30/11/2009

DES OISEAUX DE TOUTES LES TAILLES ET DE TOUTES LES COULEURS.

Si l'automne et l'hiver ne sont pas propices aux photos de fleurs, par contre pour l'observation des oiseaux c'est la période idéale. Il y a d'abord ceux qui viennent chercher la nourriture que je mets tous les jours matin dans un plateau sous l'auvent. C'est le rendez-vous des mésanges charbonnières, des mésanges bleues, des mésanges nonnettes, des moineaux, des accenteurs mouchets et de l'inévitable rouge-gorge, toujours solitaire.

Les premiers arrivés sont les mésanges, très nombreuses cette année, surtout les charbonnières, elles rafollent des arachides et des graines de tournesol. Je n'ai vu qu'une seule fois des mésanges à longue queue, sans doute ne faisait elle qu'une étape avant de poursuivre leur voyage.

Il y a aussi les geais qui enterrent des glands de chêne un peu partout dans le jardin (pas sûr qu'ils les retrouveront ...), les pinsons discrets au pied des aubépines, les merles bien nombreux aussi qui se disputent entre eux, les pies et les corneilles un peu bruyantes, etc...

Pas toujours évident de les prendre en photo, un peu de patience, un peu de chance, mais ils bougent tout le temps, le résultat n'est pas toujours à la hauteur.

P1070248Et puis il y a ceux qu'on entend mais qui sont souvent difficile à voir, comme les pics qu'on reconnaît par leur vol chaloupé ou encore par le bruit de leur bec sur les troncs. Depuis quelques jours, un Pic vert  fréquente régulièrement le fond du jardin mais très peureux il s'enfuit au moindre geste, un pic epeiche est un peu moins régulier mais tout aussi froussard si pas plus. Quelques verdiers aiment se réfugier dans l'églantier du fond du jardin mais ils ne viennent pas plus près, les lunettes d'approche sont indispensables pour les observer.

P1070337

 

 


Et puis il y a les bonnes surprises, les moments privilégiés qui donnent l'occasion d'observer des oiseaux devenus rares, victimes notamment de la tenderie. Ces deux bouvreuils ont passé de longues minutes sur le Physocarpus diabolo où ils ont trouvé quelques graines qui leur convenaient. Par contre depuis des années plus un seul chardonneret ne s'est montré, sont-ils donc devenus si rares ?

P1070280


Il y a aussi les plus gros volatiles, comme ce faisan qui rode dans les environs depuis des semaines. Est-ce toujours le même, sont-ils plusieurs, est-ce un rescapé de la chasse ? Aujourd'hui il est seul, parfois ce monsieur est accompagné de son harem, sept à huit poules bien moins colorées. Il est très beau, bien marqué et il s'est approché à l'aise de la maison, sans doute voulis t-il essayer le confort du banc avant de repartir dans les prés avoisinnants.

P1070333

21:54 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : oiseaux |  Facebook | |

Commentaires

ils sont superbes !

Écrit par : Anne Marie | 30/11/2009

Répondre à ce commentaire

Toutes très belles ces photos de nos compagnons à plumes. Une bonne semiane

Écrit par : Nad | 30/11/2009

Répondre à ce commentaire

Un très beau reportage, et quelle variété.
Il y a bien longtemps que je n'avais plus vu de bouvreuils.
Dans ma jeunesse, je baguais des oiseaux et envoyais des fiches signalétiques au museum d' Histoires Naturelles de Paris. Il y avait beaucoup d'espèces, aujourd'hui disparues, par contre, les chardonnerets semblent revenir, on les entend bien à leurs cris caractéristiques. Bonne journée.

Écrit par : la sauvagine | 01/12/2009

Répondre à ce commentaire

Quelle chance D'avoir pu voir des bouvreuils,je n'en ai jamais vu chez moi.Quel bonheur de pouvoir voir tous ces oiseaux, un vrai bonheur.Chez moi, les verdiers approchent et mangent en compagnie des autres oiseaux. Les chardonnerets, j'ai eu la chance d'avoir un nid l'année dernière et nous avons vu les petits prendre leurs envols.Nous ne les avons pas encore vu cette année,mais il y en a car mon mari les entendu ...

Écrit par : martine | 01/12/2009

Répondre à ce commentaire

Quelle variété ! Tu as de la chance pour le geai, il est très farouche; ici, pas moyen de l'approcher. L'année dernière venait un couple de bouvreuil, mais pas de chardonneret. On verra ce que nous réserve cette année.

Écrit par : Carzan | 01/12/2009

Répondre à ce commentaire

tu as de merveilleux visiteurs ou locataires plus permanents!! superbes tes photos!!

Écrit par : Kristin | 01/12/2009

Répondre à ce commentaire

Superbe reportage, bravo et merci pour eux !!

Écrit par : Xavier | 02/12/2009

Répondre à ce commentaire

Merci pour ces très belles photos!

Écrit par : c.ost | 03/12/2009

Répondre à ce commentaire

Que d'espèces chez toi. Ici, mésanges, moineaux,merles,quelques pinsons et de temps en temps un rouge-gorge et puis basta.

Écrit par : Marcel et Linda | 03/12/2009

Répondre à ce commentaire

Oiseaux Superbes photos. Pas faciles à photographier tous ces oiseaux! Chez moi non plus, pas de bouvreuils. Tu as bien de la chance! Par contre j'ai beaucoup de Pics Epeiches qui ont aussi de jolies couleurs.

Écrit par : claude lasnier | 04/12/2009

Répondre à ce commentaire

Superbe collection d'oiseaux. Ici non plus pas de bouvreuil ni de mésange à longue queue, ou alors nous n'étions pas là au moment propice.

Écrit par : DanielleDMD | 07/12/2009

Répondre à ce commentaire

SUITE A VOTRE COMMENTAIRE SUR LES TENDEUR. J AIMERAIS REMETTRE L EGLISE AU MILIEU DU VILLAGE, JE NE DIT PAS QUE TOUT LES TENDEURS SONT DES ANGES MEME QUELQUE UN QUE L ON FERAI MIEUX D ARRETER. MAIS TOUTE LES CULTURE INTENSIVE PESTICIDE ET AUTRE …
LA TAILLE DES HAIE PART DES MACHINE QUI DETRUISE TOUT LES NIDS ET J EN PASSE
MON GRAND PÈRE ME DISAIS AVANT LES MOISONNEUSE AVAIT DEUX SORTIE LE BON ET LE MAUVAIS GRAINS MAINTENANT UNE SEULE SORTIE QUE DU BON GRAINS QUE RESTE T IL AU OISEAU POUR MANGER.

Écrit par : CHAVEE | 17/10/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.