre oiseau se voit crédité d'une coloration qu'il ne porte pas mais qui corrobore ce que dit la légende. http://www.oiseaux.net

    P1090967.JPG

    A part cela, rien n'a vraiment évolué, le froid est toujours là, la neige aussi, de temps en temps quelques averses viennent remettre la couche à niveau. Pour les prochains jours, une augmentation de la température est annoncée, elle deviendrait légèrement positive.

    P1090966.JPG

    366 Gestes pour la biodiversité.

    J'ACHETE DES JOUETS RESPECTUEUX DE LA BIODIVERSITE.

    Pour les petits, préférez des doudous en fibres naturelles (elles sont hypoallergéniques), les hochets et jeux de construction en bois labellisé FSC ou PEFC, les puzzles en carton recyclé et encres végétales...

    Pour les grands, privilégiez le matériel d'observation (jumelles, microscopes, ...pour développer leur fibre naturaliste) ou les jeux de société (si possible, aux plateaux et pièces en matériaux recyclés et recyclables) : plusieurs firmes proposent désormais des jeux de coopération - c-à-d. où il n'y a ni gagnants, ni perdants mais où tous collaborent pour atteindre un même but - avec l'environnement ou le développement durable pour thèmes.

    Dans tous les cas, évitez les jouets à piles, celles-ci contiennent des métaux lourds qui sont toxiques pour les animaux comme pour les hommes.