30/10/2010

UN PETIT DETOUR EN EGYPTE

Aujourd'hui, je vous propose de sortir quelque peu de mon jardin pour un voyage un peu plus dépaysant. La végétation n'est pas du tout la même, la chaleur non plus quant au rythme de vie et à la culture, rien de comparable.

Ce n'est pas très facile de rendre compte en quelques photos de la richesse culturelle réellement étonnante de cette très longue époque pharaonique. Quant on pense que certains de ces vestiges datent de 3500 à 4000 ans avant J.C et qu'ils sont dans un état de conservation extraordinaire, on reste muet d'admiration.

Pour ceux qui aiment les voyages culturels, c'est à ne pas rater.

Pour visualiser, c'est l'album EGYPTE à droite de l'écran.

11:43 Écrit par MSVDH dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : egypte |  Facebook | |

27/10/2010

COULEURS D'AUTOMNE

P1090868.JPG

Les gelées des derniers jours ont quelque peu causés des dégâts en nous privant du lent changement de couleur de certains arbres. C'est ainsi que chez moi, un érable a perdu toutes ses feuilles avant qu'elles ne passent au roux et le platane, qui normalement devient complètement jaune, est lui aussi fortement "déplumé". C'est bien dommage, j'aime les voir jour après jour se métamorphoser, passer par différentes teintes avant de voir les feuilles tomber.

Heureusement, d'autres arbres et arbustes continuent leur lente transformation. Ainsi ce Diervilla Splendens est pratiquement complètement "rouge" alors qu'en été il se présente sous un beau vert teinté de pourpre. Normalement cet arbuste dépasse rarement 1m20, mais je ne sais pas pourquoi cette souche prélevée dans le jardin a dépassé les normes. Cet été, après sa floraison, je l'ai taillé pour lui conserver une taille et un port en adéquation avec son emplacement. Et comme vous pouvez le voir, il en a profité pour refaire une deuxième petite floraison.

Son nom français est "Diervillée Elégant", tandis qu'en anglais on l'appelle 'Bush-honeysuckle', un arbuste très résistant et d'une très bonne rusticité.

 

P1090867.JPG

 

366 Gestes pour la biodiversité.

JE PARRAINE UN LEGUME OUBLIE.

Des associations comme Kokopelli et Garden organic vous proposent d'adopter des semences ou des légumes peu cultivés, voire en voie d'extinction.

Leur objectif ? Maintenir vivantes leurs collections de variétés oubliées grâce au travail de jardiniers qui se chargent de les cultiver (selon les principes du jardinage bio), de les multiplier et d'en récolter les semences d'année en année. En outre Kokopelli distribue gratuitement une partie des semences en surplus à des paysans  des pays du Sud pour les aider dans leur activité maraîchère.

Pour en savoir plus : www.kokopelli-be.com   www.kokopelli.asso.fr www.gardenorganic.org.uk  

 

 

25/10/2010

LES PREMIERS FROIDS.

P1090856.JPGQuand on revient des fortes chaleurs d'egypte, on a un peu de mal à se réacclimater aux températures de nos régions, mais si en plus le thermomètre descend de jour en jour, alors là ça devient presque impossible.

Ce matin, tout est blanc, l'eau des oiseaux est gelée, et à 9 heures le thermomètre indique toujours -1°C, bien en dessous des normales saisonnières comme ils disent au bulletin météorologique.

Je trouve que c'est un peu tôt, et même si j'ai mis sous abri les meubles de jardin, ils ne devraient plus être utiles cette année, je n'ai pas encore eu le temps de protéger toutes les plantes un peu sensibles aux températures négatives.

 

Bientôt, il faudra penser à nos amis les oiseaux qui tout doucement auront un peu de mal à trouver leur nourriture. C'est aussi le moment de prendre les premiers clichés des plantes et des fleurs givrées.

P1090857.JPGLes prévisions pour les prochaines nuits sont les mêmes, gel généralisé, heureusement les journées sont ensoleillées et permettent de prendre les mesures adéquates.

Les échinacées qui étaient en fin de floraison prennent un aspect particulier comme si on était déjà à Noël, de même les grandes feuilles des Phlomis ont pris l'air de grands bonbons givrés.

Quant aux alchemilles qui étaient reparties pour une seconde floraison, elles aussi sont vraiment bizarres.

