• VACANCES

    Nous désertons notre jardin pour une dizaine de jours, mais il reste accessible.

    Nous serons dans un autre, c'est là .

     Le chant des cigales, le bleu limpide du ciel, le soleil de Provence, le parfum de la lavande... (Espérons que ce soit vrai...)

    clos des lavandes

  • ANCOLIES

    AQUILEGIA VULGARIS - Voilà une plante qui se présente sous bien des aspects, la taille, la couleur et la forme des fleurs peuvent être bien différentes d'une variété à l'autre. Vous êtes déjà beaucoup à en avoir parlé, preuve de son succès mais je ne résiste pas à vous présenter les miennes.

    J'ai quelques variétés et je vous avais montré les premières pousses au mois de mars, aujourd'hui, elles sont toutes en fleurs. Malgré les averses et les orages de ces derniers jours, elles ont bien résisté aux intempéries contrairement aux pavots tellement fragiles.

    Soit dit en passant, nous l'avons échappé belle, un orage terrible (54 litres d'eau au m²) a ravagé certaines communes avoisinantes à moins de 10 km, résultat des voitures emportées, des rues démollies et surtout des habitants sinistrés dont certains ont dû être relogés. L'orage a duré 1 heure mais quels dégâts !

    LIGNE VERTE
    1. CRIMSON STAR

    2. YELLOW QUEEN

    3. CAERULEA

    4. ROSE QUEEN

    5. ??? 

    P1010934P1010935P1010936P1020086P1020091




  • NOS NOUVEAUX VOISINS

    Chaque année la pâture derrière le jardin accueille soit des vaches et depuis quelques années des chevaux. D'habitude ils arrivent plus tôt dans la saison et nous les attendions avec impatience car ils donnent de la présence et de la vie.

    Les voilà enfin arrivés pour leur plaisir et le nôtre.

    P1010993

    P1010995

  • D'AUTRES ARBUSTES EN FLEURS

    Hier je vous présentais des arbustes présentant au printemps une multitude de fleurs, des arbustes ou le feuillage est tout à fait secondaire car noyé sous les fleurs. Aujourd'hui, voici 2 arbustes en fleurs au même moment que les précédents mais dont le feuillage prend l'ascendant par rapport à la floraison. En général c'est effectivement pour la teinte de leur feuillage qu'ils sont choisis et pourtant la floraison est loin d'être sans intérêt.LIGNE VERTE

    P1010956


    P1020082

    COTINUS COGGYGRIA : Dans la variété 'ROYAL PURPLE', il est remarquable par son feuillage pourpre, qui passera au cuivré en automne et par ses inflorescences de type "barbe à papa" qui lui vaudont le surnom d'Arbre à perruques'. Au stade actuel, il est en pleine floraison, les minuscules fleurs jaunes sont bien contrastées sur le feuillage, discrètes mais jolies. Il existe également en feuillage vert clair virant au rouge en automne, c'est la variété 'GOLDEN SPIRIT' dont je ne possède actuellement pas d'exemplaire.LIGNE VERTE
    P1020019

     

     

     

    PHYSOCARPUS : Lui aussi est surtout retenu pour son feuillage, jaunâtre pour l'espèce 'DARTS GOLD' ou pourpre pour l'espèce 'DIABOLO'. Le premier est aussi en fleurs, cependant celles-ci ne contrastent pas très fort sur le feuillage.

  • UNE MULTITUDE DE FLEURS

    Voici 2 arbustes de la famille de Caprifoliacées (Abelia, Laurier-Tin, Sureau, Viorne, Lonicera, ...) qui donnent une abondante floraison rose ou rouge au printemps, je veux parler du Weigela (ou Weigelia) et du Kolkwitzia.
    LIGNE VERTE
    P1010954

     

     

