• ET ENCORE DES PAPILLONS

    La pluie a enfin fait sa réapparition, le jardin a été copieusement arrosé, il en avait grandement besoin. Après la pluie, les papillons et les insectes butineurs sont réapparus. N'étant pas un spécialiste, je ne les connais pas tous, en voici quelques uns.

    PAPILLONS 4.jpgEt si tout à coup "L'effet papillon" se produisait ....

    L'origine de cette théorie vient d'un scientifique américain, le météorologue  Edward Lorenz qui lors d'une conférence devant l'association américaine pour le progrès des sciences lança : « Le battement d'aile d'un papillon au Brésil peut-il déclencher une tornade au Texas? »

    Edward Lorenz découvrit le principe fondateur de la théorie du chaos, à savoir qu'une infime variation de paramètre à un moment donné peut faire varier énormément le résultat final.

    Alors imaginez, tous ces battements d'ailes de papilloons ce qu'ils peuvent provoquer, sans parler de tous les autres animaux, insectes, oiseaux, .... Mais si un seul battement d'aile peut déclencher une tornade, d'après la théorie du chaos ... il peut aussi l'empêcher !

    PAPILLONS 3.jpgCet effet papillon a été très bien mis en chanson par Bénabar dans la chanson éponyme :

    Si le battement d'aile d'un papillon quelque part au Cambodge
    Déclenche sur un autre continent le plus violent des orages
    Le choix de quelques uns dans un bureau occidental
    Bouleverse des millions de destins surtout si le bureau est ovale
    Il n'y a que le l'ours blanc qui s'étonne que sa banquise fonde
    Ca ne surprend plus personne de notre côté du monde
    Quand le financier s'enrhume ce sont les ouvriers qui toussent
    C'est très loin la couche d'ozone mais c'est d'ici qu'on la perce

    C'est l'effet papillon petites causes, grandes conséquences
    Pourtant jolie comme expression, petites choses dégâts immenses

    etc....

    PAPILLONS 2.jpgici, il y a un peu de concurrence, ce papillon semble pousser ce gros bourdon : "Pousse-toi de là ..."

    L'effet papillon, c'est également le titre d'un film de Eric Bress et J.Mackye Gruber, sorti en 2004.

    Le synopsis du film est le suivant : Une théorie prétend que si l'on pouvait retourner dans le passé et changer quelques détails de notre vie, tout ce qui en découle serait modifié. On appelle cela "l'effet papillon". Evan Treborn a cette faculté. Fasciné, il va d'abord mettre ce don au service de ceux dont les vies ont été brisées dans leur enfance. Il peut enfin repartir dans le passé et sauver la seule jeune fille qu'il ait jamais aimée.
    Mais Evan va découvrir que ce pouvoir est aussi puissant qu'incontrôlable. Il va s'apercevoir que s'il change la moindre chose, il change tout. En intervenant sur le passé, il modifie le présent et se voit de plus en plus souvent obligé de réparer les effets indésirables de ses corrections...

     

    PAPILLONS 1.jpg

     

    366 Gestes pour la biodiversité.

    JE RESPECTE LES DUNES.

    Les dunes du littoral sont un milieu riche mais fragile. particulièrement utiles, elles protègent l'arrière-pays des inondations. Et cela grâce à une flore spécifique qui empêche le sable de se déplacer sous l'action conjointe du vent et de l'eau.

    Y poussent donc des plantes spécifiques, adaptées à des conditions extrêmes (vents violents, embruns salés, substrat ne retenant pas l'eau ...), tels l'oyat, le chiendent des sables ou le panicaut des dunes. Cette flore abrite une multitude d'oiseaux, de petits mammifères, d'arthropodes et de mollusques.

    Pour participer à la sauvegarde de cette diversité, ne quittez pas les sentiers, ne prélevez ni plante, ni animal et surtout, n'allumez pas de feu.

     

     

  • PAPILLONS ET CHENILLES

    Nous sommes en pleine période "papillons", les piérides sont nombreux, ils butinent les fleurs de lavande, mais les autres espèces sont plutôt discrètes.

    En Wallonie, 18% des espèces de papillons ont déjà disparu et les deux tiers des espèces restantes sont menacées (source Natagora).

    En observant le ballet des piérides sur les fleurs de lavande, j'ai découvert cette espèce à classer parmi les "petits bleus", il s'agit de l'Azuré Commun. Pas facile de le photographier les ailes ouvertes qui sont effectivement bleues mais l'envers des ailes est tout aussi beau avec ses taches oranges.

     

    AZURE COMMUN 2.jpg

    Les papillons sont le reflet de la qualité de notre environnement, ils font partie des espèces les plus exigeantes d'un milieu naturel car :

    • Ils ont un cycle de vie complexe et éphémère
    • chaque espèce est associée à des pmantes sauvages bien précises
    • ils sont très sensibles à l'emploi des pesticides
    • ils ont besoin de lumière, d'abris, de buissons, de hautes herbes, de condition météo favorables et de chaleur.

    source Life-papillon

    C'est toujours un plaisir d'observer les papillons au jardin, pour favoriser leur présence, certaines plantes les attirent particulièrement : lavande, nepeta, echinacées, marguerite, vipérine, achilée millefeuille, etc...

