30/05/2010

VIORNE, PIVOINE, CONSOUDE, ....

P1080290Le VIBURNUM PLATICUM MARIESII ou VIORNE DE CHINE est maintenant bien fleuri, de forme assez compacte, il est bien intégré dans ce massif. Ses fleurs sont simples mais assez jolies et son feuillage bien structuré n'est pas en reste. A l'arrière un PARRIOTA PERSICA lui tient compagnie, l'un comme l'autre auront un attrait tout particulier en automne quand ils prendront de belles couleurs dorées. A sa droite une POTENTILLE TILFORD CREAM commence sa floraison "blanc-crême", sa taille assez compacte également rend l'ensemble homogène.

P1080289Les floraisons se succèdent maintenant à un rythme accéléré, les sujets ne manquent pas. A l'autre bout du jardin, à l'avant de la haie libre, je commence à faire quelques plantations qui cachent le pied des arbustes et qui apportent des notes de couleurs.

Ici une CONSOUDE DE RUSSIE (SYMPHYTUM UPLANDICUM) atteint une taille non négligeable, à ses côtés une PIVOINE ,que j'ai déplacé l'an passé, s'épanouit mieux qu'à son ancien emplacement, pourtant il semble qu'elle n'aime pas beaucoup les transferts. A droite une touffe de COREOPSIS VERTICILLATA avec sa belle forme toute rond complète le tableau, elle fleurira plus tard dans la saison.

P1080291     366 gestes pour la biodiversité.

JE SEME DES ENGRAIS VERTS.

Avoine, féverole, lin, lupin, luzerne, moutarde, phacélie, seigle, trèfle, vesce ...: les engrais verts sont des plantes cultivées en vue d'être fauchées et enfouies sur place, entre 3 et 5 cm de profondeur. En se décomposant, elles enrichissent le sol en azote de façon naturelle.

De plus, selon l'espèce, elles produisent rapidement une végétation dense qui étouffe les mauvaises herbes et protège le sol des riguers du climat, elles ameublissent la terre avec leurs racines, elles attirent les insectes pollinisateurs et elles peuvent servir de fourrage.

Ne semez pas un engrais vert de la même famille que la culture à venir, vous éviterez ainsi les maladies ou parasites liés à cette famille. Et arrosez tant que les plantes n'ont pas atteint 10 cm.

27/05/2010

LES RHODODENDRONS DE L'ILE DE YAKUSHIMA

Himeshara (camelia) tree trunk on Yakushima
RHODODENDRON YAKUSHIMANUM SONATINE : on aime ou pas les rhododendrons, mais une chose est certaine, leur floraison est toujours un spectacle. Celui-ci est originaire de la petite île de yakushima, île japonaise au sud de Kyushu. C'est une destination très prisée des japonais qui en fréquentent régulièrement les sentiers et notamment jusqu'au très vieux cèdre "jaku" appelè Jōmon dont l'âge estimé serait de 2300 ans. La légende quant à elle prétend qu'il a 7000 ans. Une autre curiosité de l'île, est le himeshara (photo ci contre), un arbre de couleur orangée dont la sève est froide.

Cela nous éloigne quelque peu de mon jardin et de ses rhododendrons. Ceux-ci ont étés plantés en 2005 et leur taille n'a pas beaucoup évolué, d'habitude elle se stabilise entre 80 cm et 1m50 et comme tout bon rhodendron, ils préfèrent la terre de bruyère.

P1080280A l'arrière une azalée"knaphill persil" se développe tant bien que mal, mais sa silhouette ne m'agrée pas tellement même si ses fleurs sont assez jolies. Profitons-en rapidement car comme le rhododendron la floraison ne sera pas de longue durée.

P1080283A droite, l'érable (ACER PALMATUM ATROPURPUREUM) présente sa belle couleur pourpre mais au fil des semaines il deviendra de plus en plus vert, à l'arrière le PHYSOCARPUS DIABOLO contraste bien grâce à son feuillage très foncé. Plus tard de petites fleurs rosées apparaîtront pour le rendre encore plus joli.

P1080258366 gestes pour la biodiversité.

J'ATTIRE LES OISEAUX AU JARDIN AVEC MES PLANTATIONS.

