08/08/2007

SANS LE VOULOIR, UNE GUEULE DE LOUP ?

ANTIRRHINUM MAJUS ? C'est un des aspects de la nature que j'aime également beaucoup, ce sont les plantes ou les fleurs qui poussent spontanément sans avoir rien fait , sans doute grâce à un oiseau ou un vent favorable. Quand c'est possible je les récupère dans ma petite 'pépinière" pour les laisser se développer et ensuite les transplanter.

Cette fleur est apparue comme cela, je suppose qu'il s'agit d'un Muflier ou "Gueule de loup".

IMG_2977

 

IMG_2978

 

22:40 Écrit par MSVDH dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : muflier, vivaces |  Facebook | |

Commentaires

Joli, joli. Laisser faire la nature et puis choisir, laisser ou ne pas laisser, tout un art.

Écrit par : biglodion | 08/08/2007

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas une gueuele de loup mais une linaire commune (linaria vulgaris).
C'est une mignonne petite indigène, à longue floraison, qui se ressème facilement si le terrain lui convient.
Comme chez toi, elle est arrivée pour mon plus grand plaisir un jour au jardin.

Écrit par : berthille | 28/03/2008

Répondre à ce commentaire

Gueule de loup Bonjour, bien vu Berthille !
Effectivement la linaire commune n'est pas une gueule de loup, on la reconnaît à sa fleur qui se termine en bas à l'arrière par une sorte de corne.

Écrit par : Gueule de loup | 08/11/2009

Répondre à ce commentaire

Mais bien sur ! C'est une Linaire commune ou sauvage. Rien à avoir avec le muflier, qui est un mutant pour les jardins arrangés. Là, nous sommes en face de son ancêtre (pour le "gentil" muflier). Cette plante a été vue en toute liberté dans la forêt de 94 et ailleurs.

Écrit par : Helena | 05/09/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.