     

    Avant de devenir papillon, il y a le stade chenille, la trnasformation est extraordinaire. Voyez cette magnifique chenille que j'ai découvert au potager. Mes carottes, comme tout le reste du potager, ne sont pas bien fringantes, la sècheresse et la chaleur y sont évidemment pour beaucoup.

    AZURE COMMUN 1.jpg

    Mais si en plus cette Chenille du Machaon se met à grignoter les feuilles des carottes, il ne restera plus rien, je l'ai donc déménagé vers un autre endroit du jardin qui je l'espère lui plaira autant.
    CHENILLE DE MACHAON.jpg

     

    366 Gestes pour la biodiversité.

    JE PARTICIPE AU RECENSEMENT DES PAPILLONS.

    Le recensement annuel des papillons est désormais primordial. Il indique les zones les plus touchées et donc celles où doivent être menées des actions favorisant le maintien des papillons (restauration d'habitats, plantation d'espèces mellifères indigènes, ...)

    Participez au recensement national : vous aiderez à la conservation de la biodiversité dans votre commune et découvrirez la richesse de votre jardin ! Pour en savoir plus : www.papillonsaujardin.be

     

    Lire la suite

  • ACHILEE STERNUTATOIRE

    ACHILEA PTARMICA "THE PEARL" - Malgré la sècheresse et la chaleur de ces dernières semaines, elle a grandi  très rapidement et sa floraison résiste aux conditions climatiques bien difficiles. Il paraît qu'elle peut devenir envahissante mais qu'importe ce n'est pas la place qui manque.

    Pas sûr qu'elle provoque des éternuements comme son nom pourrait le laisser croire à moins que certains y soient allergiques. D'autre part elle est parfaite tant pour les bouquets frais que pour les bouquets secs.

    P1080774.JPG

    Après des semaines de sècheresse, ce mercredi la pluie est arrivée accompagnée de vents violents, une véritable tempête qui heureusement n'a duré qu'une dizaine de minutes, mais suffisament pour coucher pas mal de plantes à terre. La pluie a duré une demi heure à trois quarts d'heure, le jardin en avait grand besoin mais c'était bien insuffisant, aujourd'hui la terre est déjà fort assèchée. Les achilées ont bien résisté mais elles ne sont plus aussi droites.
    P1080775.JPG
    366 Gestes pour la biodiversité.
    EN EXTERIEUR, JE RESTE DANS LES ZONES AUTORISEES.
    Que vous fassiez de grands pique-niques en forêt, des randonnées à vélo, des promenades en famille, de l'escalade en falaise, du kayak ou du camping, respectez la biodiversité !
    Trop souvent ces loisirs en extérieur sont source de nuisances sonores dans des milieux généralement calmes, de dégradations de sites habituellement peu visités, de pollution par des déchets abandonnés ..., autant de faits nocifs pour la flore et la faune.
    Alors, observez scrupuleusement les règlementations en vigueur concernant l'usage des sentiers, des zones pique-niques, des emplacements d'accostage, des chemins VTT ...  Bannissez le camping sauvage. Evitez de faire trop de bruit. Et ne laissez aucun déchet derrière vous !

     

  • LE BANC DE TANTE FERNANDE

    Tante Fernande était la soeur de maman, elle est décédée l'an dernier à l'âge de 92 ans. Veuve, elle vivait seule dans un petit village de Hesbaye. Elle était pleine de joie de vivre, toujours de bonne humeur, ne se plaignait jamais, n'était jamais malade. Sa porte était toujours ouverte et tous les jours elle avait des visiteurs, ils venaient boire une tasse de café et l'écouter parler. Elle parlait beaucoup et répétait 4 ou 5 fois la même chose mais elle était tellement attachante. Elle nous a quitté du jour au lendemain, sans crier gare et à la stupeur générale.

    C'était son banc, il était au dessus de sa cour et elle aimait s'y asseoir en été. Je l'ai récupéré, je l'ai décapé, poncé, réparé, peint, il va commencer une seconde jeunesse. Il a trouvé place au jardin, voilà un nouvel espace de repos agréable et de surcroit chargé souvenirs.