Les oiseaux ont besoin d'endroits sûrs où se reposer, nicher et se mettre à l'abri des intempéries et des prédateurs. Plantez donc des arbres et arbustes indigènes qui offriront un couvert suffisant (noisetier, érable, chêne, aubépine, troëne ...) et un feuillage persistant (épicéa, buis, houx ...).

A la belle saison, la plupart des oiseaux se nourrissent d'insectes et autres invertébrés.... : semez des plantes qui attireront ces proies (trèfle, ortie, salade, ...). Et pour l'automne et l'hiver, pensez aux espèces qui produisent des fruits et des graines (pommier, prunelier, sorbier, lierre, sureau, cardère, tournesol ...).

22:53 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : rhododendrons, biodiversite, plantations |  Facebook | |

20/05/2010

JACINTHE DES BOIS

On ne sait pas toujours d'où elles viennent, comment elles sont arrivées, elles sont un peu comme des envahisseuses mais le résultat peut être assez agréable. Ici elle sont apparues à côté des phlox et l'association est assez réussie.

P1080253Dans certaines régions, elle est appelée "Muguet bleu", sans doute parce qu'on la trouve souvent à l'état sauvage dans les sous-bois, ou encore scille d'espagne. Plus rarement, on la connaît sous le nom "Endymion penché", en référence à un berger plongé par Zeus dans un sommeil perpétuel qui rappellerait l'aspect endormi de la fleur !

Dans ce massif, elle est apparue près de ces 3 berberis et complète ainsi un patchwork de couleurs assez esthétique.

P1080242366 gestes pour la biodiversité.

JE N'ALIMENTE PAS LES "ILES DE DECHETS" EN HAUTE MER.

Sous l'effet des courants marins, de véritables îles de déchets générés par l'homme se forment dans les mers et les océans. A elle seule, la plaque de déchets du Pacifique occuperait près de 3,5 millions de km² !! Ces îles sont surtout constituées de plastique. Or celei-ci met entre 500 et 1000 ans pour se dégrader (tout en libérant de nombreux produits toxiques) et peut étouffer les poissons, tortues, oiseaux et mammifères marins qui en avalent des lambeaux, les prenant pour des proies.

Que faire ? Limitez votre utilisation de plastique (sacs, bouteilles, ...), ne jetez rien dans la nature (même loin de la mer) et parlez autour de vous de ces îles de déchets souvent encore peu connues.

18/05/2010

POLEMONIUM

Il y a exactement 1 an, j'avais présenté la Palemoine bleue (POLEMONIUM CAERULEUM) cliquez ici , une plante dont j'étais vraiment satisfait.

Il existe une trentaine de variétés de Polemonium, et cet automne, je lui ai associé une autre espèce qui est pour le moment en fleurs. Son feuillage et ses fleurs sont plus clairs mais tout aussi gracieux. La première quant à elle est en retard de floraison par rapport à l'an passé, le temps très frais de ce début mai y est certainement pour quelque chose. Mais ça ne saurait tarder, le soleil est de retour et les boutons floraux devraient bientôt s'épanouir.

P1080230A l'arrière plan les aruncus aethusifolius forment maintenant de belles boules, la floraison suivra bientôt, de même que les rhododendrons dont les boutons laissent entrevoir la couleur des fleurs tandis que les euphorbes polychroma sont toujours aussi lumineux.

P1080231366 Gestes pour la biodiversité.

J'EVITE LES PIECES FLORALES GARNIES DE MOUSSE.

De nombreux montages floraux sont garnis de mousses. Très résistantes, ces plantes peuvent vivre longtemps sous une forme dessèchée, avant de renaître à la faveur d'un arrosage .. Pratique pour garder au montage un air de fraîcheur éternelle ! Mais elles sont toujours prélevées dans la nature où elles poussent très lentement.

Elles vivent en peuplements serrés formant des tapis sur le sol humide de la forêt mais aussi sur les arbres, les murs, les rochers et dans les marais. Elles abritent un grand nombre d'invertébrés en toute saison et, contrairement au gui, ne parasitent pas les arbres sur lesquels elles s'installent. Enfin, certaines sont d'excellents bio-indicateurs de pollution atmosphérique et sont donc le signe d'un air préservé.

23:23 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : aruncus, biodiversite, mousse, vivaces, polemonium |  Facebook | |

16/05/2010

CONFITURE DE RHUBARBE, BANANE ET ORANGE.

