LE TEMPS DES ASTERS.

P1090382.JPGChaque année à cette époque, je remarque dans les autres jardins beaucoup d'asters dans des teintes bleues ou mauves, elles illuminent de leurs couleurs vives ces beaux jours d'automne.

Et chaque année, je me dis que je dois en ajouter dans mon jardin, c'est encore une fois loupé, je n'ai pratiquement que cette plante "Alma Potschke", d'une belle couleur framboise mais un peu trop haute à mon goût. Pour qu'elle garde une forme assez esthétique, je lui ai mis des tuteurs en quart de circonférences, ainsi elle est plus ou moins présentable.

L'an prochain, avant qu'elle n'arrive en boutons, je la taillerai pour essayer qu'elle soit plus mignonne. Qui n'essaie rien, n'a rien.

D'un autre côté elle tient le rang à côté des anémones du japon qui poursuivent une belle floraison et tout près de cet Hydrangea "Pan. Unique"

 

P1090384.JPG

 

En tout cas, elles font le bonheur des derniers insectes butineurs bien moins nombreux maintenant.

366 Gestes pour la biodiversité.

J'UTILISE LES FEUILLES MORTES AU JARDIN.

Ne brûlez pas les feuilles mortes : le CO2 qu'elles ont emmagasiné se libérerait alors dans l'atmosphère !

Stockez-en plutôt une partie à l'abri de l'humidité et du vent : vous disposerez ainsi , en temps utile, de matières sèches en suffisance pour le compost. Et les hérissons, campagnols, crapauds .... y trouveront un abri pour l'hiver.

Laissez celles qui sont tombées sur la pelouse et broyez-les sur place à l'aide de la tondeuse (ôtez au préalable le bac de récupération des tontes) : elles enrichiront le substrats en se décomposant. Couvrez le sol au pied des arbustes et entre les planatations de vivaces avec le reste des feuilles : elles le protégeront de l'assèchement par le vent, du lessivage par les fortes pluies, du durcissement par le gel .....

 

Commentaires

  • Je fais partie des inconditionnelles des asters et je n'ai pas hésité cet automne: j'en ai planté 5 pieds supplémentaires..
    J'ai désormais du blanc, du bleu, du mauve, du rose, du rose framboise et du blanc..
    Les dumosus ont ma faveur car ils ne mesurent que 40 cm maximum et se tiennent superbement bien..
    Et j'en possède qui mesurent plus de 2 mètres et qui se tiennent cependant... Je les ai pincé pour la 1ère fois au mois de juin et ça leur a réussi car ils se sont étoffés...
    A côté de tes anémones et ton hydrangea unique (que je possède aussi), tes asters sont superbes..
    Bises
    sophie

  • Je l'aime bien "Alma Potschke" ! En la recoupant d'un tiers au printemps, elle se tiendra mieux en effet. Je dis cela, mais je ne le fais pas systématiquement par manque de temps !

    Quant aux feuilles : j'en utilise moi aussi au jardin, de même que les aiguilles de pin pour les plantes acidophiles, et bien évidemment le compost maison. Et je ne manque jamais une occasion de dire qu'il faut éviter l'utilisation de la tourbe pour la préservation des tourbières !

  • Chaque année, je me dis la même chose concernant les asters. Et cette année encore, je n'ai qu'une plante. Par contre , je la taille vers le 12 mai d'un tiers. J'avais lu cela dans un magazine et cela fait 2 ans que je le fait et cela réussi très bien.

  • bonjour martine
    si vous le désirez,je peut vous envoyer plusieurs sortes d'asters.allez faire un tour sur mon blog et voyez celles qui pourraient vous intéresser

  • Un bien joli massif d'automne que que voilà. Unique est bien pour l'arrière-saison de même que Tardiva (comme son nom l'indique). C'est vrai que c'est un problème ces hautes vivaces qui ne "tiennent" pas très bien. Encore que, avec un peu de matériel.

  • en tout cas il est magnifique cet aster

Les commentaires sont fermés.