 

P1090860.JPG

 

P1090861.JPG

 

 

366 gestes pour la biodiversité.

JE SELECTIONNE AVEC SOIN LES ARBRES A PLANTER.

L'automne est la meilleure période pour planter des arbres mais n'hésitez pas à le faire tout au long de l'année (en dehors des périodes de gel ou de trop grandes chaleurs), notamment pour célébrer une naissance, un mariage ... ou se souvenir d'un être cher.

Préférez les essences indigènes ou acclimatées de longue date à nos régions : bouleu, cerisier, charme, chêne, érable, frêne, hêtre, merisier, noisetier, noyer, orme, peuplier, pommier, poirier, prunier, saule, sorbier, tilleul ...

Pour les arbres fruitiers sachez que les variétés rustiques anciennes sont ple plus faciles à cultiver.

Pour plus d'information sur ces variétés : http://rwdf.cra.wallonie.be/ (réseau wallon de la diversité fruitière)

21:34 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : gel, biodiversité |  Facebook | |

23/10/2010

LES DERNIERES ROSES.

Désolé pour tous ceux qui ont voulu enregistrer un commentaire, ceux-ci étaient fermés, je ne sais pour quelle raison. La situation a l'air d'être rétablie, le blog peut donc reprendre son cours normal.

Ici le temps est particulièrement froid, les premières gelées au sol sont apparues, les dernières fleurs tiennent tant bien que mal. Cette arrière saison a été favorable pour les rosiers qui nous ont donné une seconde floraison bien agréable. Voici les dernières fleurs de la reine des plantes, je crois que son titre n'est pas usurpé !

Profitons en à fond car bientôt ce ne sera plus qu'un souvenir, le jardin commence à attraper ses belles couleurs d'automne, les jours raccourcissent et le soleil se fait de plus en plus pâle.

P1090853.JPG

366 Gestes pour la biodiversité.

JE CREE UN REFUGE NATUREL POUR LA BIODIVERSITE.

Comment transformer un jardin -le vôtre, celui de l'école de vos enfants ou celui de votre entreprise - en refuge naturel pour la biodiversité ?

Bannissez l'utilisation des pesticides et engrais chimiques. Laissez s'installer la végétation spontanée dans un coin du jardin et adoptez-y le fauchage tardif : il permet la reproduction et la diversification des espèces végétales, tout en abritant bon nombre d'animaux.
Aménagez une mare et gardez un arbre mort, aux cavités accueillantes pour les animaux cavernicoles, un tas de bûches et ujn de pierre pour les petits mammifères, les amphibiens et divers invertébrés.

Diversifiez la haie avec des espèces indigènes. Prévoyez des plantes mellifères qui attireront un grand nombre d'insectes.

11:58 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : automne, roses, biodiversité |  Facebook | |

07/10/2010

UN VOYAGE DANS LE TEMPS !

Me voilà revenu d'un voyage qui m'a transporté plus de 3000 ans avant J.C., comme par magie j'ai vécu une épopée pharaonique à partir de l'ancien empire, et ce en visitant pas mal de vestiges exceptionnels de cette époque.

Dès le retour à Bruxelles, c'est un véritable choc thermique qui m'est tombé dessus, quitter Luxor avec 41°C à l'ombre et arriver à destination avec 5°C au "soleil", le contraste est violent. Je redécouvre, le froid, le vent, la pluie, la grisaille mais également beaucoup de couleurs, fini la couleur sable omniprésente en Egypte.

Les temples de Luxor, de Esna, de Edfou, de Karnak, de Philae, de Abou simbel, les nécropoles de Saqqarah, la Vallée des Rois, la vallée des reines, les pyramides et le sphinx, tous chargés d'histoire m'ont fait découvrir la richesse de l'Egyptologie.

Des tas de souvenirs, des tas de photos et le merveilleux souvenir d'une croisière sur le Nil.

D'un point de vue culturel, un voyage exceptionnel, ..... mais d'un point de vue jardinier, pas grand chose à se mettre sous la dent. Des dattiers à perte de vue, quelques roseaux, quelques bougainvillées et c'est à peu près tout. Sauf un agréable jardin botanique à Assouan, plus connu sous le nom "Île Kitchener" du nom de son ancien propriétaire Lord Kitchener qui avait reçu cette île en cadeau pour avoir gagné une bataille et arrêté une révolte au Soudan.