Le terme « rhubarbe » est une déformation du latin rheubarbarum, lui-même dérivé de rheum barbarum, dont le premier mot est emprunté au grec Rha, qui désignait autrefois la Volga, sur les berges de laquelle poussait spontanément la plante. L’expression rheum barbarum signifiait donc « plante barbare de la Volga ». D’autres auteurs croient plutôt que le nom vient du grec rheon, signifiant « qui s’écoule », par allusion aux propriétés purgatives de la racine. « Rhubarbe » est apparu sous sa forme actuelle à la fin du XVIe siècle, mais dès le XIIIe siècle, le mot « reubarbe » était utilisé.

Au potager, ce n'est pas une surprise, la rhubarbe a atteint une belle taille, c'est le moment de faire une première récolte. Depuis quelques années, ça devient une tradition du mois de mai, je fais quelques pots de confitures en l'associant avec des bananes, des oranges et des citrons.

P1080186Rien de bien compliqué, voici comment je procède :

Pour 1 kg de rhubarbe, fraîchement cueillie au potager, il me faut 3 bananes par exemple colombiennesClin d'oeil, 3 oranges par exemple marocainesRigolant, 3 citrons par exemple espagnolsCool.

Coupez la rhubarbe en cubes, pelez les oranges à vif et découpez les en rondelles, épluchez les bananes et découpez les en rondelles. Mettre le tout à cuire jusqu'à obtenir une compote homogène. Pesez la compote et ajoutez le même poids de sucre et remettre à cuire jusqu'à ébullition. Ajoutez le jus de 3 citrons et maintenir à feu vif pendant 6 à 7 minutes et mettre en pots.

P1080199Pour peaufiner le travail (mais ce n'est pas obligatoire !!), avec mon publisher j'ai fait les étiquettes adéquates. Maintenant y a plus qu'à consommer. Petite précision, la rhubarbe est un légume et non pas un fruit.

La rhubarbe contient beaucoup de vitamines C (12 mg/100 g), ce qui lui donne des propriétés toniques et antianémiques. Elle est laxative et elle apporte des minéraux comme le potassium et le phosphore et en moindre quantité du magnésium et du calcium.

P1080219366 gestes pour la biodiversité.

JE COMBATS LES PLANTES INVASIVES.

Renouée du Japon, berce du Caucase, balsamine de l'Himalaya .... : ces plantes ont souvent été importées car elles étaient ornementales, voire mellifères, mais elles sont devenues très vite invasives.

Le problème ? elles sont peu exigeantes, poussent rapidement, colonisent de grandes surfaces en peu de temps, étouffent la flore indigène et déséquilibrent ainsi des écosystèmes entiers. Nocive pour l'homme et la biodiversité, la lutte chimique se révèle bien souvent inefficace. La seule façon d'éradiquer ces plantes est de les épuiser en les coupant ou en les arrachant encore et encore, de brûler leurs moindres débris et de planter à la place des espèces indigènes à croissance rapide.

13/05/2010

LES FLEURS DU POMMIER

Après la floraison du prunier et du poirier, voici à son tour le pommier tout garni de fleurs. Celui-ci est un "Reine de reinette", une variété intéressante car elle est bonne pollinisatrice pour de nombreuses autres variétés.

C'est une variété très ancienne, elle date du XVIIème siècle et est native de Hollande où on l'appelle "Kroon Renet". Jusqu'à présent, elle m'a donné une bonne production et sa floraison est promesse cette année encore d'une bonne récolte.

Le "fruit défendu", voilà ce qui a sans doute rendu la pomme célèbre, selon le récit biblique de la Genèse, c'est le fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal . Dieu avait interdit la consommation du fruit mais le serpent Nahash tenta Eve qui en mangea et en fit manger à Adam. Dieu décide d'expulser Adam et Eve du paradis (de l'Eden) et place des anges pour garder le chemin qui conduit à l'arbre de vie. En privant Adam et Eve de l'accès à l'arbre de vie, il les rend mortels.

En réalité, l'espèce de l'arbre n'est pas citée dans les textes, selon certaines interprétations ce pourrait être une pomme, une poire, une figue ou une grenade. La référence fréquente à la pomme pourrait venir du fait qu'en latin "pomum" signifie "fruit", alors que le terme pour désigner un pommier est "Malum". D'où la traduction du nom en "Malus", arbre "Mauvais", "arbre du mal".