     WEIGELA STYRIACA et WEIGELA BRISTOL RUBY : Arbuste originaire de chine et de Corée qui préfére les zones ensoleillées ou semi-ombre ainsi qu'un sol frais et bien drainé. Après la floraison, il est conseillé de le tailler ou même de le rabattre fortement. Je possède plusieurs espèces (Roses et rouges) que jusqu'à présent je n'ai pas beaucoup taillé sauf celui que je présente et effectivement par rapport à 2007 , le buisson est bien plus touffu et la floraison beaucoup plus abondante. Cette année je vais donc effecture sur tous les sujets une bonne taille de nettoyage.P1020064P1020070P1020083

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour la multiplication, la manière la plus simple est le bouturage de jeunes tiges au mois d'août. Je n'ai jusqu'à présent pas d'expérience mais il semble que c'est un arbuste qui reprend très facilement (je ferai un essai cette année). Une autre variété est le WEIGELA NANA VARIEGATA qui se distingue des 2 précédents par son feuillage bicolore.


    KOLKWITZIA : Lui il est parfois appelé "Buisson de beauté" et on peut comprendre pourquoi, sa floraison est absolument magnifique. Chez moi il a eu un peu plus de mal à bien s'implanter que les Weigela mais maintenant il a rattrapé le retard et forme un bel arbuste. Dans le langage des fleurs, le Kolkwitzia symbolise la tendresse maternelle et la douceur juvénile.
    P1020079
    P1020077


    Un autre arbuste qui fleurit en même temps que les 2 précédents, qui y ressemble un peu mais qui fait partie de la famille des Hydrangéacées (Hydrangea, Seringat, ...), c'est le deutzia.

    DEUTZIA GRACILIS : Il provient également d'Asie et plus particulièrement du Japon, d'où le botaniste Johan Van Der Deutz (18èmme siècle) en ramena en occident. En fin de floraison, il faut tailler les fleurs fanées mais ne pas toucher aux branches sous risque de voir la saison suivante une moins bonne floraison.

    P1020068P1020069

  • PIEDS D'ALOUETTE

    P1000818P1010567P1010862P1020028DELPHINIUM - En 2007, cette plante n'avait rien donné, cette année elle a l'air au mieux de sa forme, il faut dire que cette fois je l'ai bien protégée des limaces qui en sont friandes. Les premiéres photos (cliquez pour agrandir) datent de février. Ce qui est bizarre, c'est qu'il y a une branche de fleurs jaunes au milieu des fleurs bleues.

    On l'appelle aussi "Pied d'alouette" ou encore "Dauphinelle" .

    Après la floraison, il faut rabattre les tiges et espérer une remontée en septembre octobre.

    LIGNE VERTE
    P1020056P1020057

  • PAVOT D'ORIENT

    P1010932P1010979PAPAVER ORIENTALE - Il ressemble à un gros coquelicot,qu'en dire sinon qu'il est splendide, les photos parlent d'elles-mêmes.

    Cliquez sur les petites photos. P1010981

     

     

     

     

    P1010980
    LIGNE VERTE

  • SAXIFRAGE

    P1010760
    SAXIFRAGA URBIUM - Il existe des centaines de variétés de saxifrage. Celle-ci placée dans la rocaille est très répandue, son feuillage est très bas et se résume à une espèce de rosette d'un vert brillant duquel partent des longues tiges duvetées qui portent de petites fleurs blanc-rosé.

    Si mes souvenirs sont exacts, on appelle parfois cette plante "Desespoir du peintre". Cette année elle s'est bien propagée et forme maintenant un tapis dense. Son nom vient du latin Saxum : Rocher et Frangere : Briser, elle est connue pour pousser dans la moindre fissure de rocher.Elle n'est d'ailleurs pas la seule, voyez cette espèce de Cytise poussant sur les berges d'un fleuve. Parfois la nature se contente de bien de peu de choses pour vivre ! P1010901