     

    P1080770.JPG

     

    Skynetblog a modifié toute sa plateforme, je l'appréhende, je la découvre et ne sais pas encore ce qu'il faut en penser. Mes anciennes photos sont devenues plus petites, tout est sens dessus dessous. Avant d'avoir un avis définitif, laissons lui le bénéfice du doute.
    P1080771.JPG

     

  • LE TECOMARIA

    TECOMARIA CAPENSIS - Coupe du monde de football en Afrique du Sud oblige, voici un arbuste qui en est originaire. On l'appelle également CHEVREFEUILLE DU CAP ou encore BIGNONE DU CAP et est normalement un arbuste grimpant qui peut atteindre facilement 5 mètres. Celui qu'on nous a offert est en pot et taillé en boule. Comme il est assez récent chez nous, les seules informations dont je dispose sont celles que j'ai trouvé sur le net.P1080688

    Installez votre plante en pleine lumière été comme hiver. Plusieurs heures de soleil chaque jour sont nécessaires pour que la plante puisse fleurir.

    Le tecomaria n'est pas très exigeant. Effectuez une légère taille de formation et de nettoyage au printemps si la plante est conduite en grimpante. Si vous la préférez sous forme de buisson, rabattez sévèrement au printemps et tuteurez les tiges selon la forme que vous souhaitez donner à la plante.

    En hiver, conservez votre plante en serre froide ou dans une pièce non chauffée. Les températures idéales en hiver se situent entre 5 et 10°.Dès que vous voyez une reprise de la végétation au printemps, placez votre tecomaria en situation un peu plus chaude jusqu'aux fortes chaleurs de l'été.

    En été, le tecomaria s'acclimate très bien des températures d'une habitation. Les chaleurs estivales lui conviennent et vous pouvez tout aussi bien le conserver à l'intérieur devant une fenêtre ensoleillée, qu'à l'extérieur en situation chaude.
    Arrosez abondamment du printemps jusqu'en automne. Ne laissez jamais le mélange terreux se dessécher. En hiver, réduisez les apports en eau et n'arrosez que pour empêcher le compost de se dessécher complètement.
    En période de croissance, effectuez une application d'engrais ordinaire liquide toutes les semaines. Cessez tout engrais en hiver.

    Le tecomaria est assez gourmand. Donnez lui un bon compost à base de terreau et de bonne terre de jardin. N'hésitez pas à lui donner de grands pots ou de grands bacs, la plante se développe très rapidement.P1080715

     

    365 Gestes pour la biodiversité.

    JE M'INFORME SUR LE DECLIN DE L'ABEILLE DOMESTIQUE.

    C'est un problème mondial ! Fruits, légumes, café, cacao, coton ...: 3/4 des plantes dépendent de l'action pollinisatrice de l'abeille domestique.

    Les causes de ce déclin ? Les pesticides agricoles qui l'intoxiquent, la généralisation des monocultures qui la met au régime forcé une fois la floraison passée ou comme aux USA, la surexploitation des ruchers qui sont transportés d'un bout à l'autre du pays - et de l'année - pour la fécondation amandiers, pommiers ....

    Sans parler des virus et parasites, tel l'acarien varroa destructor qui décime des colonies entières en quelques années ! Paradoxalement Apis mellifera se porte plutôt bien en milieu urbain. Elle y trouve, tout au long de la belle saison, une grande diversité de fleurs, qui plus est non traitées.


  • UN CHARMANT PENSIONNAIRE.

    Pendant que ses maîtres sont partis en Espagne pour une quinzaine de jours, il est chez nous. Il s'appelle ARAGORN, comme le roi dans le Seigneur des Anneaux, mais moi je l'appelle le roi fainéant, c'est certainement le chat le plus paresseux de la terre.

    Petit à petit, sous surveillance, il découvre la terrasse et les plantes, autant de curiosités et de parfums différents. Je pense que c'est un Chinchilla Persan, race assez fragile quant à son alimentation.

    P1080712Comme vous le voyez, les salvias sont en fleurs, tandis que le feuillage vert clair des agastaches "golden jubilee" donne un beau contraste. Voilà une plante qui est le résultat d'un semis de l'an passé, dans quelques semaines ses épis mauves prendront le relais des salvias.

    P1080707P1080708C'est un chat très amitieux et qui aime les câlins, c'est dommage que par les grosses chaleurs que nous connaissons il tienne aussi chaud !

     

    366 Gestes pour la biodiversité.

    JE NE DONNE PAS DE PAIN AUX CANARDS EN ETE.

    Le pain est loin d'être un aliment complet pour les oiseaux d'eau. Trop leur en donner pourrait les amener à ne plus chercher d'autres nourritures (insectes, graines, ...) et les exposerait à des carences nutritionnelles.

    Mais ce n'est pas tout : nourrir les canards en été peut les tuer ! Sous l'effet des chaleurs estivales, l'eau des étangs et bassins - surtout ceux de faible profondeur qui ne sont pâs équipés de fontaine - s'appauvrit fortement en oxygène. Les conditions sont alors idéales pour que la bactérie Clostridium botulinum produise la toxine botulique. Particulièrement puissante, celle-ci provoque, par ingestion de nourriture contaminée (le pain jeté dans l'étang), une paralysie musculaire souvent fatale ...