 

La pomme est très riche en antioxydants surtout dans la peau ( ne pas peler les pommes pour les manger !) et donc de prévenir des risques du cancer et en particulier celui des poumons. Des laboratoires américains ont également démontré que la consommation régulière de pommes pouvait avoir des effets  positifs sur les fonctions respiratoires et ainsi prévenir de l'asthme.

Pour les sportifs, la pomme est un fruit vivement recommandé, car constituée de fructose et de glucide, elle est assimilée lentement par l'organisme.P1080183

366 Gestes pour la biodiversité.

JE PARTICIPE A LA SAUVEGARDE DES RAPACES.

Carnivores au sommet de la chaîne alimentaire, les rapaces (diurnes comme nocturnes) sont particulièrement vulnérables aux déséquilibres de cette chaîne. Les faucons pélerins ont ainsi failli disparaître de nos régions dans les années 1960. En cause notamment, les organochlorés utilisés massivement en agriculture à cette époque : ils intoxiquaient leurs proies.

Mais d'autres menaces pèsent sur eux : le nombre croissant de démonstrations de rapaces qui pourrait entraîner une demande accrue pour ces oiseaux en tant qu'animaux de compagnie (ce qu'ils ne sont pas) et les vols et trafics d'oeufs et d'oisillons. Dénoncez de telles pratiques si vous en êtes témoin et participez à des actions de surveillance des aires de rapaces.

 



10/05/2010

PHLOX SUBULATA ET IBERIS SEMPERVIRENS

Un peu comme partout, chez moi aussi les phlox subulata sont en pleine floraison, ils remplissent parfaitement leur rôle de couvre-sol. Connus également sous le nom phlox subulé ou phlox mousse, voilà une plante sans problème qui ne demande pratiquement qu'une petite taille d'entretien après la floraison ou en automne.

Sur ce petit talus, ils sont associés à des iberis semprevirens, appelés aussi "Corbeille d'argent" ou encore "Iberis toujours vert". Ici aussi très peu d'entretien, il suffit de rabattre les tiges après la floraison.

P1080165P1080152P1080167366 Gestes pour la biodiversité.

J'ASSOCIE DES FLEURS COMPLICES.

Il n'y a pas qu'au potager que vous pouvez associer utilement les végétaux pour limiter le recours aux pesticides.

Vos rosiers sont souvent envahis de pucerons ? Plantez à leur pied de la lavande (qui en plus cachera leur base dégarnie) ou de la menthe (mais surveillez-la, elle peut devenir envahissante). Quant au thym et à la ciboulette, ils les protègeront de diverses maladies.

Notez que les plants d'ail exaltent le parfum des roses odorantes. Evitez de juxtaposer des plantes sensibles aux mêmes maladies, telles la menthe et la rose trémière souvent touchées par la rouille. Enfin, pensez aux fleurs à tiges rigides, comme les tournesols, pour soutenir les plantes grimpantes légères, tels les pois de senteur.

03/05/2010

SPIREE DE PRINTEMPS

Il y a plus d'une centaine d'espèces de spirées, certains ont une floraison printanière le plus souvent blanche, d'autres fleurissent en été, telles que les SPIRAEA JAPONICA. Ceux-ci fleurissent en blanc ou en rose et ont souvent un feuillage plus décoratif.

Pour le moment les SPIRAEA VAN HOUTTEI est en pleine floraison, ils succèdent aux pruneliers et amélanchiers dont les fleurs sont déjà fanées.

P1080101P1080122P1080125366 Gestes pour la biodiversité.

JE CONSTRUIS UN FOUR SOLAIRE.

Dans certaines régions isolées, en Afrique notamment, les populations locales n'ont que le bois pour cuire les repas, faire bouillir l'eau, ... Et souvent surexploitée, la végétation ne suit plus. Or, sans arbres, le sol s'assèche, le désert s'étend et ce sont des écosystèmes entiers qui disparaissent !

four-solaire-afrique
Pour y remédier, des associations aident ces populations à construire des cuiseurs solaires comme ce four. Il s'agit d'une boite aux parois isolées à l'extérieur et réfléchissantes à l'intérieur. Elle est munie d'un couvercle vitré et de 1 à 4 réflecteurs. Les aliments sont placés dans une casserole noire et le four orienté face au soleil. La température intérieure varie selon l'ensoleillement mais peut atteindre 150 à 180°C ! Testez-le vous aussi ....