    LIGNE VERTE
    P1010930P1010931

  • LA SAISON DES IRIS

    En Belgique l'Iris est depuis 1991, l'emblême de la Région Bruxelloise, il s'agit de l'Iris Jaune (IRIS PSEUDACORUS) (pour rappel j'habite en région Liégeoise à une centaine de Km de Bruxelles, à l'échelle de la Belgique ... c'est la moitié du pays que je dois traverser pour y arriver !).
    Ce choix de l'Iris provient d'une part du fait que cette plante figurait sur le sceptre des descendants de Charlemagne, parmi lesquels Charles de France qui établit son camp fortifié à Bruocsella qui devint la capitale de son duché en 979 (on situe l'origine de Bruxelles à cette date).
    D'autre part à cette époque Bruocsella était largement recouvert de marécages, terrain privilégié pour la croissance de l'Iris d'or. Aujourd'hui on peut encore voir pousser l'iris dans son cadre naturel, notamment au vallon de Vuylbeek, dans la forêt de Soignes (5000 hectares de forêt, le poumon vert de Bruxelles). Ces quelques photos d'Iris jaune, ce n'est pas dans mon jardin, c'est sur mon lieu de travail .

    LIGNE VERTE

    P1010919 P1010920 P1010921



    LIGNE VERTE

    P1010923

      P1010924 P1010844 P1010842

     

     

     

     

     

     

    Personnellement je ne possède pas beaucoup d'iris, je n'ai aucune expérience avec cette plante et je n'étais pas très attiré (je préfère les plantes aux feuillages plus légers). Cette année je découvre les premières floraisons de quelques plants que des amis nous ont donnés et il faut bien l'avouer cette fleur est absolument extraordinaire par sa forme et ses couleurs. Les quelques photos ci-dessous en parleront bien mieux que moi.

  • HISTOIRE D'AULX

    ALLIUM - Le genre Allium est très vaste (plus de 700 espèces), il comprend les bien connus oignons, échalotes, poireaux ou encore ciboulette sans oublier bien sûr l'ail culinaire. En général les fleurs forment une ombelle au dessus d'une tige nue. On en trouve des blanches, des jaunes et plus régulièrement des roses ou des mauves.

    LIGNE VERTE

    La ciboulette part en fleurs, celles-ci pourront quand même garnir la salade ou autre préparation culinaire.

    AULX2

    LIGNE VERTE

    Quelques aulx d'ornement sont aussi en fleurs, l'an passé j'avais des jaunes et des blancs mais je pense que la floraison arrivera plus tard en été.

    AULX

     

    P1010866

    A y regarder de près, les petites fleurs constituant les ombelles sont assez jolies avec leur coeur vert et la petite "pointe" mauve plantée au milieu.

  • VIVE LA HAIE LIBRE

    Souvent, on me pose des questions concernant la haie libre entourant mon jardin. Comment la réaliser ? Comment choisir les espèces ? etc...
    Au départ mon terrain était déjà bordé côté rue par une haie d'aubépines et de pruneliers et côté nord-est par une haie d'aubépines (très vieux), de noisetiers, de pruneliers, de sureau et de hêtres. Logiquement nous avons opté pour une haie libre présentant un maximum d'espèces différentes pour garnir les 2 derniers côtés.

    C'est en 2001 quand nous avons emménagé que celle-ci a été plantée en 2 rangs d'arbres et arbustes, pour lesquels nous avons respecté quelques règles de base :
    * Privilégier les espèces du pays, mieux adaptées au climat et au sol.
    * Y intégrer des espèces exotiques pour améliorer l'aspect esthétique
    * Tenir compte de la taille, de la forme, de la floraison, de la couleur des feuilles et des fleurs pour harmoniser l'ensemble.

    Les avantages d'une haie libre sont nombreux :

    * Par rapport aux haies uniformes de type "Thuya" ou "Laurier cerise" (ces haies me font penser à certains cimetières) qui sont tristes et peu appréciées des oiseaux, la haie libre s'intègre bien mieux au paysage, elle a l'air naturelle.
    * Elle apporte un équilibre écologique, une grande variété végétale entraîne une diversification animale par la présence d'insectes et de baies dont se nourrissent les oiseaux.
    * Elle offre une meilleure résistance aux maladies et parasites, si une espèce est atteinte et meurt les autres en principe résistent.
    * Elle permet un choix plus important concernant la taille, certains arbustes peuvent être laissés en forme libre et d'autres taillés.
    * Esthétiquement, elle donne une belle variation en fonction des saisons, couleurs des feuilles, des fruits ou des fleurs varient toute l'année.