 

EGYPTE 3.jpg

 

Lord Kitchener était passionné de botanique, il a rempli l'île de toutes sortes d'arbres importés d'Afrique équatoriale et d'Asie, ainsi que de quelques rares fleurs.

 

EGYPTE 2.jpg

Quelques arbres bizarres, aux fruits inconnus, c'est sans doute cela le dépaysement. D'ici quelques jours, je créerai un album reprenant une partie des sites exceptionnels de ce voyage en Egypte.

 

EGYPTE 1.jpg

 

 

22:06 Écrit par MSVDH dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : voyage, egypte |  Facebook | |

LE TEMPS DES ASTERS.

P1090382.JPGChaque année à cette époque, je remarque dans les autres jardins beaucoup d'asters dans des teintes bleues ou mauves, elles illuminent de leurs couleurs vives ces beaux jours d'automne.

Et chaque année, je me dis que je dois en ajouter dans mon jardin, c'est encore une fois loupé, je n'ai pratiquement que cette plante "Alma Potschke", d'une belle couleur framboise mais un peu trop haute à mon goût. Pour qu'elle garde une forme assez esthétique, je lui ai mis des tuteurs en quart de circonférences, ainsi elle est plus ou moins présentable.

L'an prochain, avant qu'elle n'arrive en boutons, je la taillerai pour essayer qu'elle soit plus mignonne. Qui n'essaie rien, n'a rien.

D'un autre côté elle tient le rang à côté des anémones du japon qui poursuivent une belle floraison et tout près de cet Hydrangea "Pan. Unique"

 

P1090384.JPG

 

En tout cas, elles font le bonheur des derniers insectes butineurs bien moins nombreux maintenant.

366 Gestes pour la biodiversité.

J'UTILISE LES FEUILLES MORTES AU JARDIN.

Ne brûlez pas les feuilles mortes : le CO2 qu'elles ont emmagasiné se libérerait alors dans l'atmosphère !

Stockez-en plutôt une partie à l'abri de l'humidité et du vent : vous disposerez ainsi , en temps utile, de matières sèches en suffisance pour le compost. Et les hérissons, campagnols, crapauds .... y trouveront un abri pour l'hiver.

Laissez celles qui sont tombées sur la pelouse et broyez-les sur place à l'aide de la tondeuse (ôtez au préalable le bac de récupération des tontes) : elles enrichiront le substrats en se décomposant. Couvrez le sol au pied des arbustes et entre les planatations de vivaces avec le reste des feuilles : elles le protégeront de l'assèchement par le vent, du lessivage par les fortes pluies, du durcissement par le gel .....

 

16:15 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : vivaces, asters |  Facebook | |

02/10/2010

LE FUSAIN AILE, ROUGE DE PLAISIR ?

P1090377.JPGEn voilà un qui se fait remarquer à cette période de l'année, il s'agit de l'EUONYMUS ALATUS ou Fusain ailé. Pendant l'été il passe plutôt inaperçu avec quand même une particularité, ses rameaux sont carrés.

Mais dès les fraîcheurs de fin septembre, début octobre, le feuillage change progressivement de couleur pour devenir écarlate. Il faut en profiter car il ne tardera pas à perdre ses jolies fleuilles colorées pour retomber dans l'anonymat le plus complet.

Chez moi, il est installé dans la haie libre où son port compact convient très bien.

 

 

 

P1090379.JPG

 

Il est entouré de weigela, de kerria et à l'arrière de noisetiers et d'olivier de bohème. La terre assez fraîche à cet endroit lui convient bien, un arbuste sans problème qui n'a pas souffert des hivers rigoureux et qui ne demande pas d'entretien.

 

P1090376.JPG

 

J'ai tenté de faire croire à mes petits enfants qu'il était devenu rouge à cause des lutins qui jouent dans le jardin pendant la nuit. Que d'une part il rougissait à cause des histoires qu'ils se racontaient, des histoires pleines d'exagérations Clin d'œilet qu'après il était tellement en colère de ne pas avoir la paix qu'il devenait encore plus rouge. Autant vous dire qu'ils ne m'ont pas cru, qu'il était comme ça tout simplement parce que c'était l'automne. Décidément, on ne sait plus rien faire croire à la jeunesse.

 

18:10 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : arbustes, euonymus, automne |  Facebook | |