PISSENLIT - DENT DE LION

P1010212

P1010214P1010217TARAXACUM OFFICINALE - Il pousse partout, tout le monde le connaît, actuellement les pâturages en sont remplis, il ouvre ses fleurs jaunes dans les prés, au bord des routes, le paysage est taché de jaune, je veux parler du fameux Pissenlit ou encore 'Dent de lion'. Une plante envahissante (je sème à tout vent) qui l'an passé avait squatté une grande partie de la pelouse, héritage des prés voisins.
Même si c'est une plante aux multiples vertus tant culinaires que thérapeutiques, dans le gazon elle fait un peu désordre. En 2007 je m'y suis attaqué, d'abord à la main mais le combat semblait perdu d'avance (3000 m² c'est beaucoup), le plus souvent une partie de la racine restait en terre ce qui lui permettait de redémarrer de plus belle. Il a fallu me résoudre à la pulvérisation même si je n'aime pas beaucoup cette méthode. Cette année il reste quelques individus isolés, juste de quoi faire une petite salade.

Pourtant elle mériterait un autre sort, elle est bourrée de qualité cette astéracée !
Le Pissenlit (TARAXACUM OFFICINALE = en latin 'remède officiel pour les maladies) possède de nombreuses vertus médicinales : troubles du foie, de la vésicule biliaire, troubles urinaires, manque d'appétit, etc...
Le Pissenlit est source d'aliments pour les insectes pollinisateurs et il est la principale source nutritive d'au moins 93 espèces d'insectes.
Le Pissenlit améliore la qualité du sol.
Le Pissenlit est utilisé pour produire des teintures organiques, les fleurs pour un jaune intense (coloration du beurre), et la plante entière pour du magenta
Le Pissenlit sert aussi de produit de beauté : infusions concentrées pour tonifier la peau ou encore pour faire disparaître les taches de rousseur.
Le Pissenlit permet de produire un substitut de café (sans cafeïne) à partir de sa racine rôtie et moulue.

Moins connue, son utilisation pour produire de la bière ou du vin (les recettes ne manquent pas), voyez à cette adresse .

Tout à coup je vais regarder cette plante miracle avec d'autres yeux .... et finalement sa fleur à un certain charme !

P1010178

Commentaires

  • Bonjour,

    D'accord sur les vertus du pissenlit, mais si on ne la contient pas, elle devient extrêmement envahissante, et, pire, elle diminue la biodiversité en étouffant de ses feuilles les plantes dans son voisinage.

    Quelques plans isolés de-ci de-là sont souhaitables, mais il faut absolument les arracher avant qu'ils n'essaiment.

    Quand on arrache un pissenlit, toujours bien creuser autour de la tige (avec un long tournevis, par exemple), pour emmener toute la racine, sinon elle se casse, et repousse en quelques semaines, comme vous en avez fait l'expérience. Ceci dit, si on les arrache à nouveau avant qu'ils ne soient en fleur, le plant fini par s'épuiser et mourrir. C'est donc un combat dans la durée, qui vaut toujours mieux qu'une pulvérisation... ;-)

    Ne jamais mettre de pissenlits ou leurs fleurs ou même les bourgeons dans le compost pour éviter leur prolifération. La poubelle est mieux indiquée.

    Il existe aussi sur le net des recettes de salades aux feuilles de pissenlit qui sont succulentes ! Attention cependant au moment de la récolte: quand la plante est en fleur, la feuille devient amère et impropre à la consommation.

    Enfin, les lapins aussi sont friands de leurs feuilles fraichement coupées, mais surtout, ni fleurs ni racines. Cela leur provoque des diarhées qui peuvent leur être fatales.

  • [i]votre rubirque sur le pissenlit est très intéressante ..c'était une excellente idée de venir en parler[/i]

  • MAIS là j en ai marre hihih

  • Je ne suis pas très copine avec le pissenlit, moi non plus - tous les ans, c'est le combat infernal à l'aide de mon grand couteau. Et ils sont coriaces puisque si on les tond, des fleurs réapparaissent mais sur des tiges de plus en plus courtes comme pour échapper à la tondeuse ! Mais il paraît que c'est si bon en salade lorsqu'on les cultive blanchis...

  • J'ia de la chance , je n'en suis pas envahie! Il y en a dans le pré lorsque les poneys le quittent mais ils se chargent de limiter l'invasion!

  • Des fleurs que l'on rencontre si souvent que l'on n'y prête plus attention merci pour cette piqure de rappel !

  • ta photo l'a met vraiment en valeur , l'année dernière un peut dans la pelouse je les ôtais au couteau et cette année beaucoup moins mais faut dire que je n'ai pas la taille de ton terrain

  • Tout d'un coup, il me paraît plus sympathique!! Merci pour lui

  • Ah le pissenlit... ici je lui livre une petite guerre également... même il en reste toujours... mais il me semble avoir lu que l'aire du temps était un peu en train de changer pour lui... et qu'il était même pas mal d'en laisser quelques uns dans la pelouse... pour la biodiversité, pour éviter les traitements, etc...

Les commentaires sont fermés.