    En plus au pied de l'ancienne haie, des plantes "sauvages" se sont installées et je les laisse car elles contribuent à l'équilibre écologique et à la biodiversité. Ainsi les orties sont très utiles pour les chenilles d'une vingtaine d'espèces de papillons qui se nourrissent des feuilles. Le "Paon du jour" y pond ses oeufs. Toutes ces plantes sauvages contribuent encore au côté plus naturel de la haie et en plus certaines sont esthétiquement assez jolies comme la Chélidoine, le cerfeuil sauvage ou encore la Stellaire)

    Voici une partie de la haie libre au fond du jardin.

    P1010828
    Au premier rang : quelques rosiers (floraison rouge en été), Consoude (fleurs bleues), Ceanothe (fleurs bleues), Physocarpus (feuillage jaune), Weigelia (fleurs roses-blanc), Potentille (fleurs jaunes), Hibiscus (Fleurs bleues), Deutzia (fleurs mauves-blanc) et Mahonia (fleurs jaunes).

    Au second rang : Cotinus (feuillage poupre), un arbre sauvage dont je ne connais pas le nom, Lilas blanc, Forsythia (fleurs jaunes), Sureau (fleurs blanches),Viorne (fleurs blanches), Noisetier (feuillage pourpre), Berberis , Viorne, Prunus (fleurs roses et feuillage pourpre), Cornouiller (feuillage jaunâtre), Viorne (fleurs blanches), Sumac de Virginie. 

    Du côté ouest, voilà ce que ça donne :

    P1010829
    Ici aussi deux rangées comportant pêle mêle : Spirée, Euonymus, Weigelia, Philadelphus, Cornouillier, Potentille, Lilas, Olivier de bohême, Noisetier, Buddleia, etc... L'arbuste plus important s'est installé tout seul, je ne sais pas son nom, il écrase un peu ses voisins mais j'aimais bien sa forme, je l'ai laissé.

  • LA CHELIDOINE MAJEURE

    CHELIDONIUM MAJUS - Voilà une autre "sauvage" qui commence à envahir le pied de la vieille haie d'aubépine, elle pousse un peu partout et forme des touffes assez gracieuses avec ses feuilles en forme de "feuilles de chêne" et ses petites fleurs jaunes.

    Si vous couper une tige vous verrez s'écouler un espèce de latex de couleur jaune-orange assez particulier qui aurait la particularité de faire disparaître les verrues ou les oeils-de-perdrix. d'où un de ses autres noms "HERBE AUX VERRUES".

    Des noms elle en porte bien d'autres ce qui tendrait à démontrer que nos ancêtres appréciaient beaucoup cette plante aux multiples vertus. GRANDE ECLAIRE, HERBE AUX BOUCS,  HERBE DE SAINTE CLAIRE, SOLOGNE, HERBE DE L'HIRONDELLE, etc... sont quelques unes de ses autres appellations.

    La CHELIDOINE (prononcez K et non CH), d'après le livre "La santé à la pharmacie du Bon Dieu" de Maria Trében peut être utilisée en tisane, en jus frais, en teinture et en vin (30 Gr de Chelidoine avec racines sont recouverts de 1/2 litre de vin blanc. Laisser macérer 1 à 2 heures, puis filtrer. A boire par gorgées). Elle aurait des vertus dépuratives et activerait la production du sang. Elle guérirait les cas de maladies graves du foie, de la bile et des reins. En plus de son action sur les verrues , elle serait indiquée pour les problèmes de cataracte,  de perte d'acuité visuelle et à titre préventif pour les yeux sains en cas de surmenage. Bref un plante à tenir à l'oeil !

    P1010841